« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Stardust

avatar

Messages : 112
Points d'XP : 190
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 14
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Mer 8 Nov - 20:05

Alors que le noir lui enleva la feuille orangée sur son front, Stardust vit dans ses yeux son inquiétude. Il en fut désolé, ne voulant pas le tourmenter pour une blessure peut-être inexistante.
« Tu devrais faire attention. Pouvoir marcher n'exclue pas les blessures graves. Allons nous reposer, ça te fera sans doute du bien. » dit Anoki, lui souriant.
     Son ami avait dit à voix haute ce que lui pensait tout bas, et de petites fossettes se formèrent sur ses joues rebondies quand l'autre parla de dormir. Le rongeur foncé semblait chercher quelque chose dans la forêt dénudée. Le blessé leva les yeux vers le ciel, et vit des gros oiseaux roder, à l'affut de la moindre proie. Il frissonna, pas trop rassuré par la vue de ces prédateurs capables de manger un animal de leur taille sans problème.
     Le bruit des feuilles qui craquaient le sortirent de ses pensées sombres, et, vivement, il tourna la tête, voyant son compagnon s'en aller vers un chêne. Avec agilité, il bondit sur un arbre, et s'engouffra dans un trou, et Stardust soupira de dépit, se demandant s'il pourrait un jour refaire ce geste avec autant de souplesse. Il attendit quelques minutes avant de voir sortir Anoki, sûrement heureux de sa trouvaille. Il lui indiqua ce qu'il faisait :
« Pas de danger à signaler, Je vais t'aider à monter là-haut, si tu le veux bien. Je sais que tu peux le faire seul, mais je ne pense pas que cela soit une très bonne idée de tenter l'escalade avec une patte douloureuse... »
     Son air sérieux amusa le gris, qui voyait bien qu'il en faisait trop pour rire, et hocha la tête, content de cette idée lumineuse. En pensant à ce qui disait son ami, il songea que l'autre n'avait pas voulu le froisser, en lui proposant son aide, et apprécia cette théorie, bien qu'il était peu susceptible.
     Il sourit, admirant la sagesse du noir, puis se leva, s'appuyant sur le bras tendu d'Anoki.
"Merci vieux ! C'est dans ces moments-là que je regrette les noisettes inutiles que je me suis faite cet été !"
     Stardust tentait de cacher sa douleur sous l'humour, et s'en était sûrement bien sorti. Il fit quelques pas chancelants, seul, puis finalement, attendit son sauveur au pied de l'arbre. Le mal en point regardait avec hésitation et appréhension le grand arbre, un peu stressé. Des montées comme celle-ci, il n'en avait jamais fait. Il avala sa salive, puis de sa patte non touchée, il enfonça ses griffes dans le chêne, et fit un semblant de saut.
"Je ... Je n'y arriverai pas ..."




Merki Wolf's song de cette sympathique signa °o°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Sam 11 Nov - 14:04


« Merci vieux ! C'est dans ces moments-là que je regrette les noisettes inutiles que je me suis faîtes cet été ! » plaisanta Stardust en se relevant.

Il gagna les racines noueuses du grand chêne de quelques pas maladroits, ménageant légèrement sa patte blessée. Anoki le suivit de près, prêt à lui prêter son épaule pour s'appuyer au besoin.
Il observa avec attention et un peu d'appréhension le gris se dresser tant bien que mal sur ses pattes pour s'accrocher à l'arbre. Il tenta de se hisser dessus avec la force de ses trois autres pattes ; vainement. Avec une moue douloureuse, il laissa retomber ses pattes sur les feuilles craquantes.

« Je... Je n'y arriverai pas... » lâcha-t-il.

Anoki se figea. Il fallait qu'il y arrive. Il ne pourrait pas trouver de cachette sûre ailleurs que dans le tronc d'un arbre ! Sa crainte fit place à une détermination nouvelle.

« Allons, ne dit pas ça. Je suis sûr que c'est aussi ce que tu croyais quand ta mère t'as fait descendre de ton nid la première fois ! répliqua-t-il avec un semblant d'humour. Les premières branches ne sont pas bien hautes, tu les atteindras sans problème ! Je resterais derrière pour t'aider. »



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

avatar

Messages : 112
Points d'XP : 190
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 14
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Dim 12 Nov - 19:32

« Allons, ne dit pas ça. Je suis sûr que c'est aussi ce que tu croyais quand ta mère t'as fait descendre de ton nid la première fois ! Les premières branches ne sont pas bien hautes, tu les atteindras sans problème ! Je resterais derrière pour t'aider. » lui promit Anoki.
Pour son ami, le gris retenta, et enfonça encore plus ses petites griffes dans le chêne. Déterminé, malgré sa souffrance, il grimpa jusqu'à la première branche, très lentement. Alors qu'il se sentit glisser, il enroula ses pattes à la ramification, et se hissa tant bien que mal en hauteur. Stardust soupira de soulagement, et inspira sans modération l'air pur. L'écureuil avait retenu sa respiration toute la montée, et en profitait donc. Il sourit à son compagnon, situé en dessous, pour le rassurer.
"J'y suis arrivé ! Merci vieux, heureusement que t'es là, ça me soulage drôlement !"
Le rongeur pensait totalement ce qu'il disait, car s'il avait grimpé seul, les encouragements du noir lui avait beaucoup remonté le moral, et l'avaient incité à ne rien lâcher. Ses yeux bleus pétillaient de joie, et d'euphorie. Il attrapa un gland, et joua avec le temps que l'autre le rejoigne.




Merki Wolf's song de cette sympathique signa °o°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Jeu 16 Nov - 22:07


Anoki se crispa un instant. Il craignait que Stardust ne refuse et ne décide d'aller trouver un refuge ailleurs, où il serait à portée des prédateurs terrestres. Il retint un soupir soulagé lorsque le gris fit une nouvelle tentative, agrippant l'écorce molle du vieil arbre et projetant son poids vers le haut. Le noir se dressa brusquement et appuya ses pattes avant sur le tronc, prêt à soutenir mentalement et physiquement son ami s'il glissait. Il aurait aimé le suivre de près pour le pousser au besoin et soulager sa patte blessée, mais il craignait de ne le gêner plus qu'autre chose.
Peu à peu, centimètres par centimètres, Stardust progressait avec concentration. Enfin, il parvint au niveau de la branche la plus basse, et tendit vers elle ses pattes, se glissant maladroitement dessus en assurant sa prise. Anoki se sentit enfin libéré et soulagé. A présent, tout serait plus simple, et cela paraissait déjà un jeu d'enfant de le faire parvenir jusqu'au petit nid improvisé. Ravi, il s'élança à son tour dans l’ascension.

« J'y suis arrivé ! Merci vieux, heureusement que t'es là, ça me soulage drôlement ! »

L'intéressé leva la tête en stoppant sa montée. Son ami l'observait, penché, le regard brillant de bonheur et de gratitude. Anoki lui répondit d'un sourire et, en quelques bonds supplémentaires, le rejoint sur la branche. En levant le regard le long du tronc, il aperçut la fente qui les abriterait. Il s'étonna qu'elle semble si proche. Ils y étaient presque !
Il bondit sur la branche supérieure.

« Tu penses pouvoir monter jusque là-haut ? Si tu te dresses, je pourrais te hisser sur celles d'au-dessus sans que tu n'ai besoin de sauter, elles ne sont pas bien espacées. »

Anoki se pencha vers lui, les pattes tendues, et enroula sa queue autour de la branche pour se maintenir en équilibre afin de pouvoir aider son ami.



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

avatar

Messages : 112
Points d'XP : 190
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 14
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Mar 21 Nov - 19:54

Anoki le rejoint en quelques bonds souples, et en quelques secondes seulement, fut à ses côtés. Le gland que Stardust tenait fut lâché avant qu'il n'ait eu le temps de jongler avec, mais il ne s'en souciait pas du tout. Le noir semblait surprit de voir le nid, peut-être ne l'ayant pas vu du même œil. Il prit la parole :
« Tu penses pouvoir monter jusque là-haut ? Si tu te dresses, je pourrais te hisser sur celles d'au-dessus sans que tu n'ai besoin de sauter, elles ne sont pas bien espacées. »

Stardust hocha la tête, fatigué. Lorsque son ami s'installa de telle façon à ce que le blessé puisse s'appuyer sur lui, le rongeur en profita, et s'agrippa aux petites pattes qui s'offraient à lui. Il bondit un peu maladroitement et se rétablit gauchement, tout près de la fente du leur dortoir pour la nuit. L'écureuil hocha la tête en signe de reconnaissance, à son ami, puis s'engagea sur l'espèce d'escalier en branches, qui menait à leur tanière.
Lorsqu'il rentra dedans, le gris poussa un cri de joie, trouvant fantastique le refuge qu'Anoki lui avait trouvé grâce à son oeil expert. Juste assez large pour les abriter tous les deux, propre, et sans dangers apparents. Il se tourna vers son compagnon de fortune, et lui dit :
"Merci beaucoup pour tout ce que tu as fait pour moi, alors que tu ne me connais que très peu ! Franchement, j'ai eu beaucoup de chance de tomber sur toi ! Au sens propre comme au sens figuré, bien sûr !"
Il ricana, fier de son jeu de mot, et tendit à son tour sa patte, la paume ouverte, afin que son ami puisse grimper sans se fatiguer encore plus. Heureux d'enfin pouvoir se reposer, son humeur un peu morose s'était évaporée, laissant place à la joie. Sa queue touffue frétillait sans cesse, menaçant chaque seconde de le déséquilibrer, mais Stardut enfonça ses griffes pointues dans l'écorce, ne voulant surtout pas recommencer la mauvaise expérience de chute.




Merki Wolf's song de cette sympathique signa °o°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Lun 4 Déc - 18:53


Stardust accepta l'aide que lui offrait le Noir, et le rejoint sur la branche où il se trouvait. Tout en le tirant vers lui, Anoki se tenait prêt à l'attraper avec les dents s'il glissait, même si cette idée lui était déplaisante - il imaginait sans mal ses longues incisives tranchantes déchirer involontairement la chair de son ami. Mais il n'eut pas besoin de cette solution de secours ; Stardust fut bientôt à ses côtés, et après l'avoir remercié brièvement acheva son ascension.
Le Gris se glissa dans le creux du tronc et, un instant plus tard, son museau réapparaissait.

« Merci beaucoup pour tout ce que tu as fait pour moi, alors que tu ne me connais que très peu ! Franchement, j'ai eu beaucoup de chance de tomber sur toi ! Au sens propre comme au sens figuré, bien sûr ! » plaisanta-t-il.

Anoki lui répondit d'un sourire bienveillant. Il trouvait tout à fait normal d'aider les autres, en particulier ceux qui se montraient aussi sympathiques que son nouvel ami. Lorsque celui-ci se proposa tacitement pour l'aider à escalader la dernière branche, Anoki accepta avec un certain amusement ; lui n'avait pas réellement besoin de ça.

« Installes-toi donc ! Je vais aller chercher nos trophées avant qu'on ne les oublie. » ajouta-t-il en se souvenant des petites réserves qu'ils s'étaient constitué.

Sans attendre, il s'élança dans l'arbre voisin, et, en quelques bonds et quelques coups d'oeil, repéra le tas de Stardust. Il saisit autant de fruits qu'il pouvait en porter et revint à leur nid improvisé pour les laisser à leur propriétaire légitime, avant de repartir aussitôt. Au bout de quelques allers-retours, il parvint à ramener les deux butins. Il s'autorisa alors à se reposer.

[On fait une dernière réponse chacune où ils s'endorment ensemble histoire de lancer les dés une dernière fois et on clos ?]



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

avatar

Messages : 112
Points d'XP : 190
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 14
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Jeu 7 Déc - 16:44

Stardust sourit de nouveau, quand l'autre attrapa sa patte, certes inutile, mais montré comme un signe de reconnaissance et d'égalité. Anoki prit la parole avec une certaine autorité, mais cela ne dérangea pas le gris, qui était trop fatigué pour riposter et donner des ordres :
"Installe-toi donc ! Je vais aller chercher nos trophées avant qu'on ne les oublie."

Il hocha la tête, trop tard. Le noir était déjà parti à toute vitesse, pendant que celui-ci pensait à ces fruits qui l'avaient blessé. Puis, il se dit qu'il aurait bien aimé retrouver l'asticot à cause de qui ils avaient tous les deux chuté. Puis se ressaisit en se disant finalement que c'était de sa faute que tout ceci avait commencé. Il fut coupé dans ses pensées par son ami qui rapportait les noisettes, mais qui repartit aussitôt. Il fit le trajet quelques fois puis dût estimer que c'était suffisant. Stardust prit donc la parole, tombant de sommeil :
"Merci bien. Je vais en croquer une ou deux, puis je vais dormir. Je suis épuisé, et merci encore une fois, je ne te serais jamais assez reconnaissant !"


Joignant le geste à la parole, il cassa une coque du fruit sec, et la mangea rapidement, puis fit de même avec une autre. Son ventre, bien que très peu rempli s'apaisa, et le gris se dirigea vers leur refuge pour la nuit en quelques pas. Il s'allongea rapidement, et soupira de bien-être, une fois installé. Il tombait de sommeil, et dès qu'il eut fermé les yeux, il s'envola dans le pays des rêves, peuplé d'écureuils noirs, et de chutes dans les feuilles.

HRP:
 




Merki Wolf's song de cette sympathique signa °o°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 89
Points d'XP : 115
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Jeu 7 Déc - 16:44

Le membre 'Stardust' a effectué l'action suivante : Les dés


'Hazelnut's World' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Anoki

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Jeu 7 Déc - 21:05


« Merci bien. Je vais en croquer une ou deux, puis je vais dormir. Je suis épuisé. Et merci encore une fois, je ne te serais jamais assez reconnaissant ! »

Stardust grignota avec appétit deux des fruits dont la belle couleur havane s'irisait de reflets mordorés. Anoki n'avait pas faim, et comptait conserver sa propre part pour l'hiver. Dès le lendemain, c'était décidé, il irait les dissimuler ici et là, gravant dans sa mémoire leur emplacement avec autant de justesse qu'il le pourrait. C'était décidé ; il passerait l'hiver par ici. Peut-être même à l'endroit où ils se trouvait en cet instant. L'endroit lui paraissait charmant, et, peut-être qu'il recroiserait son nouvel ami. Peut-être même celui-ci accepterait-il de demeurer à ses côtés pour le long hiver à venir ? Il se jura de ne pas le quitter, du moins, tant que sa patte le gênerait encore. Il craignait qu'elle ne lui soit trop handicapante.
Le Gris s'engouffra dans la brèche de bois, et disparut dans l'obscurité de la cachette. Anoki jeta un regard aux alentours, espérant se souvenir de ce jour et de la forêt telle qu'elle était en cet instant ; paisible tableau d'or et de flammes. Avec un léger sourire, il suivit enfin les traces de son ami, qu'il trouva déjà endormit, le museau caché par son épaisse queue. Prenant soin de ne pas le réveiller, il s'allongea près de lui et se roula en boule. Son regard fixa un moment le flanc grisonnant qui se soulevait et s'abaissait dans un rythme doux et régulier. Puis ses orbes de printemps disparurent sous le voile de ses paupières.



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 89
Points d'XP : 115
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   Jeu 7 Déc - 21:05

Le membre 'Anoki' a effectué l'action suivante : Les dés


'Hazelnut's World' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Et, plumes d'or, elles dansaient en de mystiques arabesques telles de gracieuses ballerines. » - Libre :3
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes
» Les malgré elles
» Le Phénix bat des plumes
» Nuage de plumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Administration :: Nouveautés & Informations :: Evénements :: Mini-évents :: Rps achevés-
Sauter vers: