« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane

Aller en bas 
AuteurMessage
Anoki

Leprechaun à taches

Leprechaun à taches
avatar

Messages : 100
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Mar 24 Oct - 20:07



Lets be friends despite the hate
FT. HURRICANE

You know, the world is falling apart around us. They fought and will fight, again. We are ennemies. We are warriors in the battle. It's the war. But we will survive. But we will love...

« Les terres indiennes sont les plus belles de tout le Cimarron, plaisanta Anoki. Viens, je connais des coins superbes ! »

Avec un coup de tête amical dans l'encolure de l'alezan, Anoki s'élança au trot jusqu'à quitter les tipis où courraient chiens et enfants. Jetant un regard en arrière pour s'assurer que Hurricane le suivait, il prit le galop et vira en direction de la forêt.

Malgré son désir d'accélérer l'allure, d'agrandir ses foulées pour foncer ventre à terre à travers ces terres si connues, Anoki se retint. Ses membres le picotaient, mais il s'efforçait de garder le même galop cadencé, permettant à son ami de le suivre sans mal dans ces paysages qui lui étaient inconnus.
Bientôt, les quelques arbres se firent plus rapprochés, jusqu'à ce que les deux compères fussent en pleine forêt. Pourtant, les sous-bois demeuraient clairs, le soleil perçait entre les feuillages éparses en projetant au sol des ombres légères et dansantes. Anoki ralentit, prenant le trot, et lança un sourire à son acolyte, dont la robe alezane était mouchetée d'ombres. Ses oreilles frémirent au son des bruissements que provoquaient les petites créatures qui grouillaient dans cette forêt de vie.

Le kerry bog vira vers un coin isolé de la forêt qu'il appréciait tout particulièrement. Le sol devint bientôt plus rocheux, et le chant de l'eau parvint aux oreilles du Noir. Il ralentit encore, passant au pas, et se dirigea vers le petit ruisseau qui, il le savait, menait à une petite cascade.


(c) PF



- (c) Asrae & Winters linearts -
Miciiiii ma petite princesse rose Asrae <3

Un immense merci à ma Sushi pour le vava **

Autre :
 


Anoki et Hurricane (meilleurs amis du monde :D) :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 166
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Mer 25 Oct - 16:47

Anoki et Hurricane

Lets be friends despite the hate

L'alezan regarda quelques instants son ami, content de sa réponse positive, l’œil brillant il attendait avec impatience le signe du plus foncé pour partir. Dès que celui-ci lui indiqua de par un petit coup dans l'encolure qu'ils partaient, le borgne ne se fit pas désiré.

Il prit alors un grand trot talonnant d'abord Anoki puis ralentissant, imprimant les quelques images des petits qui émerveillés piaillaient encore, cette fois accompagné de canidés. Il reprit alors le galop l'herbe grasse et si répandue lui chatouillant les membres. Il observa encore les paysages si inconnue de ses terres, qui intacte de l'action de l'homme se portaient merveilleusement bien sous ses teintes azurées que procurait le ciel si dégagé. Il fut reconnaissant, remerciant intérieurement l'indien d'avoir ralentit, lui procurant une meilleure vision, opinant de temps en temps la tête du côté droit, qui aujourd'hui encore se présentait absent. Puis deux ou trois arbres se détachèrent plus nettement abritant le sol des rayons hargneux et dures des grandes chaleurs.

Et c'est ainsi que le cuivré, entra dans la forêt embaumé de l'odeur de la sève, abritée par les bruits d'animaux qui bien que caché se faisait présent, les arbres eux offraient une protection à tout ce petit monde, se dressant vers le ciel toujours plus haut, surement assez âgée. Il détourna enfin le regard, le posant sur l'ébène qui plus tranquillement avançait devant lui, connaissant surement l'endroit depuis des années. Il avait l'air de l'emmener à une place précise, plus abrité encore ou sa robe ne jouerait plus que de teinte foncée.

Puis doucement le soldat ralentit, le sol glissant, pas habitué il avançait pas à pas, prudemment, un son vint alors le réconforter, il demeurait brute mais, apaisant. Hurricane releva alors les yeux et découvrit une sorte de cours d'eau, un ruisseau même cristallin, où absolument tout se reflétait. Le bruit lui, devenait plus proche et Hurri devina qu'il s'agissait sûrement d'une chute d'eau.

Il s'arrêta alors et doucement fis quelques mètres en direction de l'eau. Il la fixa un instant, puis à l’égare de son camarade lâcha :

"C'est magnifique, c'est beaucoup plus beau que nos canyons !"

Il s'ébroua et retourna son attention sur l'eau, l'envie d'y plonger était présente, il redressa ses oreilles et avança rapidement un sabot. Sûrement ce qui lui coutera la chute, il dérapa, fit un espèce de grand écart avec ses antérieurs qui entraînèrent ses postérieurs sous le poids de ses épaules. Son arrière main vint alors frapper durement le sol, lui provoquant une douleur aiguë sur le coup. Puis il s'écroula finalement, ayant lâché prise avec l'idée de se redresser. Il regarda la terre rocailleuse grisâtre qui l'entourait et aussi sur laquelle il reposait partiellement.

Légèrement honteux il n'osa pas regarder Anoki de suite, préférant maugrée deux trois mots, mais comme quelque chose n'arrive jamais seule, c'est en essayant de se relever qu'il dérapa une nouvelle fois, à peine redresser son premier souhait fut exaucé ; le voilà désormais les pattes dans l'eau, trempée par les éclaboussures de sa propre chute.
Cette fois il rigola franchement, que pouvait-il faire d'autre ? Il prit le temps de se remettre à la verticale et toujours dans cette aptitude dépareiller souffla :

"Finalement, je comprends pourquoi il n'y a que des canyons chez moi".




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki

Leprechaun à taches

Leprechaun à taches
avatar

Messages : 100
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Jeu 26 Oct - 17:08



Lets be friends despite the hate
FT. HURRICANE

You know, the world is falling apart around us. They fought and will fight, again. We are ennemies. We are warriors in the battle. It's the war. But we will survive. But we will love...


L'onde cristalline s'étendit bientôt devant les sabots des deux compères. Anoki s'apprêtait à longer le ruisseau pour en descendre le cours jusqu'au bassin où se jetait la cascade, en aval, mais Hurricane s'était arrêté au bord de l'eau et en contemplait la surface miroitante, ridée par le courant, brisée ici et là par les rochers glissants et moussus qui affleuraient à la surface.

« C'est magnifique, c'est beaucoup plus beau que nos canyons ! »

L'indien approuva d'un sourire, conscient de la chance qu'il avait de vivre sur ces terres d'abondance et de douceur. Elles lui rappelaient ses terres natales, vertes, infinies. Elles étaient son chez-lui, et le seraient toujours. Il lui arrivait parfois, sous le regard froid et implacable des étoiles, de se demander si la cupidité des humains n'avait pas flétrit elle-même la nature sur les terres des soldats, transformant l'herbe en poussière et la terre en roche comme ils faisaient des esprits libres des êtres brisés et captifs. Ici, tout était tellement plus simple, tellement plus paisible...

Anoki sursauta lorsqu'un bruit grinçant le ramena à la réalité – celui de fers crissants contre la roche. Le temps qu'il ne retrouve pleinement ses esprits, il se retrouva face à son ami dans une drôle de posture, affalé au sol maladroitement, et ne put s'empêcher de pouffer. L'alezan se redressa en maugréant, et tandis qu'Anoki s'avançait pour l'aider, il glissa encore.
Avec un fracas d'éclaboussures, le cuivré finit dans l'eau, aspergeant au passage l'indien qui recula d'un bond – trop tard. Hurricane explosa de rire, trempé mais apparemment en parfait état. Soulagé, le Noir se joignit à lui, ne pouvant retenir les gloussements qui naissaient dans sa gorge.

« Finalement, je comprends pourquoi il n'y a que des canyons chez moi ! » s’esclaffa le borgne.

Anoki lui répondit d'un sourire amusé, songeant, sarcastique, qu'il était sans doute moins dangereux de tomber dans un ruisseau plutôt que dans un canyon.

« Si tu veux plonger, je connais un endroit bien meilleur que celui-ci. » pouffa-t-il, moqueur.

Il se secoua pour chasser les gouttelettes dont son ami l'avait malencontreusement criblé et, sans même l'attendre, s'élança au galop vers l'aval du ruisseau, prenant soin de rester sur le tapis mousseux, loin de la rive glissante. Tandis que le grondement de la chute se faisait plus intense, il accélérait l'allure. Et, au détour d'un roc, le sol disparut devant ses sabots ; il bondit, se laissant chuter peu gracieusement jusque dans le bassin au-dessous où il atterri, brisant la surface blanchie d'écume, avec un force d'éclaboussures.


(c) PF



- (c) Asrae & Winters linearts -
Miciiiii ma petite princesse rose Asrae <3

Un immense merci à ma Sushi pour le vava **

Autre :
 


Anoki et Hurricane (meilleurs amis du monde :D) :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 166
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Ven 27 Oct - 0:54

Anoki et Hurricane

Lets be friends despite the hate


L'alezan peut farouche observa son ami sourire de sa situation, se moquait-il ? Le borgne ne put le deviner que trop facilement, se réconfortant par lui-même pensant qu'il aurait fait la même chose. La phrase du noir le ramena -enfin presque - sur terre cet endroit si connue pour lui où paradoxalement il n'avait jamais cessé de se noyer.

Il se releva plus franchement, suivant des yeux son camarade qui était déjà partit à vive allure dansant sur la mousse qui l'empêchait de déraper. Le borgne s'ébroua rapidement essayant d'enlever le surplus des gouttelettes d'eau ruisselantes sur son pelage à présent imbibé, qui en cette saison n'était pas des plus chaudes. Il frissonna légèrement et prudemment fit un pas vers la sortit.

Peu à peu il vit la rive se rapprocher, rampant vers elle sûrement. Une fois sur la berge il imita Anoki, mais peu rassuré se contenta de prendre un trot assez rapide sur espèce de tapis vert mousseux. Ses sabots sur cette substance qu'il ne connaissait pas provoquaient d'étrange bruit étouffé par son propre poids.

Il suivit de mémoire le chemin emprunté par l'indien, il allait de plus en plus vite s'habituant au sol et à environnent chatoyant des parages. Il regardait à droite puis à gauche, essayant de trouver les traces du passage de son ami quand un bruit étonnement fort se fit entendre, couvrant un instant celui de la cascade.

Le soldat fonça alors vers la source de ce qu'il venait de percevoir et après que plusieurs rochers grisâtres se soient plantés dans son champ de vision, il aperçut enfin l'ébène en contre bas dans l'eau. Il voulut se stopper avant que le sol ne s'effondre sous ses yeux, mais n'arrivant pas à décélérer il dérapa et plongea d'une manière magistrale dans l'eau, qui lui fouetta le ventre avant qu'il ne se retrouve immergé l'histoire de deux secondes.

Sachant désormais nager, Hurricane revint à la surface, les poumons remplis d'air, son corps électrifié par l'adrénaline du saut. Même l'eau lui semblait bien plus agréable à présent, il se retourna vivement, pourtant assez à l'aise dans cet élément qu'il connaissait si peu.

Il se retrouvait à présent en face d'Anoki et malicieusement, bien que celui-ci soit déjà trempé, l'aspergea d'eau d'un mouvement de tête soudain, sans vraiment savoir où l'eau allait. Il gloussa intérieurement et se retournant une énième fois s'écartant de son ami autant qu'il le pouvait tout en lâchant d'un ton joyeux à celui-ci :

" Toujours partant pour perdre ?"





-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki

Leprechaun à taches

Leprechaun à taches
avatar

Messages : 100
Points d'XP : 149
Date d'inscription : 25/02/2017

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval du Chef
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Ven 27 Oct - 16:23



Lets be friends despite the hate
FT. HURRICANE

You know, the world is falling apart around us. They fought and will fight, again. We are ennemies. We are warriors in the battle. It's the war. But we will survive. But we will love...


Le choc soudain de l'eau contre son ventre surpris Anoki, qui avait oublié la violence de la chute et la fraîcheur de l'onde en cette période de l'année. L'eau glaciale transperça le Noir, l'empoignant dans un étau, l'empêchant un instant de respirer. Il fut aspiré vers le fond comme une lourde pierre, incapable de lutter contre la force invisible qui l'attirait vers le bas. Il ferma les yeux, s'immobilisant en espérant que l'eau le ramènerait vers la surface. L'onde froide s'infiltrait entre ses poils, piquant sa peau au-dessous, trempait ses crins qui volaient autour de lui. Quelque chose lui cogna le menton. Par instinct, il ouvrit les yeux, et dans un nuage de bulles aperçut une tache bleue azurée tourbillonner à côté de lui. Comprenant qu'il s'agissait du capteur de rêves dont Bidziil lui avait fait don, il saisit la lanière de cuir qui s'était échappée de son encolure.

En quelques mouvements des membres, le kerry bog perça de nouveau la surface, un peu étourdi. Il laissa l'objet indien sur un grand roc plat qui affleurait non loin, conscient que son cavalier avait mit autant de temps que de soins à le confectionner pour lui, et ne serait certainement pas très enjoué à l'idée qu'il le perde.
Anoki aperçut alors une grande plume brune et blanche dériver non loin, sans doute détachée de sa crinière. Avec un ronflement un peu énervé, dirigé envers lui-même pour ne pas avoir songé à mettre toutes ces précieuses parures en sécurité avant de plonger tête la première, il s'en approcha.

Un bruit de galop le stoppa aussitôt. Il leva le regard vers l'endroit d'où il avait bondit un peu plus tôt. Un masse rousse y apparut vivement, glissant, chutant peu gracieusement jusqu'au bas de la cascade proche. Anoki eut tout juste le temps de remuer les membres dans tous les sens dans l'espoir de s'éloigner avant qu'une gerbe d'eau ne l'asperge en pleine face.

L'alezan réapparut bientôt, pour de nouveau tremper la figure du Noir d'un brusque mouvement d'encolure et s'éclipser comme il le put.

« Toujours partant pour perdre ? » lança-t-il avec malice.

Il n'en fallut pas plus à l'indien pour relever le défi. Se hissant sur un rocher non loin, il banda les muscles, prêt à bondir dans l'eau juste à côté de son ami dans le but de se venger. Mais dans son empressement, il ne prit pas gare à la roche glissante et s'emmêla les sabots, ce qui eut pour seul effet de le faire tomber bien peu élégamment dans le bassin, la tête la première, manquant de s'assommer au passage sur le roc qui lui servait de position stratégique à l'attaque.
Après s'être débattu quelques instants pour retrouver la direction de la surface, Anoki la regagna et prit une grande bouffée d'air que la surprise lui avait arraché lors de sa chute. Il s'apprêtait à élaborer une nouvelle tactique de guerre lorsque quelque chose attira son attention. Telle un petit bateau à la dérive, la plume flottait encore.

« Que dirais-tu de plutôt m'aider à trouver un coin sec pour tout ça ? Bidziil risque d'être fou de rage s'il découvre que j'ai égaré la moindre plume ! » gloussa-t-il.

Saisissant la plume, il la ramena auprès du capteur de rêve et jeta un regard à son reflet pour voir s'il n'en avait pas perdu d'autres. Avec un éclat de rire, il s'aperçut que la peinture rouge qui ornait sa face avait coulé et tracé des sillons colorés le long de ses joues et de son chanfrein. Il en était certain, Bidziil n'accueillerait pas son retour avec joie en découvrait l'ampleur des dégâts qu'il lui faudrait réparer.


(c) PF



- (c) Asrae & Winters linearts -
Miciiiii ma petite princesse rose Asrae <3

Un immense merci à ma Sushi pour le vava **

Autre :
 


Anoki et Hurricane (meilleurs amis du monde :D) :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 166
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   Dim 29 Oct - 2:03

Anoki et Hurricane

Lets be friends despite the hate


Le cuivré regarda alors son ami se déchainé, grimpant à toute allure sur une des roches trempées qui bordaient cet magnifique endroit que l'on devinait facilement à l'habitude calme et reposant. Il n'en fallut pas plus à l'ébène pour glisser et effectuer un bond presque aussi gracieux que celui d'Hurricane sans le surpasser tout de même.

Il arriva dans l'eau la tête la première, envoyant des gouttes d'eau brillante jusqu'au cuivré, qui détourna légèrement à la réception de celle-ci. Il regarda alors en direction de son ami qui a présent faisait surface dans une marée rouge de peinture irisée de nombreuses couleurs par les belles plumes qui autrefois ornait l'indien. Le borgne comprit qu'encore une fois ils venaient surement de connaitre une erreur.

« Que dirais-tu de plutôt m'aider à trouver un coin sec pour tout ça ? Bidziil risque d'être fou de rage s'il découvre que j'ai égaré la moindre plume ! »

Le borgne frémit alors, hochant la tête gravement décidé à lui apporter son aide. Il scruta alors l'eau de son unique œil noisette en quête d'une autre plume perdue, au cas où... Mais, fut vite distrait par l'indien qui rigolait seul, surement venait-il de voir le désastre de peinture qui collé à son poil avait dégouliner disgracieusement laissant des traces sur le visage doux du noir. Il eut un petit sourire en le regardant ; c'est vrai qu'à présent il avait une drôle de tronche, aucun mot n'aurait pu mieux décrire cette scène.

Il aperçut alors une énième plume qui flottait toute seule. Il alla la chercher, fouettant de ses membre l'eau et revint rapidement ver son camarade, la plume délicatement poser entre ses dents, lui chatouillant d'ailleurs les naseaux. Cependant, il se retint d'éternuer et lâcha son cadeau sur le petit tas ou était présent le capteur de rêve. Il pouffa encore de rire en apercevant son ami et ses peintures pour reprenant son sérieux, ou du moins en essayant demanda :

"le compte est bon ?"

Puis il se redressa, s'ébroua enlevant le maximum de gouttelettes de son pelage et scruta les alentours et le soleil qui ne cessait de descendre rapidement. Que le temps passait rapidement ici ! Il se retourna alors vers celui qui dégoulinait de rouge et plus inquiet repris :

"Et bhe, on va encore revenir en bon état ! L'accueil risque d'être mouvementé, au moins on ne s'ennuie pas."




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Beyond wars remain our forbidden feelings. » - Hurricane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars Pocket Models TGC
» Sphere Wars
» NTW3 Clan Wars League
» Scratch Built - Future Wars
» Star Wars Starship Battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: