« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 « It was just the game of a damned Freak »

Aller en bas 
AuteurMessage
Atlas

Vache en kilt adoratrice de cornemuse

Vache en kilt adoratrice de cornemuse
avatar

Messages : 610
Points d'XP : 314
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 18

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: « It was just the game of a damned Freak »   Lun 20 Nov - 19:59




Pawn and Laugher
FT. FORÊT NOIRE

C'était seulement l'échiquier d'une bête maudite, un échiquier où le fou était roi et qu'il se précipitait au fond du gouffre.


Le Roi secoua sa longue crinière ébène. Un nuage poussiéreux s'en envola et flotta dans la brise légère. Chacun de ses pas lui rappelait douloureusement sa propre folie. Son corps était meurtrit de plaies suintantes et d'ecchymoses, là où la roche l'avait frappé tandis qu'il se jetait dans le vide. Son regard glissa de nouveau vers les étoiles. Un sourire mauvais étira ses lèvres. Elles étaient les seuls témoins de son implacable démence. De son défi à la Mort elle-même.
Alors, ainsi, il était une bête ? Il était un monstre cruel et impitoyable ? Soit. Il se satisferait de son sort. Il allait détruire, encore et encore, si tel était son destin. Prisonnier de sa bestialité incontrôlable, et pourtant, il avait cessé de lutter. Il apprendrait à faire d'elle son alliée. Parce qu'il ne pouvait changer qui il était ; une bête dans une constante quête de haine.

La nuit semblait interminable. Cela lui convenait. Il ne rentrerait pas auprès des siens avant l'aube. Il allait errer, toute la nuit durant, sous le regard froid des astres d'argent. Il ne parviendrait pas à trouver le sommeil. Il avait l'impression qu'il ne le pourrait plus jamais. En cet instant, tout semblait éternel.
Atlas aperçut le reflet des étoiles sur le lisse miroir d'un lac. Il se surprit à découvrir qu'il s'était enfoncé dans les terres du troupeau de Forêt Noire. Pourquoi ses pas l'avaient-ils donc porté sur ces terres auxquelles il ne portait pas le moindre intérêt ? Pour lui rappeler comment il était devenu chef – dans le tourbillon sanglant d'un combat ? Pour qu'il se souvienne qu'il était le responsable de la harde déchirée ? Ou, tout simplement, pour lui remettre en mémoire qu'il ne savait que jouer des sentiments des autres, et manipuler. Il était mauvais. Mais qu'importe. Oui, il était cynique. Bestial. Un monstre né dans des flammes infernales. Mais il était tout simplement lui-même. Pas de masque, pas de faux-semblants. Même lorsqu'il se faisait mielleux, il n'était que lui.

Atlas s'avança dans l'eau peu profonde du lac, qui projetait sur la tache immaculée de son ventre des reflets dorés. Il effleura la surface de ses naseaux, la ridant de son souffle tandis que ses fanons dansaient autour de ses sabots en volutes blanches. Bientôt, quelques gouttes écarlates perlèrent jusqu'à l'onde, s'y répandant dans une danse légère et gracieuse – et le Roi les contemplait avec une certaine fascination, oubliant que ce sang était le sien, et que son corps était couvert de plaies bien que superficielles. Une présence le fit pourtant relever la tête. Et son regard croisa deux orbes sombres.
Le Clydesdale pointa ses oreilles en avant et dessina sur ses lèvres un doux sourire. Pas de masque. Pas de faux-semblant. Seulement la haine.

« Je n'espérais plus… » murmura-t-il avec tendresse.


(c) PF



(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Le bord... Bazar :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forêt Noire

avatar

Messages : 12
Points d'XP : 16
Date d'inscription : 15/02/2017

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 28 Nov - 20:29

Douleur, haine, désespoir. Seule la solitude pouvait soigner ça, aux yeux de l'étalon. La nuit obscure était tombée depuis un moment déjà. Un trop long moment.
La tête devenait lourde, le cœur se serrait, les pensées se brouillaient. Chaque pas de plus était du temps perdu. Chaque larme écoulée, était de trop. Parfois, même la mort ne pourrait résoudre les problèmes. Pourtant, il y songeait. Souvent. Toujours.

Le seul qui le maintenait en vie ? Atlas.

Le brun se rapprochait du lac doré. Il savait qu'il était là, il pouvait sentir son odeur d'ici. Puis, il l'aperçu, là, dans l'eau rayonnante du lac, sous le ciel étoilé de la nuit, dansant avec les vagues. Il s'arrêta, et pris une grande inspiration.

❝ Je n'espérais plus ... ❞ murmura le clydesdale, un sourire se dessinant sur ses lèvres.
❝ Il n'y a plus d'espoirs. ❞ affirma le dominant, les yeux brillants de larmes.

Il se rapprocha, puis plongea les pieds dans l'eau, jusqu'à le rejoindre. Le mâle, alors, remarqua les fins courants d'eau rougeâtres, provenant du pommelé. Il ne fit aucune remarque, et se contenta simplement de l'ignorer.
It was just the game of a damned Freak



Merci beaucoup à PF (Atlas) pour cette magnifique signature ! **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlas

Vache en kilt adoratrice de cornemuse

Vache en kilt adoratrice de cornemuse
avatar

Messages : 610
Points d'XP : 314
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 18

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Jeu 30 Nov - 18:00




Pawn and Laugher
FT. FORÊT NOIRE

C'était seulement l'échiquier d'une bête maudite, un échiquier où le fou était roi et qu'il se précipitait au fond du gouffre.


« Il n'y a plus d'espoirs... » répondit l'autre dans un souffle triste.

Il semblait au bord des larmes. Prêt à s'effondrer à chaque instant, prêt à se changer en cendres et à disparaître, comme les braises d'un feu mourant. Il était si pathétique, si misérable. Un simple souffle, un simple mot aurait suffit à le faire sombrer au plus bas. Là où déjà régnait le Roi.
Un instant, il sembla à Atlas que sa raison luttait pour reprendre le dessus sur l'obscur chaos qui étendait son ombre au creux de son cœur. Un instant, il se demanda pourquoi il devrait se jouer de l'alezan. Forêt Noire méritait-il donc tout cela ? Et moi, qu'ais-je mérité ? songea avec sarcasme le pommelé. Non, non, personne ne méritait cela. Mais le mérite n'avait rien à voir avec la véritable existence. Il ne régnait qu'injustice et haine, il ne régnait que la Mort et le chaos qui habitaient le colosse. Il était la Mort, la chérissait et la haïssait.

Le sombre s'était avancé près de lui. Dans le paisible tableau d'un lac endormit, les deux silhouettes nimbées de lueurs astrales se dressaient, comme éternelles. Et tandis que l'une respirait la douleur et la peine, l'autre, fière et impassible dans sa folie contenue, exhibait aux étoiles les plaies qui lui rongeaient le corps et teintait d'écarlate le paysage.

« C'est faux, et tu le sais. L'espoir vacille mais ne s'éteint jamais. Il subsiste dans le regard de ceux pour qui battent nos cœurs. » répliqua Atlas d'une voix douce.

Le Roi s'approcha du sombre et baissa l'encolure vers lui. Ses larges naseaux effleurèrent sa joue et glissèrent jusqu'à son oreille.

« Tu sais qu'il luit encore dans le tiens, Forêt Noire... » acheva-t-il dans un murmure presque inaudible.


(c) PF



(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Le bord... Bazar :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PF - Eph.

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 76
Date d'inscription : 17/12/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade : Solitaire
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Dim 17 Déc - 21:54

❝ C'est faux, et tu le sais. L'espoir vacille mais ne s'éteint jamais. Il subsiste dans le regard de ceux pour qui battent nos cœurs. ❞ répondit Atlas.

Sa large tête s'approcha de celle de Forêt Noire. Le souffle chaud du bai effleura son oreille, et, comme si le temps s'était arrêté, il sembla au sombre qu'il n'existait plus qu'eux deux en cet instant. Et toutes les promesses du monde luisaient dans leurs cœurs qui lentement se brisaient et se consumaient.

❝ Tu sais qu'il luit encore dans le tiens, Forêt Noire... ❞ souffla-t-il, si bas que sa voix semblait n'être qu'une illusion.

Un frisson parcouru le corps aux reflets d'obscurité de Forêt Noire. Il sentit le tambourinement de son cœur endolori et lourd s'accélérer. Son regard, avidement, fouilla le visage d'Atlas où le sang suintait en filets ininterrompus pour y croiser ses prunelles de jais. Mais, s'il avait espéré y découvrir une flamme ardente d'interdits, ce fut une douce impassibilité qu'il y perçu.

❝ Si seulement tout était aussi simple... ❞ laissa-t-il échapper dans un soupir aux accents de lamentation.

Il aurait aimé apercevoir une étincelle de magie dans les iris de celui qui se dressait à ses côtés. Il aurait aimé entrevoir sur ce visage balafré, à l'image de son propre cœur, toute la tendresse qu'il espérait. Mais dans les prunelles de ces yeux qui semblaient ne plus ressentir, il ne voyait que son pathétique reflet nimbé d'illusions.
It was just the game of a damned Freak




© Atlas - LamiaLuna (DeviantArt)
Couleur de parole : #BE6B9B


© Atlas - Whitelightning (DeviantArt)
Couleur de parole : plum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlas

Vache en kilt adoratrice de cornemuse

Vache en kilt adoratrice de cornemuse
avatar

Messages : 610
Points d'XP : 314
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 18

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 19 Déc - 20:13




Pawn and Laugher
FT. FORÊT NOIRE

C'était seulement l'échiquier d'une bête maudite, un échiquier où le fou était roi et qu'il se précipitait au fond du gouffre.


Forêt Noire tressaillit. Il redressa vivement la tête, et son regard accrocha celui d'Atlas. Un instant, un fugace instant, il se plongea dans ces méandres d'or et d'azur, semblant rechercher, vainement, quelque chose. L'Amour ? Comment aurait-il pu l'y trouver ?

« Si seulement tout était aussi simple... »

Son triste et pitoyable soupir s'accompagna de la peine de son propre regard. Une désillusion cruelle étreignait ses orbes sombres. Avait-il comprit ? Déjà, le jeu se finissait ? Les arômes métalliques du sang vinrent titiller le colosse pommelé. Il les connaissait si bien. Il laissa la saveur étrange se répandre sur sa langue. Sa lèvre le brûlait étrangement, comme tout son corps. Il secoua la tête pour chasser une goutte qui suintait le long de son chanfrein.

« Ce monde n'est pas fait de simplicité. » répondit-il.

Son bout du nez caressa l'eau aux teintes désormais écarlates. La douleur bondit sur sa lèvre comme un puma sur sa proie. Un instant, il se questionna. Garderait-il des cicatrices indélébiles de cette nuit ? De sa propre folie, de son défi implacable ? Il releva la tête. Son cœur les scellait déjà.

« Il recèle tant de secrets et de mystères. C'est un bien cruel miracle que la vie... »


(c) PF



(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Le bord... Bazar :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PF - Eph.

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 76
Date d'inscription : 17/12/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade : Solitaire
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 19 Déc - 20:33

Le pommelé s'agita, secouant la tête et faisant danser ses crins dans une frénésie endiablée. Des gouttelettes vermeilles éclaboussèrent les alentours.

❝ Ce monde n'est pas fait de simplicité. ❞

Il baissa l'encolure, jusqu'à effleurer des naseaux la surface pâle du lac où se reflétait sa masse titanesque. Ses lèvres brisèrent le miroir d'onde, comme dans l'espoir de s'y désaltérer. Mais il resta immobile. Le sang échappa à sa chair déchirée et dessina des volutes pourpres dans le lac autrefois d'or. Comme un voile léger, ils se dilatèrent et disparurent tandis que le géant relevait la tête, reprenant sa digne posture, rendant à ce corps musculeux l'orgueil et la fierté qui dévoraient son âme. Quelques gouttes glissèrent le long de son menton et, irrésistiblement attirées par leurs pairs par millions, plongeaient dans les remous des reflets astraux.

❝ Il recèle tant de secrets et de mystères. C'est un bien cruel miracle que la vie… ❞

Forêt Noire laissa échapper un long soupir. Une illusion de plus. Tout cela n'était que mirages. Le simple fait d'exister était une divagation de l'esprit. Tous morts, depuis le début. Le seul miracle de sa vie répondait au nom d'Atlas.

❝ Tout aurait dû être différent. ❞ murmura-t-il.

Et son regard glissa vers les astres impassibles.
It was just the game of a damned Freak




© Atlas - LamiaLuna (DeviantArt)
Couleur de parole : #BE6B9B


© Atlas - Whitelightning (DeviantArt)
Couleur de parole : plum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlas

Vache en kilt adoratrice de cornemuse

Vache en kilt adoratrice de cornemuse
avatar

Messages : 610
Points d'XP : 314
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 18

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 19 Déc - 20:36




Pawn and Laugher
FT. FORÊT NOIRE

C'était seulement l'échiquier d'une bête maudite, un échiquier où le fou était roi et qu'il se précipitait au fond du gouffre.


L'alezan poussa un soupir mélancolique. Son regard effleura ses sabots à travers le diamant hyalin.

« Tout aurait dû être différent. »

Son murmure au goût amer se perdit dans la froide nuit. Sa tête se redressa, et son bout du nez, comme mû par une attraction irrépressible, pointa vers la voûte céleste. Dans ses yeux sombres luisaient les éclats stellaires, et les étincelles de souvenirs qui brûlaient encore son cœur.

« Rien ne l'aurait pu. Depuis notre premier souffle, nous sommes voués à disparaître. »

Forêt Noire ferma ses yeux brillants de larmes. Son garrot tressaillait, comme secoué par des sanglots imperceptibles. Mais seul le silence répondait.
Il tourna de nouveau son regard humide, où luisait une supplique désespérée, vers Atlas. Le titan s'approcha doucement et appuya sa lourde tête contre l'encolure du mâle sombre.

« Je ne veux pas oublier… Que je t'aime… »


(c) PF



(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Le bord... Bazar :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PF - Eph.

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 76
Date d'inscription : 17/12/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade : Solitaire
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 19 Déc - 22:20

❝ Rien ne l'aurait pu. Depuis notre premier souffle, nous sommes voués à disparaître. ❞

Disparaître... Forêt Noire ferma les yeux, comme pour cacher à cet impitoyable existence toute la peine de son âme. Comme si, par ce simple geste, il pouvait tout réécrire. Des frissons courraient le long de son dos, des images défilaient dans son esprit. Oui. Tout cela disparaîtrait, bientôt. Tout cela n'était que poussières. Et l'Oubli les avalerait, les entraînerait au plus profond du gouffre, au-delà des échos, au-delà de l'obscurité. Dans un néant parfait. Plus rien n'existerait. Tout se réécrirait, tout s'effacerait. Même... Non...
Ses paupières s'arrachèrent à ses sombres iris, qui s'aventurèrent vers ceux d'Atlas. Il ne voulait pas, il ne voulait pas. Même Atlas...

Le léger murmure de l'eau brisa le silence qui s'était établi, impérial. En quelques pas, le grand bai était à ses côtés, si proche, si beau. Ses naseaux effleurèrent l'encolure de Forêt Noire, son chanfrein vint s'y appuyer dans un réconfort tacite.

❝ Je ne veux pas oublier... Que je t'aime... ❞

L'alezan laissa les larmes ruisseler sur ses joues. Il glissa sa tête sous la longue crinière de jais d'Atlas, respirant son parfum envoûtant, ressentant le contact chaud au plus profond de son cœur, et les arômes de son sang qui se mêlait à ses larmes.
It was just the game of a damned Freak




© Atlas - LamiaLuna (DeviantArt)
Couleur de parole : #BE6B9B


© Atlas - Whitelightning (DeviantArt)
Couleur de parole : plum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlas

Vache en kilt adoratrice de cornemuse

Vache en kilt adoratrice de cornemuse
avatar

Messages : 610
Points d'XP : 314
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 18

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Jeu 28 Déc - 20:52




Pawn and Laugher
FT. FORÊT NOIRE

C'était seulement l'échiquier d'une bête maudite, un échiquier où le fou était roi et qu'il se précipitait au fond du gouffre.


Les effluves salées de ses larmes parvinrent aux naseaux du Roi. Pathétique, insignifiante créature que ce pseudo-dominant. Le sombre, brusquement, vint coller sa joue à la massive encolure pommelée. Atlas sentit son souffle contre sa peau, tandis qu'il soulevait ses crins qui cascadaient sur la tête humide de larmes de Forêt Noire.

« Nous ne pourrions l'oublier. Jamais... » susurra Atlas.

Son ton doux et tendre dissimulait adroitement la lueur mauvaise qui naissait dans son regard. Les braises de sa folie dansaient au fond de ses iris, et dessinaient sur ses lèvres un sourire cruel. Oh non mon cher, tu ne l'oublieras jamais...
Il redressa l'encolure et effleura de ses larges naseaux le dos de Forêt Noire. Les parfums de son propre sang lui évoquaient les doucereux souvenirs d'une époque révolue, où régnait la cruauté implacable, contenue par des barrières oppressantes qui l'avaient rendu fou. A présent, rien de tout cela ne demeurait. Délivrée de sa prison, sa démence était désormais bien plus terrible. Elle l'habitait, le hantait et le guidait. Ce n'était plus de la fureur. C'était, dans sa forme la plus parfaite, la plus sombre et la plus sadique, de la haine.


(c) PF



(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Le bord... Bazar :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PF - Eph.

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 76
Date d'inscription : 17/12/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade : Solitaire
Autres infos :

MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   Mar 2 Jan - 15:51

Le grand Clydesdale accepta sans broncher la fébrile étreinte. Sa masse immobile, fière et protectrice, contrastait avec le corps frémissant, secoué de sanglots muets, de Forêt Noire. L'alezan se blottit un peu plus contre les muscles puissants de celui qu'il aimait plus que tout. Plus rien n'importait, à présent. Plus rien sinon sa présence charnelle, qui habitait le sombre jusqu'au plus profond de son cœur. Sa vie entière s'offrait à cet unique être, à son regard vairon, à son parfum autant familier qu'étranger.

❝ Nous ne pourrions l'oublier. Jamais... ❞ souffla Atlas.

La douce caresse de son bout du nez effleura le dos du petit trait. Les lèvres de Forêt Noire frémirent pour laisser échapper un léger soupir. Comment aurait-il pu oublier cet instant, ce tableau parfait esquissé du plus doux des bonheurs, cette toile où se tissait avec des fils de tendresse l'Amour ? Il avait déjà gravé tout cela dans son coeur, dans son âme, dans chaque centimètres de son esprit et de son corps, et tout en lui ne murmurait que le nom d'Atlas. Les flammes les plus ardentes ne pourraient consumer tout cela, le néant le plus profond ne pourrait éteindre son Amour.
Forêt Noire ferma les yeux. Si les larmes continuaient de dévorer, insatiables, ses joues, elles luisaient désormais de bonheur. Il sentait le cœur d'Atlas battre contre le sien. Si sa vie s'effilochait, ce n'était que pour se tisser de nouveau sur les notes de ses sentiments. Et dans son être se gravaient mille silences qui n'aspiraient qu'à cette douce déchéance qu'il nommait Amour.
It was just the game of a damned Freak




© Atlas - LamiaLuna (DeviantArt)
Couleur de parole : #BE6B9B


© Atlas - Whitelightning (DeviantArt)
Couleur de parole : plum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « It was just the game of a damned Freak »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« It was just the game of a damned Freak »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: