« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 "Comme un papillon qui s'est perdu en hiver" - [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: "Comme un papillon qui s'est perdu en hiver" - [Libre]   Mar 10 Juil - 11:59

« Mais voici dans l’ombre
Qu’une ronde sombre
Se fait, »
La nuit, de Alfred de Musset
Comme un papillon
qui s'est perdu en hiver
La lande. Infinie, identique à elle-même aussi loin que l'on puisse marcher.
Et puis, une apparition.
Toute de blanche, avec peut-être quelques étoiles brunes qui parcourent son corps, c'est une petite jument, une toute petite jument. Elle a la tête basse.

"Ivy se sentait aussi vide que la plaine infinie qui l'entourait."

Mais ce n'était pas une histoire. Juste ses pensées.
Elle marchait lentement, levant parfois sa tête au regard éteint. Belzet était là. Il la suivait, deux pas derrière; elle pouvait sentir le froid qui l'accompagnait partout.

Puis Ivy fit un nouveau pas, puis un autre, puis un autre, puis... Elle s'arrêta.
- Sait-tu où nous allons ?
Elle, elle l'ignorait. Elle se contentait de marcher. Mais elle se doutait que son compagnon ne lui dirait rien, même s'il avait su quelque chose.
Et il se contenta d'un reniflement moqueur.
- Tiens ? Est-ce que tu t'amollis ?
Elle s'enquit avec un petit rire. Ça faisait du bien de rire un peu, elle songea.
- Non, c'est toi. Je me contente de te préserver.

Elle ne se retourna pas, et pourtant, si elle l'avait fait, elle aurait vu son immanquable grimace moqueuse - elle en était sûre.
- Vraiment ? Elle reprit, ressentant plus de curiosité que depuis un long moment. Et depuis quand tu me préserve ?
- Depuis que tu est aussi éteinte.
"Éteinte". Quel curieux mot il employait pour la décrire. Et pourtant... Elle tenta de faire appel à l'inépuisable envie de raconter des histoires qu'elle ressentait, alors qu'elle était bien plus jeune. Mais... Rien. Il fallait croire que cette envie s'était envolée.

Puis elle leva une nouvelle fois la tête, et son regard tomba sur une rupture dans la ligne plate de l'horizon: une silhouette équine.
- Et si tu lui fracassais la tête? Proposa gentiment Belzet.
- Tss, ne raconte pas de bêtises, elle rétorqua distraitement, plissant les yeux pour tenter de voir s'il s'agissait de quelqu'un qu'elle connaissait.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Comme un papillon qui s'est perdu en hiver" - [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »
» J'ai perdu les mots [LIBRE]
» Volage comme un papillon !
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Zone spéciale-
Sauter vers: