« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 "De ces choses qui changent une vie." Pv Asrae

Aller en bas 
AuteurMessage
Asrae

Jument de Bordeaux à la belle robe rouge & Princesse Rose

avatar

Messages : 403
Points d'XP : 258
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 8
Localisation : Au Fort.

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Cheval du Fort.
Autres infos :

MessageSujet: "De ces choses qui changent une vie." Pv Asrae   Dim 21 Jan - 21:23


Privé
De ces choses qui changent une vie.


Asrae connaissait le Fort. Elle y était déjà venue, et avait été bien contente de repartir. Tous ces chevaux, qui marchaient en rang, qui semblaient presque sans âme... C'était glaçant.

Et, aujourd'hui... aujourd'hui, elle allait en faire partie. Cela faisait quelques jours qu'elle était arrivée, et elle avait vu un soldat partir, puis revenir. Il portait la réponse des nomades quant à son appartenance. Le caporal s'approcha des boxes, là où elle somnolait à l'ombre. D'un mot, il chargea un soldat d'aller la chercher, et bientôt l'homme lui enfila un licol puis la conduisit entre deux espèces de barres d'attaches.

Résignée, elle comprit que les nomades avaient déclaré qu'elle n'était pas à eux. Et alors, ça signifiait, puisqu'il semblait qu'elle allait devenir soldat, qu'ils avaient choisis d'ignorer Neloe ou qu'ils ignoraient son existence.

La jument rouge était de nature calme, mais voir cet homme s'agiter autour d'elle la stressa un peu. Au départ, il se contenta de couper ses crins, et son encolure exposée à l'air frais lui fit très étrange. Puis, elle entendit des grésillements. Là, son angoisse augmenta.
Les soldats portaient tous la marque US sur l'épaule. Marque appliquée au fer rouge.

Et c'est ce qu'on lui fit subir. C'était affreusement douloureux, et elle sentait encore après son épaule palpiter avec la brûlure. Pourtant, son introduction n'était pas terminée.

On lui jeta une lourde selle sur le dos, puis elle fut menée dans la carrière, et un homme s'assis lourdement sur son dos. Il y avait peu de monde qui regardaient, parce qu'après tout, ce n'était qu'une domestique, rien de drôle là-dedans, pas vrai ? Il matraqua ses flancs, et elle partit vivement au trot, et il tira derechef sur sa bouche sensible. Elle s'arrêta brusquement, et son cavalier perdit l'équilibre une deuxième fois, emporté vers l'avant. Il se redressa, et, cette fois ci, sa demande était un peu moins lourde. Elle partit donc d'un pas vif, puis commença à s'ennuyer tandis que sur son dos, l'humain testait les commandes de base.

Oui oui, à gauche, à droite, elle savait faire, merci. Il lui demanda un départ au galop, et elle s’exécuta avec un fouaillement de queue, commençant à vraiment en avoir marre.
Asrae savait être patiente. Elle l'était avec Neloe, sans doute par égards pour son père, mais elle n'avait aucune raison de l'être avec lui.

Alors, quand il planta une fois de trop ses talons dans les flancs de la jument, celle-ci baissa la tête, et lança un saut de mouton. Le soldat vola et atterrit dans la poussière.
Il n'était pas blessé ? Bon.

Elle sentit les yeux du caporal sur elle, et lui rendit son regard. Son visage était pensif, et il cria le nom d'un autre homme, qui s'avança sur la piste et pris ses rênes. Il rassembla ces dernières, puis monta en selle. L'humain était étrangement fluet sur son dos, et il se tenait bien. Avec des aides légères, il lui demanda aussitôt le galop, et elle s'exécuta avec surprise.

Ce cavalier était étrange. Il lui demandait des choses, mais sans jamais être vraiment concentré dessus. Comme s'il avait l'esprit ailleurs, qu'il n'avait pas que ça à faire. Ils exécutèrent de beaux mouvements, puis le caporal hocha la tête, et le jeune homme descendit de son dos et commença à s'éloigner.

La voix dure du supérieur retentit, et celui qui venait de quitter son dos sursauta, comme si avoir à s'occuper du cheval qu'il venait de monter ne lui était même pas venu à l'esprit. Avec une mauvaise volonté évidente, il passa ses rênes par dessus son encolure, puis il mena Asrae jusqu'à une barre d'attache.

Là, il la brossa, avec efficacité mais sans s'attarder, puis, enfin, il la ramena avec les autres chevaux, et Asrae alla se réfugier dans un coin. Ç'avait été une journée... éprouvante. Du bout du nez, elle toucha sa chair brûlée sur son épaule, puis elle recula avec une grimace quand son souffle chaud raviva la douleur. Ses yeux se perdirent dans le lointain, et ils trouvèrent le petit cavalier fluet qui l'avait monté. Et bien, si sa détention promettait de n'être peu agréable, peut-être au moins serait-elle intéressante.
©️ wild bird




Présentation | Historique
Line original : Avatar & Signature
couleur de parole: Maroon
DC: Ivy & Tialmah


Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"De ces choses qui changent une vie." Pv Asrae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Connaissez-vous le prix des choses...
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: