« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 
Nous recherchons actuellement unes équipe de rédaction pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours du printemps est achevé ! N'oubliez pas de votez pour votre texte favori !

Partagez | 
 

 cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stardust

avatar

Messages : 11
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15

MessageSujet: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Sam 8 Juil - 16:38

Stardust ferma les yeux un court instant, et s'imagina libre, sauvage, comme l'avait été Spirit, l'étalon des plaines autrefois. Il deviendrait chef d'un troupeau, fonderait une immense famille, aurait les plus belles juments et dominerait tout le Cimmaron. C'est un cheval bourré d'ambition et la soumission ne lui plait pas. Il déteste devoir obéir à des humains idiots et cruels, mais si Hurricane, son ami borgne, le lui avait dit de se tenir tranquille, ce n'était sûrement pas sans raison.
D'ailleurs, c'est avec lui qu'il entame pour la énième fois le même chemin, vérifier les frontières à une allure tranquille, avec l'espoir de voir des ennemis surgir sur vos terres, de se battre .. Non, Stardust n'est pas un cheval violent, mais de l'action, voilà ce qui manque au cheval de soldat. Passer des heures entre 4 murs passe encore, mais ne pas pouvoir se défouler ou dépasser les limites, comme donner des coups de cul ou franchir la ligne invisible entre 2 tribus, ça, ça ne passe pas. 
Il souhaiterait plus que tout au monde être débarrassé de son cavalier bruyant et des éperons lui labourant le flanc ... Mais, c'était possible, après tout, il lui en avait fait bouffer de la poussière à Martin , lors de leur première rencontre, et puis Colt, le cavalier d'Hurricane, ne lui faisait pas peur. Stardust sentit ses muscles frémir de joie et le démanger, comme s'ils lui ordonnaient de jeter le soldat par terre.

Il prit le temps de réfléchir des sanctions terribles que cela engendrerait, mais quelques minutes de liberté valaient plus que tout au monde. Il regarda le cheval borgne, qui l'observait de son unique œil à son tour, et lui proposa :
- une balade sans rien sur le dos ça te tente ?

Sans attendre sa réponse, il esquissa un magnifique cabré puis finalisa par 2 ou 3 coups de cul au triple galop. Et, il avait vu juste, Martin fit un véritable vol plané et atterrit sur les fesses en le fusillant du regard si bien que Stardust ne put s'empêcher de détourner le regard pour regarder son ami et lui demanda d'une voix enjouée en espérant qu'il accepte:
- Bon, tu viens ou pas ? Ça va être sympa !  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 100
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

MessageSujet: Re: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Sam 8 Juil - 23:14

Informations diverses.

cavalcade effrénée non sans danger

Le cuivré s'était éveillé bien malgré lui au soleil levant, alors que son humain définitivement Colt, venait l'aborder dans les écuries, un sourire fixé sur ses lèvres. Il tenait un licol en main et lui flattant l'encolure, lui annonça d'une voix des plus enjoués, même de la plus rayonnante qu'il lui connaissait, une petite phrase qui changea de suite le comportement de l'étalon ;

« Finit le gros travail pour toi, désormais ballade et repos au programme puisque tu es à moi. »

Le borgne leva un sourcil pas sûre d'avoir tout compris, mais il crut comprendre qu'il venait tout juste de changer de propriétaire et que désormais seul le gentil grassouillet le monterait d'où l'euphorie de celui-ci. Un fin sourire se prolongea sur le visage de l'alezan ; cette idée lui était plus que plaisante…

Après une rapide préparation, le petit monta sur son cheval qui désormais lui appartenait. Il fit quelques mètres de pas avant de s'élancer dans un trot rebondit et au vue d'un cavalier qu'il semblait connaitre il dirigea le quarter vers celui-ci. Il était accompagné d'un gris à l'allure des plus spéciales que Hurricane connaissait déjà depuis quelques mois ; Stardust un cheval amical, bien que trop joueur.

Alors qu'ils avançaient au petit trot depuis un certain temps déjà, dans le silence, semblant chacun écouter les dires de leurs cavaliers, son camarade le surpris d'une phrase :

« Une balade sans rien sur le dos ça te tente ? »

Le bien portant finit finalement par descendre de son brun pour rejoindre l'humain qui était à terre. Hurricane marcha simplement derrière lui, l'accompagnant vers le surement blessé, qui délirait dans son coin, surement étourdis par la chute qu'il venait de prendre. Colt se retourna vivement, en indiquant à sa monture d'y aller, s'occupant tranquillement de celui qui avait besoin de reprendre ces esprits.

L'étalon s'approcha alors de Stardust, tout d'abord s'offusqua légèrement :

« Tu aurais pu faire plus attention ! Il y avait d'autres moyens que celui-ci de le faire descendre… Bon maintenant on peut faire un petit tour, mais revenons vite…»

Il secoua vivement la tête les oreilles en arrières, légèrement énervé pas le gris et sans l'attendre s'élança au galop sur l'immense piste sablonneuse qui se présentait à eux. Il échappa une ruade, puis se fondant dans le paysage se retourna pour observer de son œil valide l'autre :

« Aller, viens, dépêchons-nous »





- Avatar et signature par Fériel -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

avatar

Messages : 11
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15

MessageSujet: Re: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Dim 9 Juil - 15:30

Stardust fut un moindre inquiet pour Martin, qui gisait au sol, puis secoua la tête en se disant de ne jamais avoir peur pour un humain; comment faisait-il dans la carrière d'entraînement ? Il n'avait aucune pitié auparavant, c'était un cheval sauvage, et jamais il n'accepterait la captivité ! Le gris se retourna vers son camarade Hurricane, qui n'eut pas apprécié la façon dont il fit tomber son cavalier. Oh, le borgne n'aurait pas de souci à se faire, son compagnon bipède était des plus gentils. Il lui avait même accordé le droit de s'éloigner!
"Allez, viens, dépêchons-nous"
Il ne fallut pas répéter cette phrase deux fois, l'étalon s'élança pour rejoindre le brun et asséna un coup de cul à sa hauteur. Il hennit comme pour prévenir la nature qu'il arrivait ! Les deux chevaux entamèrent une course folle et Stardust ne se rendit compte qu'il était essoufflé que lorsque que son ami le prévint d'un ébrouement qu'ils allèrent dépasser la frontière des Indiens s'ils ne s'arrêtaient pas.
Le gris observa attentivement le paysage tout en reprenant son souffle. L'herbe verte s'étalait sur de nombreuses collines et s'ondulait doucement au rythme du vent, des vergers remplies de pommes rouges sur ou sous les arbres, une rivière sauvage, des points marrons indiquant l'emplacement des tipis et des ombres mouvantes sombres, sûrement des chevaux au triple galop ... Il rêverait de vivre là-bas, tout contrastait avec les terres sèches du désert ! Oh, c'était magnifique ! Malheureusement, il se doutait qu' Hurricane ne l'accompagnerait pas et il se voyait mal débarquer au milieu de la tribu hostile, avec des chevaux en pleine forme prêts à se battre au moindre geste déplacé.
Il jeta un oeil à son compagnon, qui paraissait hypnotisé par les prairies verdoyantes, et étonné de son comportement, il l'appela :
"Ouh ouh, Hurricane, tu penses à quoi ? Tu ne voulais pas qu'on rentre tôt ? Le soleil commence à se coucher et je doute que notre chemin du retour soit aussi rapide ..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 100
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

MessageSujet: Re: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Sam 15 Juil - 2:04

Informations diverses.

cavalcade effrénée non sans danger



Les jambes lui brûlaient légèrement, ses muscles le tiraillait et son pelage couvert d'une mince couche de sueur. Il avait chaud, soif et priait pour que l'autre s'arrête assez vite. Finalement, c'est le borgne qui se stoppa net en remarquant que le paysage avait totalement changé et entre deux respirations saccadées, il scruta un long moment l'herbe qui s'épanouissait en ces lieux… qu'il avait déjà foulée que brièvement, pour aller à ce qui lui semblait être le camp indiens enfin dans ses souvenirs les plus précieux.

"Ouh ouh, Hurricane, tu penses à quoi ? Tu ne voulais pas qu'on rentre tôt ? Le soleil commence à se coucher et je doute que notre chemin du retour soit aussi rapide ..."


Hurricane sortit vivement de ses pensées, à l'entente de cette question. Il se retrouvait là planter devant une grande étendue émeraude, qui maintenant il en était sure, était le lieu de vie de son ami indien ébène. Il se secoua légèrement et se retourna vers le gris, qu'il avait suivi, bien qu'à distance pendant une bonne partie de l'après-midi. Le borgne se tourna légèrement, lui sentait encore qu'il avait quelques forces à déployées mais son ami avait l'air bien plus fatigué de par la vigueur de son galop. Il fronça les sourcils et observa le soleil qui peu à peu, descendait du ciel, comme dans une éternelle course. Il souffla et articula doucement :

« On ferait bien de marcher un peu et de trouver de l'eau. »

Le cuivré observa soigneusement les alentours et ne les connaissant pas plus que ça, ne trouva aucun repère valide. Il avança donc dans un petit trot, décidé à se désaltérer un peu, la soif lui piquant la gorge. Il avança franchement et très vite tomba merveilleusement bien sûr une petite source d'eau qui gisait là, entourée de toute sorte d'odeur aussi douce qu'agressive.

Il baissa tranquillement l'encolure, puis se mit à boire, tout en constatant que son ami n'était pas là, surement derrière ou en train de le rejoindre.




- Avatar et signature par Fériel -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

avatar

Messages : 11
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15

MessageSujet: Re: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Sam 15 Juil - 15:30

"On ferait bien de marcher un peu et de trouver de l'eau."
Hurricane s'en alla trouver de l'eau et son ami, bien que sa gorge le brûlait, ne pu détacher son regard du verger, du pommier, de la pomme, de la pomme rouge ! Il observa la distance, calcula le nombre de foulées de galop, vérifia d'un petit coup d’œil, prit son élan et s'élança. Si on l'avait chronométré, il aurait battre son record de vitesse, volant presque, à l'affut, de peur qu'un indien le surprenne ... Il sauta, cueilli la pomme en chemin, fit demi-tour puis rejoint Hurricane.
Son encolure était chargée par une fine pellicule de sueur. Ses jambes flageolaient tant il était fatigué et Stardust s'efforça de ne pas penser au chemin du retour. Il posa le fruit à côté de lui et but goulument durant 2 ou 3 minutes. Il prit ensuite la pomme, la coupa en 2 grâce à ses dents, avala une moitié et déposa l'autre en face de son ami borgne. Il se doutait bien que le cuivré n'avait pas tellement apprécié le fait de voler à une autre tribu et le gris lui-même n'en était pas fier, sachant que si on l'avait vu débarquer sur les terres ennemies, il n'aurait pas donné cher de sa peau.
Bah, en même temps, personne ne l'avait vu, et la pomme, hummm, la pomme, c'était la première fois, qu'il goutait quelque chose d'aussi bon.
Après avoir mangé le fruit rouge, le gris se rendit compte qu'il mourrait de faim, et à sa grande surprise, il redoutait le fait de ne pas être dans le fort, là où il serait en sécurité ... Il observa le ciel, son regard croisant quelques étoiles, qui commençaient à se multiplier. Si l'on devait rentrer, le voyage du retour sera de nuit, à cette idée, il frémit et demanda à son ami plus sage que lui :
"Tu penses qu'on devrait passer la nuit ici, ou bien entamer le chemin du retour maintenant, et pourquoi pas trouver un lieu de refuge pour la nuit ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 100
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

MessageSujet: Re: cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane   Ven 21 Juil - 19:56

Informations diverses.

cavalcade effrénée non sans danger


"Tu penses qu'on devrait passer la nuit ici, ou bien entamer le chemin du retour maintenant et pourquoi pas trouver un lieu de refuge pour la nuit ?

L'alezan relava rapidement la tête à l'entente de cette question, ne sachant que répondre. Il hésita quelques instants, puis se rappela qu'a la base il devait rejoindre Colt au plus vite. Il se secoua, légèrement énervée par la situation désagréable dans laquelle ils étaient.

Il porta son regard sur l'horizon qui doucement se ternissait, oubliant les douces teintes qui l'avait tant bercé. Il reposa son regard sur son vieil ami et d'un ton plus assuré repris :

« On devrait faire le retour maintenant ; les cavaliers ne peuvent rentrer seuls et si nousne somme pas de retour avant la fin de la nuit, cela va les inquiéter, ce n'est jamais bon.. »

Il tourna en rond et détendit chacun de ses muscles toujours indécis, même si la décision était prise. Il se lança dans un petit trot énergique et emporter par le vent qui semblait vouloir l'aider, traça délicatement en direction des cavaliers. Après plusieurs longueurs il s'arrêta incapables de continuer plus.

Il se trouvait désormais sur une légère plaine verdoyante, la lune montrant le bout de son nez. Il souffla, certains à présent de devoir faire bien du chemin pour rentrer au fort. Plus calmement il reprit son souffle et s'écria « pause déjeuné ». Tout en avalant des brins d'herbe dans l'attente de son ami gris.




- Avatar et signature par Fériel -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cavalcade effrénée non sans danger (Hurricane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jumpline -sans danger-
» Une île tropicale sans danger... à priori
» Une Histoire sans Danger ! — Jenova
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres des Soldats :: Le Désert-
Sauter vers: