« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 glace infinie

Aller en bas 
AuteurMessage
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: glace infinie    Dim 21 Jan - 20:45

Je marchais lentement dans la neige, tôt ce matin j'étais partis du camp, la neige volait autour de moi et j'erre dans cette blanche solitude.
J'étais seule au milieu de cette infinie manteau froid qui me brulait la peau. Je vivait chez les nomades depuis longtemps maintenant mais je regrétté mon passé, ils avait fallu que je grandisse dans l'ivresse de ce monde, j'en avais vus des chevaux, certains était mort, d'autre envolé, ou bien ils avait choisis une autre voie. Un silence totale, des tourbillon de neige voici le paysage qui m'entouré, mort aussi mort que mes parents.



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole

avatar

Messages : 52
Points d'XP : 140
Date d'inscription : 18/10/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade :
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Mer 21 Mar - 20:06


Il marchait dans l’immensité des terres, toutes de neige vêtues. Il se courbait, parfois, presque jusqu’à ce que sa bouche frôle son poitrail, pour avancer, et contrer le vent coûte que coûte. Une nuit s’était écoulée depuis que la barrière de l’enclos s’était cassée, et où il en avait profité pour se faire la malle. Depuis, Blackhole cherchait à mettre le plus de distance entre le campement, et lui. Un besoin profond de solitude, d’éloignement, jamais satisfait. Les journées passaient, le temps s’améliorait, les tempêtes de poudreuses étaient moins violentes, mais il ne le voyait pas ainsi. Tout passait lentement, il s’ennuyait, et la présence de ces chevaux ennuyants l’incommodait.

Le frison s’engouffra dans une forêt, ou du moins, tout ce qui y ressemblait. Les arbres semblaient frêles, mais malgré tout courageux de résister à cette saison, qui les mettait nus. Un effluve particulier, celui des nomades, s’engouffra dans ses naseaux veloutés. Aveuglé de colère, il lâcha un hennissement strident. Qu’ils passent leurs journées ensemble passe encore, mais qu’ils le suivent pendant ses randonnées en solitaire, non. Pourquoi restaient-ils collés à ses sabots, alors qu’il comptait parmi les chevaux les moins associables du pré, voire du Cimmaron ? Que gagnaient-ils à rester auprès d’un muet, ou d’un trop bavard parfois ? Rien.

Bien décidé à dire ses quatre vérités à celui qui se situait dans les parages, il se mit en quête de l’impertinent équidé. Sans prendre le temps de faire vraiment attention à l’odeur sur laquelle on mettait un nom facilement.  Ce n’est que quand il aperçut sa robe capée, si étrange, que le noiraud la reconnut. Demi Lune. Celle qui avait réussi à lui échapper, grâce à leur foutu chef, le gris si froid et barbant. Elle se trouvait devant lui. Seule. Non, il n’allait pas retenter sa chance, cette patrouille lui en avait coupé l’envie. Il se souviendrait toujours des paroles qu’elle avait lancé, alors qu’elle était en sécurité, ces propos tellement mal placés, devant son sauveur. Devant son ennemi, elle l’avait rabaissé, mais ce temps était désormais révolu. Il allait jouer avec elle, s’amuser un peu, au vu des circonstances. Pas de protecteur dans les parages, ma belle, tu es bien solitaire et téméraire. L’ébène lâcha un rire jaune, qui résonna dans les environs, tel un oiseau de mauvais augure, et l’interpella :
« Encore toi. Décidément, le destin ne nous lâche pas, tous les deux. »

La nomade apparaissait telle qu’il l’avait toujours imaginée, dans ses pensées, depuis cette sombre rencontre. Un zombie, remontée à la surface pour des raisons inconnues, et qui hantait les vivants. Les vivants, c’était lui.



Asrae, VendettaImaging & DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Mer 21 Mar - 21:39

Demi lune se figea en entendant des protestation, quel imbécile pouvait bien avoir deçidé de gâcher le calme de cette journée ? La belle, qui se montrait toujours si calme d'habitude, claqua son sabot sur la neige en reconnaissant le noir face a elle. Il semblait préparé un mauvais tour elle le voyait dans son regard, mais ce n'était pas aujourd'hui qu'il aurait raison d'elle, pas durant une des seule journée ou elle était bien là, vivante, elle écouta le sombre faisant mine de ne pas savoir quoi répondre puis elle l'observa vaguement, ce cheval était insignifiant au possible, simple monture des hommes, idiot imbus de ça personne, mais elle ne dit rien, pas un son sortie de ça bouche. Le frison dit une phrase tout aussi insignifiante que la créature qui venait de la prononcer, pourquoi elle ne ressentait plus rien ? L'agacement avait pris le dessus sur son calme souverain ?? Elle continua ça route en fouettant l'air de la queue et toucha le chanfrein difforme de l'être noir. Elle marchait calmement dans la neige qui craquait sous ces sabots sans prêter la moindre attention a celui qu'elle avait laisser derrière elle.



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 96
Points d'XP : 133
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: glace infinie    Mer 21 Mar - 21:39

Le membre 'Demi Lune' a effectué l'action suivante : Les dés


#1 'Santa'Horse' :


--------------------------------

#2 'Sucres d'Orge' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Blackhole

avatar

Messages : 52
Points d'XP : 140
Date d'inscription : 18/10/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade :
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Jeu 22 Mar - 17:14

Un léger désarroi s’empara du noir, quand il la vit fouailler de la queue. Allait-elle s’affirmer et rétorquer, lui dire de la laisser tranquille, une bonne fois pour toutes ? Mais non, elle de pipa mot. Le frison ne put cacher un léger sourire, heureux de pouvoir retrouver sa proie à lui, celle qu’il pouvait malmener sans qu’elle ne se plaigne, ou ne réponde. Finalement, elle se détourna, et reprit sa route, sans manquer de lui frôler la tête par la même occasion. Furieux de ne pas être entendu comme il l’aurait souhaité, Blackhole ronfla de mécontentement, et la rattrapa, avant de se placer juste devant elle. Cette position l’empêchait de continuer sans daigner lui répondre, et de pouvoir fixer ses prunelles marrons sans la moindre difficulté. Il sentait son souffle chaud sur son poitrail, comme il la dominait légèrement.
« Bah, je suis déçu, pourquoi tu ne réponds pas ? »

L’air triste, il mima quelques reniflements, avant de reporter son attention sur l’appaloosa. Elle semblait peut-être plus réveillée, moins endormie, plus vivante, moins zombie. Ses yeux brillaient d’une lueur nouvelle, une qu’il ne lui connaissait pas, et qu’il l’étonnait franchement : l’agacement. Elle qui quelques jours plus tôt avait l’air de ne savoir qu’avoir peur ou ne pas bouger, semblait à présent pleine d’une entière vélocité. Ce qui n’acheva pas d’effrayer l’ébène, prêt à s’amuser un peu. Le besoin de solitude était passé, il ne ressentait plus que de l’animosité envers cette femelle qui l’avait réduit au silence pendant quelques instants, quelques instants de trop. Il continua donc sur sa lancée, le ton méprisant :
« Oh, mais où est ton sauveur ? Leiter, Leiter !!» hurla-t-il dans la forêt, qui ne répondit que par un bruissement, la bise venant se frotter aux branches nues dans arbres.

S’il connaissait son nom, ce n’était aucunement parce qu’il l’adulait, le vénérait, mais parce certains de ses camarades l’avaient appelé ainsi. Il en avait donc conclu que c’était son identité, et qu’elle lui allait à merveille, car cela sonnait aussi froid que le personnage.



Asrae, VendettaImaging & DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 96
Points d'XP : 133
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: glace infinie    Jeu 22 Mar - 17:14

Le membre 'Blackhole' a effectué l'action suivante : Les dés


'Sucres d'Orge' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Ven 23 Mar - 20:37

La belle ne répondit rien, a vrai dire il lui passer au dessus de la tête mais enfin bon, il se plaça devant elle pour l'empêcher de passer, elle se stoppa et observa le sombre d'un oeil moqueur, il venait de lui tendre une perche sans même sans rendre compte, elle était prête a utilisé chaque faille qu'il laisserait, chaque détaille, là belle c'était transformé en démone en ce jour de neige. Elle fixa l'autre de ces yeux vairons qui brillait d'une lueur mauvaise. et quand l'étalon cria le nom de son chef elle riposta avec le lus grand des calme.

- Cris plus fort, je suis pas sur qu'il t'est entendus.

Puis elle passa a coter de lui et repris son chemin jusqu'au lac en bas de la colline, elle s'ébroua puis redressa son encolure les oreilles aux aguets, elle s'avançait vers la rive du lac d'un pas assuré et paisible seule ça queue montré son agacement en faisant des va et viens régulier.



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole

avatar

Messages : 52
Points d'XP : 140
Date d'inscription : 18/10/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade :
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Sam 24 Mar - 13:01

Une lueur mauvaise brillait dans les yeux de la jument, qui semblait prête à prendre pour surnom « rebelle ». Mais malheureusement pour elle, celle qui brillait dans les yeux de l’étalon était infiniment plus méchante. Cependant, bien décidée à ne pas se laisser abattre par Blackhole, elle répondit, moqueuse, sans pour autant se départir de son calme, ce qui agaçait au plus haut point l’ébène :
- Cris plus fort, je suis pas sur qu'il t'est entendus.

Et rebelote. Elle le dépassa une deuxième fois, l’air fière et confiante. La fureur déforma une seconde le visage sombre du noiraud, puis il sourit. Sourire qui ne donnait aucunement envie de s’approcher, un sourire dans lequel on pouvait distinguer tous les malheurs et mécontentements de l’humanité. Où allait-t-elle ? Il n’en savait rien, pourtant il trotta derrière elle, comme son ombre. Pensait-elle vraiment qu’il la lâcherait à une première répartie ? C’était si mal le connaître. Une surface claire apparut, en contre-bas. Avant qu’elle ne puisse l’atteindre, et tenter de se séparer de ce fardeau, pour le moins encombrant, il se mit à son allure, et l’interrogea, narquois :
« Comment ce fait-ce qu’il ait pu te remarquer alors ? »

L’allusion au silence pesant de leur dernière patrouille fit ricaner doucement le frison. Allait-t-elle être assez intelligente pour comprendre qu’il serait prêt à tout pour la faire craquer, et qu’elle se taise serait pour elle la meilleure solution ? Ou continuerait-elle à se faire passer pour ce qu’elle n’est pas ? La soif de défi, sans doute …



Asrae, VendettaImaging & DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Dim 25 Mar - 13:21

La belle comprit bien vite que le sombre ne lâcherait pas, comment un idiot pareil avait il fait pour arrivé ici, quel ennuis, elle fixa le sombre qui venait a nouveau de lui couper la route puis l'écouta d'une oreille désintéressé, quel lourdaud ! C'était sûrement la créature la plus pitoyable de ce monde et en ce triste jour il se tenait face a elle, pensait il faire le poids ? Misérable vermine.... Enfin, a quoi bon, elle avait parfaitement compris son allusion, mais elle avait bien changer, elle avait depuis longtemps reprit les rênes de ça vie et cet immonde vermine en ferait certainement les frais, mais enfin, pour le moment elle lui laisser une chance, même si elle savait bien que c'était inutile.

- Tu ne vois donc pas que tu me gâche la vue !

Elle fouetta l'air de la queue en plaquant ces oreilles contre ça nucque et repris son chemin jusqu'au lac.

- Et si tu pouvais évité de te mettre vers moi, ton odeur me donne la nausée

Réplique digne d'un poulain, mais elle le mettait en garde contre son agacement.


Spoiler:
 



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole

avatar

Messages : 52
Points d'XP : 140
Date d'inscription : 18/10/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade :
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Lun 26 Mar - 19:15

La jument continuait à se rebeller. Cela fit doucement sourire Blackhole, qui savait tout aussi bien qu’elle qu’elle ne ferait pas le poids face à lui. Il était le roi des réparties, et elle la reine du silence. Le combat serait bien de trop inégal, mais puisqu’elle voulait jouer, il jouerait.
- Tu ne vois donc pas que tu me gâche la vue !

Le noiraud la vit baisser les oreilles, avant de partir de nouveau vers son objectif. Elle s’était déjà arrêtée trois fois, mais continuait coûte que coûte d’avancer, dans l’inutilité la plus totale. Il se remit une fois encore à ses côtés, et marcha près d’elle, tandis qu’elle l’injuriait avec ridicule :
- Et si tu pouvais évité de te mettre vers moi, ton odeur me donne la nausée.

Le nomade fit orienter ses oreilles vers sa croupe, cependant nullement blessé ou simplement vexé par ses attitudes de gamine. Qui pourrait prendre ça mal, venant d’une adulte totalement désorientée ? Il la mettait simplement en garde de cesser de lui parler sur ce ton, car elle le regretterait sans doute. Il fit claquer ses dents près de la croupe blanchâtre de la femelle, sans pour autant la blesser. Peut-être que si elle continuerait, il ne se contenterait pas de la frôler, mais ferait couler le sang de son doux pelage ?
« Oh, je tremble de peur ! Tu sais que tu peux être effrayante quand tu veux ? Mais qu’est ce que je t’ai fait pour que tu sois aussi méchante avec toi ? »

L’ébène ria ensuite de sa mélancolie feinte. Il fixa ensuite avec attention l’appaloosa, qui semblait quelques secondes plus tôt regretter de l’avoir croisé. Il souhaitait savoir. Plus que tout. Pas pour devenir son ami, oh non. Peut-on encore être ami avec quelqu’un qui nous a repoussé ? Mais simplement pour pouvoir encore plus se moquer, et se jouer d’elle. Comme un nomade avec un sanglier. Comme un chat et une souris. Comme un puma et un poulain.



Asrae, VendettaImaging & DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Lun 2 Avr - 11:08

La belle ne répondit rien, à près tout, ça mère avait toujours dit de pas parler aux imbéciles et que ça risquait de les instruire et puis cet étalon avait atteins un de débilité si élevé qu'il avait dut commencé a y travaillé dans ces vie antérieur alors elle n'allait pas tout lui gâcher. Demi lune mis ces membres dans l'eau et entrepris de boire même avec cet idiot qui la coller, elle l’ignorait superbement et après avoir but quelque gorgé elle fit demi-tours pour retourné au camp sans prêter la moindre attention au noir elle ne voulait pas risquait de l'instruire, ça aurait put lui devenir utile.



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole

avatar

Messages : 52
Points d'XP : 140
Date d'inscription : 18/10/2017

Qui suis-je ?
Genre :
Grade :
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Sam 7 Avr - 12:56

La jument entreprit sagement, ou peureusement d’ignorer sa réponse, et but doucement l’eau glaciale du lac. Lassé de tourner autour d’elle sans pouvoir la blesser, ou avoir un échange musclé, Blackhole s’éloigna légèrement. Il prit le temps d’admirer le paysage, sans cependant lâcher son attention sur l’appaloosa. Peut-être qu’elle viendrait le voir d’elle-même, qui sait ? Dans ce cas, ce serait fortement possible qu’il daigne gaspiller sa salive pour elle. Dans le cas contraire, il s’en irait. Une once de bon sens, dans un cerveau ramolli.

Au petit trot, le nomade inspecta les environs, tout heureux de sentir la neige sous ses sabots, crissant sous son poids, sans pour autant lâcher. Aller où bon lui semblait, sans sentier un poids sur son dos, sans sentir le frottement de la selle, ou de sa bride sur sa peau, c’était tout de même agréable. Les chevaux sauvages ne pourraient regoûter à la domestication, après tant de liberté de mouvement. Finalement, il alla se désaltérer à son tour, grimaçant en sentant le froid du liquide transparent s’infiltrer dans sa gorge. De temps à autre, il jetait un œil sur la femelle, prenant le temps d’admirer sa belle silhouette se détacher du blanc enivrant de l’hiver. Sa croupe tachetée contrastait parfaitement avec le reste de son corps. Si seulement elle était si intéressante que belle, peut-être qu’il aurait été possible de faire quelque chose. Mais malheureusement, ce n’était pas le cas.

hrp:
 



Asrae, VendettaImaging & DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 45
Points d'XP : 96
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: glace infinie    Lun 9 Avr - 10:58

Demi lune pu boire quelque gorgé de cette eau froide avant de voir le noir revenir, c'était vraiment un imbécile dénuer de tout bon sens, mais il semblait changer de stratégie, leurs regard se croisé et la belle observa son eau pour faire mine de ne pas lui prêter attention, ce petit jeux dura quelque minutes durant lesquelles la jument se détendit lentement, elle redressa finalement son encolure et fit voler ces crins.

- Comment t'appelles tu ?

la belle décidât de changer ça stratégie et plutôt que de le fuir, pourquoi ne pas faire connaissance, elle pourrait peut être mieux le comprendre après. La belle observa les réactions du noir sans porter de jugement trop attife, mieux valait il attendre de voir comme le prendrait son camarade. l'eau lui lécher les sabots dans un rythme régulier et calme, aussi calme que la jument étoilé. Elle connaissait ces atouts et savait sans servir depuis longtemps maintenant.



by coco'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 96
Points d'XP : 133
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: glace infinie    Lun 9 Avr - 10:58

Le membre 'Demi Lune' a effectué l'action suivante : Les dés


'Sucres d'Orge' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: glace infinie    

Revenir en haut Aller en bas
 
glace infinie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Snowflake's World-
Sauter vers: