« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 "Océan." [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: "Océan." [Libre]   Sam 14 Avr - 22:43


« Océan, que vaux-tu dans l'infini du monde ?
Toi, si large à nos yeux enchaînés sur tes bords, (...) »
René-François Sully Prudhomme.
Océan.
Un monde de vent, d'embruns, d'écume et de vagues. Là-haut, les oiseaux marins criaillaient, se disputant quelque poisson; au sol, la plage s'avançait jusqu'aux dunes, parsemée d'algues, de cailloux et de coquillages. Et sur les dunes, le vent caressait les longues herbes qui se balançaient sous le timide soleil.

Et, en haut des dunes, un mouvement soudain, étranger à ce monde.

Une ponette surgit, le corps d'un blanc poussiéreux, parcouru de tâches pommelées. Ses oreilles sont aux aguets, elle contemple ce paysage avec ce qui semble être un étonnement mélangé de peur au fond de ses yeux.

Ivy se demandait ce qui lui avait pris.

Alors que son ventre grossissait de jour en jour, qu'elle commençait à le sentir bouger en elle, qu'elle aurait dû rester au creux de sa harde, protégée et en sécurité, elle avait brusquement eu envie de voir la mer.

Ç'avait été une envie irrépressible, qu'elle n'avait su réprimer. Elle ne pouvait tout de même élever son poulain sans avoir vu la grandeur de l'océan ? Elle avait eu beau s'inventer des histoires de camargues, d'eau salé et de rivages infinis, ça n'avait pas suffi.

Elle devait voir la mer. Cette idée l'avait harcelée jusqu'à la rendre folle; alors, un matin, elle avait quitté le domaine rassurant de son troupeau et celui-ci, et elle avait pris le chemin des vagues.

Au bout d'un temps qui lui avait semblé infini, elle avait commencé à marcher sur du sable. La matière, glissante et collante à la fois, qui s'éparpillait en tout sens sous son souffle - c'était si amusant ! - l'avait captivée. Remotivée, elle avait repris sa route, inventant une histoire en marche pour lui tenir compagnie.

"Ivy, pressée par sa mission sacrée, se frayait un chemin parmi les dunes, les longues herbes qui bordaient la mer, et les piquantes plantes qui poussaient malgré le sable. Son meneur avait été très clair: c'était une question de vie ou de mort, si elle ne ramenait pas l'algue, son troupeau entier mourrait. La ponette avait hoché la tête, comprenant l'enjeu, et elle s'était mise en rou -"

Brusquement, Ivy franchit une nouvelle dune, et elle se retrouva face à l'Océan. Face à Océan. C'était un paysage d'une telle invraisemblance qu'elle se figea, presque comme choquée. Le monde était si infini, si grand !

Ses naseaux se dilatèrent délicatement, sentant cet air embaumant le sel, et elle chuchota avec émerveillement, paroles emportées par le vent:

- Mon bébé, voyage aussi longtemps que tu vivras... Le monde réserve des beautés sans pareilles.

Puis l'angoisse reprit pied en elle. Elle ferait mieux de retourner à la sécurité de son troupeau. Et s'ils étaient partis ? Et s'ils l'avait abandonnée ? Non. Ils n'étaient pas partis. Elle n'avait pas peur. Elle en était sûre... vraiment. N'est-ce pas ? D'ailleurs, elle allait prendre tout son temps. Elle ne pouvait pas repartir sans au moins avoir goûté ces vagues !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny

Danette nationale

avatar

Messages : 94
Points d'XP : 112
Date d'inscription : 23/03/2017
Age : 17
Localisation : Dans les nuages...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Gardien
Autres infos :

MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   Mer 20 Juin - 15:48

“Au rythme des vagues”

“Ocean...”


La plage aux multiples teintes pâle paraissait s'étendre sur des kilomètres, entre vallée et plat, le relief s'alternant au rythme de la capricieuse météo qui semblait contrôlée ce lieu entier. Les plus grand amonts formait des butes de sables, épaisse, dense et pourtant si fragile ; un seul bruissement tempétueux et l'amont ne redeviendrait que des milliers de grains poussiéreux parmi tant d'autre, perdu au large de cette eau blanchâtre.

Le gris avançait avec prudence dans les dunes, ses sabots s'enfonçant tendrement dans la matière désagréable, qui semblait vouloir lui agresser la peau, irriter celle-ci à lui en provoquer de l'urticaire. Son souffle se perdit dans l'atmosphère salée que libérait la mer, il cherchait encore et encore, n'était-elle pas venue ici ?

Son questionnement fut vite interrompu par une légère bourrasque, soulevant un nuage orangée qui s'affaissa doucement d'un seul mouvement à ses sabots. Il leva légèrement la tête et un léger parfum lui parvint alors. Il reconnut là l'odeur la plus jeune, celle qu'il avait vue partir plut tôt dans la journée, sans laisser de trace. Sa tension augmenta légèrement, lui était-il arriver quoi que ce soit ?

Le souffle coupé, il accéléra l'allure soulevant la poussière sur con passage, sûr d'où il allait, pour une fois. C'est là qu'il la remarqua : elle était juste devant lui, enfin de dos. Ses couleurs dessiner sur les courbes généreuses de son ventre contrastaient avec le merveilleux paysage du coin. Il se tut puis voulut annoncer son arriver, avant qu'il ne soit coupé par la pie, qui monologuait avec elle-même.

«- Mon bébé, voyage aussi longtemps que tu vivras... Le monde réserve des beautés sans pareilles.»

Sa voix mélodieuse le toucha en plein cœur, c'était donc cela ? Il la regarda un instant de plus, ne sachant que dire, que faire, ne voulait pas être seule aujourd'hui ? Ses lèvres portant sceller laissèrent alors échapper une petite vocalise, presque inaudible :

« - Ivy.. »




Grand merci à ~ Atlas  coeur ~ pour ce magnifique kit à en faire tomber plus d'un(e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   Mar 26 Juin - 23:42


« Océan, que vaux-tu dans l'infini du monde ?
Toi, si large à nos yeux enchaînés sur tes bords, (...) »
René-François Sully Prudhomme.
Océan.
C'est alors qu'elle crut entendre le vent murmurer son nom.
Son regard balaya les environs, et alors, une bourrasque apporta brusquement une odeur venue de derrière elle. "Danno", elle pensa avec joie, et elle fit un demi-tour en bondissant énergiquement.

Et il était là, la contemplant avec un étrange regard, comme triste, ou..., elle ne savait pas vraiment en fait, et ce n'était pas ça qui allait influer sur sa joie:
- Coucou Danno ! Elle lui sourit joyeusement, à présent débarrassée de toute peur, parce que, vraiment, il faisait partit de son troupeau, et elle le connaissait et l'aimait bien. Alors, qu'est-ce que tu fais là ? J'étais venue voir la mer. Tu l'avais déjà vue ? Je n'imaginais pas que le vent était si puissant, ou cette odeur de sel !
"Et il faut que je goûte aux vagues", elle se rappela fermement, pour ne pas oublier.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny

Danette nationale

avatar

Messages : 94
Points d'XP : 112
Date d'inscription : 23/03/2017
Age : 17
Localisation : Dans les nuages...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Gardien
Autres infos :

MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   Dim 1 Juil - 0:07

“Au rythme des vagues”

“Ocean...”


- Coucou Danno !

La phrase enjoué de la plus jeune le perdit dans sa réflexion, le laissant légèrement perplexe, avant qu'un sourire plus habituel vienne se prolonger sur ses lèvres à la vue du regard pétillants d'ivy. Presque aussitôt il s'avança ers celle-ci, tout en écoutant le nouveau récit fantassin de la petite pie :

-Alors, qu'est-ce que tu fais là ? J'étais venue voir la mer. Tu l'avais déjà vue ? Je n'imaginais pas que le vent était si puissant, ou cette odeur de sel !

Il ne put retenir un petit gloussement, étonné de la voire changé d'état aussi vite, comme à chaque fois ; mais il ne pouvait s'empêcher de rire, légèrement attendrit. Il se plaça alors à ses côté, son œil dérivant rapidement sur son ventre, plus gonflé, plus épais.

Puis il leva légèrement l'encolure, inspirant une grande bouffé d'air iodé, le sel lui piquant presque les naseaux. Ses oreilles dansant avec les courants d'air, essayant d’apercevoir le moindre chuchotement de celui-ci. Il souilla puis se redirigea vers la ponette, heureux.

"- Je te cherchais, mais on dirait bien que je t'ai trouvé mal grès tes talents pour te caché ! "

Il regarda malicieusement sa camarade, ses yeux noisettes devenant presque ambré sous l'éclat assuré de l'Astre , avant de continué plus doucement :

" -Je viens souvent ici, enfin dès que j'ai besoins de changé d'air, du moins. Et toi, qu'est-ce qui t'as poussé à détaler à la mer comme une petite jument de course ?"

Questionna-t-il finalement, le regard souriant.




Grand merci à ~ Atlas  coeur ~ pour ce magnifique kit à en faire tomber plus d'un(e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   Jeu 5 Juil - 20:15


« Océan, que vaux-tu dans l'infini du monde ?
Toi, si large à nos yeux enchaînés sur tes bords, (...) »
René-François Sully Prudhomme.
Océan.
Danny lui adressa un sourire, puis lança:
- Je te cherchais, mais on dirait bien que je t'ai trouvé malgré tes talents pour te cacher !
Puis il reprit:
- Je viens souvent ici, enfin dès que j'ai besoins de changé d'air, du moins. Et toi, qu'est-ce qui t'as poussé à détaler à la mer comme une petite jument de course ?
Ivy lui retourna un regard soudain grave:
- Vraiment ? Pourtant je ne cherchais pas à me cacher. Elle fit une pause de réflexion, puis reprit: Tu t'imagine, caché à la vue de tous, sans même le vouloir ? Ça doit être horrible.
Puis elle sourit, un peu plus joyeuse:

"Comme une enfant de la mer, ce serait..."
- L'océan, justement ! Il m'appelait.
Puis elle retourna face aux flots bleutés, et inspira un grand coup. Le vent était frais et plein de sel, ça la changeait tellement de l'atmosphère douce et chaude de la prairie aux fleurs ! Elle ignorait encore si c'était pour le mieux ou non.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Washington

avatar

Messages : 2
Points d'XP : 6
Date d'inscription : 18/07/2018

MessageSujet: Intervention de Washington   Mer 18 Juil - 12:02

Washington
Le bruit des vagues s'écrasant sur la rive. C'était une étrange chose, que Washington n'avait jamais pu connaître jusqu'alors. Et s'il se jetait dans les flots ? S'il nageait jusqu'à perdre haleine, sourd à son cavalier resté sur le rivage ? Le métal froid du mors s'enfonça brusquement dans le coin de ses lèvres, lui rappelant qu'il ne serait jamais libre. Il ne pouvait pas s'enfuir, pas maintenant, pas comme ça. Pas sans eux.

L'humain sur son dos grogna quelques paroles incompréhensibles, et d'une brutale torsion de rêne, lui ordonna de se détourner de l'infini de l'horizon. Repartir, déjà ? La flamme de résistance qui naquit dans le regard de Washington s'éteignit aussitôt. A quoi bon... Il fit demi-tour, s'éloignant du sable chaud, maudissant en silence le stupide humain. Un instant encore, son regard s'attarda vers le lointain, derrière lui, et effleura la silhouette de deux équidés. Il tressaillit et hâta son pas pour s'éloigner. Averell ne les avait probablement pas vus. Il ne fallait pas qu'il les aperçoive. Il ne fallait pas.



© Atlas & DreamWorks ; Character : Atlas

Nom : Washington
Sexe : mâle
Âge : 6 ans
Race : 50 % moyle,
25 % morocco spotted horse,
25 % virginia highlander
Robe : bai sooty rouan tobiano
Taille : 1m 55
Origine : Etats-Unis
Cavalier : Averell

Aptitudes
Très endurant

Morphologie
Robuste, athlétique, avec deux bosses plutôt discrètes sur le front.

Robe
Corps chocolat-rouge aux nuances plus claires.
"Cape" rouanne blanche, avec de petites taches dues à de vieilles blessures.
Tache bordée sur l'épaule droite, une partie de l'épaule gauche et du dos.
Liste large irrégulière et balzanes bordées.
Membres et crins noirs, avec la moitié inférieure de la crinière blanche.
Yeux ambrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   Jeu 19 Juil - 22:16


« Océan, que vaux-tu dans l'infini du monde ?
Toi, si large à nos yeux enchaînés sur tes bords, (...) »
René-François Sully Prudhomme.
Océan.
Ivy, brusquement, se pétrifia.

Ses naseaux n'inspiraient plus l'air chargé de sel. Ses yeux ne fixaient plus l'infini de l'océan. Sa peau ne sentaient plus la caresse du vent ou de ses crins contre sa peau. Ses oreilles n'entendaient plus le chant des vagues.

Toute son attention était dirigée vers le cheval solitaire, au loin. Parce que, sur son dos, il portait un humain.

Pendant un moment, elle n'arriva plus à respirer. Puis elle se mit à suffoquer. La peur - non, c'était bien plus puissant que ça, la terreur (peut-être ?) tendit ses doigts poisseux vers elle, et elle tomba dans l'abîme. Et là... Belzet. Il l'attendait.
- Oh, petite chose. Tu m'as presque manqué., il chuchota à son oreille, rien que pour elle.
Mais même lui n'avait presque plus aucune emprise sur elle, parce qu'il y avait l'humain, là, juste devant ses yeux. Et cela faisait remonter toutes les choses qu'elle avait connue la première fois qu'elle les avait vus.

Elle voulait fuir. Elle voulait disparaître, courir, perdre haleine, ou même mourir, si ça lui permettait d'être loin d'ici. Mais ses sabots étaient ancrés dans le sol. Tout son corps était figé, et elle n'arrivait plus à bouger.
- Ça, ça s'appelle une crise de panique, l'informa l'ombre d'un ton intéressé, le même ton qu'aurait pris un scientifique face à la réaction pittoresque d'un de ses cobaye.
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Océan." [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Océan." [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres Libres :: La Plage aux Vents-
Sauter vers: