« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 Western - Guerrier du Troupeau de Forêt Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atlas
Inclinez-vous devant votre
Inclinez-vous devant votre
avatar

Messages : 351
Points d'XP : 313
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 17

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Dominant
Autres infos :

MessageSujet: Western - Guerrier du Troupeau de Forêt Noire   Sam 4 Fév - 14:35


Just the King.


« Dans un dernier souffle, nos promesses envolées. »

.


Carte d'identité


Prénom : Western, surnommé West par ses amis.
Âge :plus ou moins six ans.
Origine : Cimarron.
Famille : //
Sexe : mâle.
Race : mustang.
Groupe : Troupeau de Forêt Noire.
Grade : Guerrier.

.


Physique


Western est un jeune mâle taillé tout en muscles, et pourtant il est plutôt fin. Toisant le mètre cinquante-cinq, il est plutôt grand pour sa race, et peut rivaliser avec des équidés plus grands si c'est nécessaire. Agile et rapide, il aime adopter des allures de show pour impressionner les autres - notamment ces demoiselles - et arbore souvent une encolure arquée et une queue en panache.
De robe, il est pie alezan. Son corps est une alternance de blanc et de roux. Neige et flamme, voici une robe bien contrastée et complémentaire. Bien que, côté caractère, il serait plus associé aux flammes... Mais j'y reviendrais plus tard. Ses tâches rousses sont larges et éparpillées sur son corps, jusqu'à ses membres achevés par des sabots couleur sable. Ses crins, longs et lisses, sont blancs à leur base et se dégradent vers le roux. Il possède une large cicatrice à jamais gravée à la base de son encolure, heureusement dissimulée par sa crinière la plupart du temps. Il considère cette funeste marque comme le fardeau qu'il doit porter en échange de la vie qui lui a été offerte. Et pour finir, ses yeux son d'un bel émeraude envoûtant qui fait fondre la plupart des femelles.

.


Caractère


Western n'est pas le plus simple à comprendre. Pourtant, il n'a rien de bien complexe. Il est, comme beaucoup de mâles, un grand charmeur. Il aime faire le beau devant ces dames, et leur montrer sa bravoure et sa force. Pourtant, cela ne va jamais plus loin qu'un simple flirt, il ne s'est jamais engagé dans une véritable relation.
C'est un guerrier ambitieux et autoritaire, qui voudrait par-dessus tout être quelqu'un d'important. Et, conscient d'avoir le soutient de ses conquêtes féminines et des amis, étonnamment nombreux, qu'il a au sein du harem, il ne se prive pas de faire son chef. Il trouve toujours quelque chose à lui reprocher pour le contredire. Il sait très bien que Forêt Noire n'osera jamais attaquer un membre de son harem et se contente d'essayer de raisonner l'importun avec de belles paroles en lui expliquant ses choix. Au fond, Western s'amuse à penser que son chef l'affectionne au moins un peu.
C'est en effet, malgré ses vices, un équidé loyal à son troupeau et un guerrier d'exception. Il est rusé, bien qu'impulsif et irréfléchi. Et, malgré tout, c'est un étalon sympathique qui aime s'entourer d'amis et évite les conflits. Il fait de son mieux pour protéger ceux qu'il apprécie.

.


Histoire


Western est né parmi les nomades, d'un des reproducteurs de cette époque et d'une jument récemment capturée qui était destinée à être poulinière.
Cependant, cette jument était loin de souhaiter cela. C'était une jument au caractère de glace, qui détestait les poulains. Forcée à être saillie et à mettre au monde un fils, elle devint plus violente encore et chercha à tuer sa progéniture, ce fruit de sa haine.
Sitôt le petit eut-il ouvert les yeux, sitôt se fut-elle relevée qu'elle se jeta sur lui et se mit à le frapper et à le mordre. Heureusement, le bruit alerta l'un des humains qui était réveillé, et il vint au secours du poulain. Il se précipita dans l'enclos et fit reculer la jument, qui, voyant la porte ouverte, se précipita vers sa liberté en abandonnant le petit.

L'orphelin fut nommé Western. De sa naissance tourmentée, il lui demeura un traumatisme et une large plaie béante à l'encolure. Il frôla la mort, mais l'humain qui l'avait sauvé, un jeune qui venait de se joindre aux nomades en espérant être accepté bientôt au Fort de la cavalerie, le soigna si bien qu'il pu avoir la chance de vivre.
Cependant, une nouvelle fois, il fut confronté à la mort : les nomades n'avaient aucune jument capable de l'allaiter.
Heureusement, l'humain fut admis au Fort et quitta les nomades pour se joindre aux cowboys. Il emmena avec lui le poulain, qu'il avait acheté aux nomades, et un des soldats accepta que sa jument, qui avait plus de lait qu'il n'en fallait pour son propre poulain, l'allaite.

Western eut donc une mère. C'était une jolie alezane, si bien que, lorsqu'on ne les connaissait pas, on pensait qu'il était son véritable fils. Son frère de lait, un petit mâle bai, se mit cependant à couver une forte jalousie envers ce nouveau poulain qui lui "volait" sa mère. Très vite, les deux petits entrèrent en rivalité.

Les deux petits grandirent, et devinrent de beaux mâles de trois ans. On ne perdit pas de temps pour leur débourrage, et on commença à les monter très tôt. Mais les humains firent une grossière erreur et tentèrent de les débourrer en même temps dans le corral. Les deux jeunes mâles mirent à terre leurs cavaliers aussitôt et entrèrent en lutte, sous le regard impuissant de leur mère.
La jument, désespérée, échappa à l'humain qui la tenait et tenta de s'interposer entre ses fils. Mais, dans leur fureur, ils n'y firent pas cas. Le bai rata un coup, et son sabot frappa sa génitrice en pleine tête. Elle s'écroula.

Suite à la mort de la jument, on décida de ne pas garder le bai. Trop dangereux, disait-on. On le vendit sur un autre continent et on n'eut plus jamais de nouvelles. Western, quant à lui, s'échappa non sans difficulté un soir, et apprit à vivre en liberté. Il trouva un troupeau, à l'époque le seul du Cimarron, et s'y intégra vite. Mais lorsque l'ancien dominant fut renversé par Atlas, il commença à se sentir mal à l'aise parmi eux, ne pouvant plus se permettre de contester son chef comme il aimait tant le faire.
Il fut donc dans les premiers à se joindre à Forêt Noire, et apprécie sa place actuelle dans le groupe, même s'il espère toujours viser plus haut.

.


Informations



○ Histoire complexe ? : ☑

○ Est il lié avec d'autres personnages ? : //

○ Rp test requis ? : ☐

.


Kit


Avatar :
 
Signature :
 






(c) PF (Atlas) - DreamWorks

Autre :
 


Parce qu'Atlas, c'est The Best :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Western - Guerrier du Troupeau de Forêt Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roi de la Forêt Noire, Thranduil Verte-Feuille
» Le Grand Voyage vers la Forêt Noire
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre
» arrivée en Forêt Noire
» Nimbrethil : De Lothlórien à la Forêt Noire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Avant le RP :: Personnages :: Prédéfinis :: Prédéfinis classiques-
Sauter vers: