« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 Ma mort sur ta conscience

Aller en bas 
AuteurMessage
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

avatar

Messages : 269
Points d'XP : 364
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Insoumis
Autres infos :

MessageSujet: Ma mort sur ta conscience    Jeu 21 Juin - 18:48

  • Colère du ciel
  • Demi Lune
Mon esprit est mortel mais nos souvenirs sont immortel
Tôt ce matin son cavalier était venu le chercher, il l'avait préparé rapidement pour éviter de l’énerver et le sombre se montrai coopératif et ne rechigna pas a prendre le filet, si il avait mis 7 ans a se battre pour être libre, le caporal avait en 1 mois trouver un compromis idéal pour le sauvage. les deux partirent cote à cote vers la porte du fort qui s'ouvrit à leur passage Colère commençait a s’impatiente quand son cavalier monta en selle sans un mot. Le duo partie au galop comme venait de le décidait l'étalon, ils firent rapidement le tour des terres du fort avant de revenir a la porte en milieux de journée, mais l'excitation de Colère du ciel ne retombait toujours pas et il tirait sur ces rennes pour filet et continuait cette balade. Son cavalier mis pied a terre et le dessella dehors avant de disparaitre derrière les portes du fort en saluant le sombre qui se retrouvait finalement seul et libre, celui ci ne se fit donc pas prier et détala, il galopa aussi longtemps que possible et finit par s'arrêtait vers des vestiges, mais sans y prêter attention il commença a arracher de grosse touffe d'herbe, il aimait cette solitude mais pourtant cette fois ci il ne s'entait pas le problème qui approchaient au galop...
Réservé & important pour la suite


Spoiler:
 

Ce qui m'arrive est affreux :
Elle est morte, je l'enterre.
L'adieu fut très douloureux ;
Mais je commence à me taire.

J'ai, comme on jette des fleurs
Sur les blancs cercueils des mortes,
Versé sur elle des pleurs
Et des fleurs de toutes sortes.

Je demeure seul, hélas !
Avec ma mélancolie.
— Voici venir les lilas
Dont le parfum dit : oublie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 67
Points d'XP : 137
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Ven 22 Juin - 10:09

La jument qui avait retrouvé ça légèreté mais aussi la selle avait était préparer sans ménagement pour une sortie, un jeune qui cherché un cheval pour lui c'était arrêté face à ça belle robe tacheté la veille et avait décidé de l'essayer, pourtant c'était un vieillard qui la malmené pour l'équipée. Comme toujours la belle ne songeait à rien d'autre qu'à arrêté cette torture mais quand le jeune homme monta sur son dos elle compris que ça ne finirait jamais et elle partie donc dans la plaine, son cavalier la testa à toute les allures, testa aussi ça réactivité, ça maniabilité et ça souplesse, quand il l'arreta enfin elle avait mal partout, elle allongea son encolure et la belle sentie une pression sur ces flanc et elle se mit en mouvement avec lenteur.

Ils avaient quitté les terres civilisé et approchaient de ruiné, enfin c'était même pas des ruines, mais la belle ne pensait qu'à se posait un moment, son cavalier du le sentir car il tira doucement sur les rennes et mis pied à terre quand elle se stoppa. Demi Lune sentie son harnachement tombé doucement de son dos et son filet fut retiré tout aussi délicatement, elle fut presque surprise de ça...
Enfin libre, Demi lune partie se reposer pres d'un coin d'herbe un peu plus loin, là elle finit par voir la robe sombre étoilée d'un étalon qu'elle connaissait un peu trop bien.



by coco'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

avatar

Messages : 269
Points d'XP : 364
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Insoumis
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Mar 26 Juin - 14:16

  • Colère du ciel
  • Demi Lune
Mon esprit est mortel mais nos souvenirs sont immortel
Le sombre dressa les oreilles quand il entendis un bruit de sabot, puis il finit par dresser la tête, il connaissait cette odeur, devant lui la belle alezane capé l'observer, leurs regard se croisée un instant qui sembla immensément long en ce lieux abandonné, puis colère fit un pas vers la belle qui restait immobile, le temps semblait figé.

- Demi lune...

Il c'était perdu dans le regard vairon de celle qui avait partagé ça vie, tant de souvenir, tant de chose à ce dire, pourtant ils restaient là a se regardé comme deux inconnus, deux inconnus liés a jamais, deux cœurs qui battaient autrefois a l'unissons...
Le sombre continua de s'avancer vers la nomade qui semblait paralysé, pourtant il ne la sentait pas apeurée, il ne savait que dire, pourquoi son cavalier l'avait laisser partir aujourd'hui, son box lui manquait horriblement. Il s'arrêta seulement a 1 faible mètre de la jument, sans un mot, juste un regard...
Réservé & important pour la suite


Spoiler:
 

Ce qui m'arrive est affreux :
Elle est morte, je l'enterre.
L'adieu fut très douloureux ;
Mais je commence à me taire.

J'ai, comme on jette des fleurs
Sur les blancs cercueils des mortes,
Versé sur elle des pleurs
Et des fleurs de toutes sortes.

Je demeure seul, hélas !
Avec ma mélancolie.
— Voici venir les lilas
Dont le parfum dit : oublie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 67
Points d'XP : 137
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Mar 26 Juin - 14:25

La belle ne pouvait bouger, elle ne pensait à rien, elle restait plongé dans le regard sombre de son ancien compagnon, sans broncher, il parla mais ces mots évanouir au loin, mais quand le sombre s'avança et se retrouva près d'elle, elle lui lança un coup d’œil plus calme et amical avant de décidait de brisait se silence.

- ça fait longtemps ...

Elle fit voler ces crins comme pour se moquer de la coupe en brosse de son ami puis elle réfléchie, que dire, que faire...

- Tu devient quoi ?

Elle ne voulait pas rester face à lui comme deux inconnus, ce n'était pas le cas, elle voulait être elle même pas quelqu'un d'autre.



by coco'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

avatar

Messages : 269
Points d'XP : 364
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Insoumis
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Mar 26 Juin - 14:34

  • Colère du ciel
  • Demi Lune
Mon esprit est mortel mais nos souvenirs sont immortel


Le sombre fut content que la belle brise se silence pesant et il écouta ce qu'elle avait à dire avec attention, plusieurs sentiment refaisait surface en lui, des sentiments qu'il croyait mort, puis la question fatal fut posait par son amie de toujours.

- Je vis au fort à présent, le troupeau est mort...

Pourtant il n'était plus vraiment triste comme il le pensait, en observant cette jument il se sentait lui même, heureux d'être a ces coter, heureux comme il ne l'avait jamais était depuis longtemps.

- Tu n'as pas changer a ce que je vois, toujours aussi belle, dis moi !

Il lui lança un regard amuser puis lui donna un gentil coup de naseau dans l'encolure, ces sentiments n'avait donc pas changer ? était il toujours le même ?

- Je suis content de voir que tu es encore en vie, mais pourquoi rester chez les nomades ! viens avec moi !

Le sombre ne voulait pas la quitter, il voulait être avec elle, rester a ces coter pour toujours, mais chez lui, dans son désert.



Réservé & important pour la suite


Spoiler:
 

Ce qui m'arrive est affreux :
Elle est morte, je l'enterre.
L'adieu fut très douloureux ;
Mais je commence à me taire.

J'ai, comme on jette des fleurs
Sur les blancs cercueils des mortes,
Versé sur elle des pleurs
Et des fleurs de toutes sortes.

Je demeure seul, hélas !
Avec ma mélancolie.
— Voici venir les lilas
Dont le parfum dit : oublie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 67
Points d'XP : 137
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Mar 26 Juin - 14:45

La nomade observa son amie amusait et légèrement irrité qu'il lui demander ainsi de l’accompagné chez ces hommes sans scrupule, il avait bien changer, mais une chose n'avait pas changer chez lui, il savait manier les mots et arrivait a ces fins et ce n'était pas chose a démontré a l’alezane qui l'avait déjà vu de nombreuse fois a l’œuvre, le truc c'était de savoir le décrypté, séduire pour réussir, une technique qui n'était plus à démontré et qui était vieilles comme le monde, la belle remua les oreilles amusait puis l'observa dans ça tentative de séduction.

- Oh le beau séducteur, tu serais près a tout pour arriver a tes fins n'est ce pas ?

Elle se détourna pour le titiller se qui marcha parfaitement vus la tête qui tira le sombre.



by coco'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

avatar

Messages : 269
Points d'XP : 364
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Insoumis
Autres infos :

MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    Mar 26 Juin - 15:07

  • Colère du ciel
  • Demi Lune
Mon esprit est mortel mais nos souvenirs sont immortel
Le sombre venait de se faire rejeter en beauté et il n'aimait pas vraiment ça, mais il trotta vers son amie pour l'embêter a son tour lorsqu'il se retrouva face a un nomade qui était de toute évidence pas très heureux de voir un étalon tournait autour de ça jument, le sombre recula doucement, les oreilles en arrières, il faisait face au bipède qui avait sortie son lasso et son amie qui ne savait pas trop quoi faire, le nomade attacha la jument puis se reconcentra sur Colère, il savait que beaucoup d'humain voulait le monter mais il n'était pas tout à fait d'accord.

Le bipède lança son lasso autour de l'encolure du sauvage qui l'esquiva de justesse, il dérapa sur une pierre et galopa plus loin, il vit le nomade arriver peut après sur la selle de Demi lune qui ne semblait pas être contre obéir, chose qui vexa profondément l'ancien chef qui fonça tête baisser vers un mur s'arrêtant juste à temps pour ne pas se cogner mais il se blessa au flanc droit sur une pierre tomber de l'ancien mur, il se crispa de douleur mais s’échappa a nouveau du lasso. " Tout ça n'avais donc était que des mots ? des mots tactique,des mots fragiles..." Le sombre se faufila entre deux arbres pour échappé et il senti une autre pierre lui brisé l'oreille, ce lieux était donc un piège ? un endroit de torture ? le sang coulait sur son flanc et sur son encolure, il dut bien finir pas s'arrêter, blesser physiquement et mentalement, les membres griffer par le sol caillouteux et envahit de ronce.Il senti le lasso enlacer son encolure, son ancienne amie n'avait rien, non elle attendait plus loin, à l’abri...

Le retour fut aussi long que douloureux, aucun des deux ne parler, aucun ne le pouvaient, leurs amitié était brisée, détruite, oubliée, le sombre se jura de ne plus faire confiance, Star' était il comme elle ? et Midnight ? et Sandstorm ? et Wolf' song ? pouvait il leur faire confiance ? Le sombre marchait à l'arrière encolure basse, le sang gouter au sol, il se secoua un peu et sentie son sang voler, éclaboussant le sol, quand il arriva au camp des nomades, plusieurs personnes vinrent le voire, cet étalon a la robe étoilée, il fut nettoyait pendant que Demi lune changer de propriétaire, elle fut mise dans un enclos privé tandis que lui fut envoyer avec d'autre chevaux, il parti au bout de l'enclos et s'allongea à bout de force. /div>
Réservé & important pour la suite


Spoiler:
 

Ce qui m'arrive est affreux :
Elle est morte, je l'enterre.
L'adieu fut très douloureux ;
Mais je commence à me taire.

J'ai, comme on jette des fleurs
Sur les blancs cercueils des mortes,
Versé sur elle des pleurs
Et des fleurs de toutes sortes.

Je demeure seul, hélas !
Avec ma mélancolie.
— Voici venir les lilas
Dont le parfum dit : oublie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma mort sur ta conscience    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma mort sur ta conscience
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: