« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 supporter ma douleur, subir ta joie ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Farewells

Farewells

Messages : 5
Points d'XP : 50
Date d'inscription : 19/11/2018

MessageSujet: supporter ma douleur, subir ta joie ...    Dim 2 Déc - 20:23

Farewells trottait le long de la plage. Quelques flocons parsemés agrémentaient sa crinière sombre, telles des poussières d'étoiles. Ses prunelles ambrées parcouraient l'océan des yeux. Qu'y avait-il là-bas ? Un monde sans Atlas, de la liberté, plus de haine. Mais il se devait de rester ici, sur ces terres, à proximité du Prince. Pour sa mère, il le devait. C'était beau, si beau. Il n'avait vu ça, et il ne regrettait pas de s'être déplacé pour voir ce spectacle.
 
   L'étalon se posta face l'étendue. Quelques vaguelettes léchèrent ses imposants sabots, avant de se retirer. Comme lui finalement. Il avait failli se battre contre Atlas, mais il n'avait pas la force. Pas le courage. Tu n'es pas assez courageux. Et pourtant, malgré sa haine, malgré sa colère, il admirait ce géant. Ce meneur de troupeau, ce chef talentueux qui était son père. Et il y a toi. Et il y avait lui, petit être misérable qui n'osait pas venger sa génitrice. Un poisson sauta, et il ouvrit de grands yeux, surpris. Il ne l'avait pas vu venir. Mais cela devait être génial de pouvoir venir vivre sous l'eau, de découvrir des horizons différents. Mais les poissons ne pouvaient voir ce qu'il voyait en ce moment ! Il lâcha un sourire, content.

   Et un effluve d'équidé lui parut. D'un bond, il se retourna, un peu inquiet. Sur qui allait-il tomber ? Et il se trouva face à une jeune jument blanche comme la neige. Elle se fondait parfaitement dans le paysage, si l'on omettait quelques tâches noires et ses iris d'un bleu presque turquoise. Il lui sourit et la salua :
"Bonjour."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee

Ozalee

Messages : 62
Points d'XP : 151
Date d'inscription : 31/12/2017

MessageSujet: Re: supporter ma douleur, subir ta joie ...    Lun 3 Déc - 12:56

La jeune Ozalee s'était éclipsée du campement indien: les premiers flocons s'étaient posés sur le velours de son museau, comment aurait-elle pu résister à l'appel de la nature et de la neige nouvelle? aussi trottait-elle gaiement en suivant la brise glacée qui la véhiculait vers des horizons enchantés.
Elle atteignit la plage. Oh, quel tableau! La yearling ouvrit davantage les yeux, comment pourrait-elle jamais graver en sa mémoire un moment si unique! Leiter , à cet instant, lui manquait cruellement. Elle aurait aimé pouvoir lui ouvrir les yeux, aider son âme meurtrie à reprendre un peu de confiance. Mais elle ne l'avait pas encore revu.
Alors qu'elle se permettait deux foulées de galop dans l'écume salée mêlée à la pluie figée, elle se retrouva brutalement confrontée à un étalon, et pas des moins imposants.

Il avait une robe très particulière, mais Ozalee ne s'y attarda pas trop , étant donnée qu'elle était un peu surprise.
L'inconnu s'exprima avec gentillesse, ce qui permit à la jeune indienne de rester dans son élément:

-Bonjour!

Il n'avait pas l'air égaré, pas au sens propre du terme...Mais pourtant, quelque chose dans son regard montrait son désespoir. Cela interpella Ozalee

-Tout va bien? Vous aussi profitez de ce temps superbe!

S'exclama-t-elle avec sa bonne humeur coutumière.



(c) Atlas - DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farewells

Farewells

Messages : 5
Points d'XP : 50
Date d'inscription : 19/11/2018

MessageSujet: Re: supporter ma douleur, subir ta joie ...    Mer 5 Déc - 16:19

Elle n'était pas bien vieille, non. Farewells la détailla de haut en bas, et aperçut que ses membres étaient trempées à elle aussi. Quelques flocons s'étaient aussi posés sur sa crinière, et cela rendait du meilleur effet. Elle était très jolie, bien plus que lui. Le regarder ne devait pas être une partie de plaisir, enfin, il était beaucoup moins attrayant que cette demoiselle. Mais il fallait bien des styles pour des personnalités différentes. Et ce sourire … Ainsi l'ange portait bien sa robe et sa carrure resplendissantes. Elle hennit joyeusement, après avoir planté ses prunelles bleutés dans celles de Farewells :
-Tout va bien? Vous aussi profitez de ce temps superbe!

L'étalon lâcha un pâle rictus qui était sensé ressembler à un sourire. Il avait connu mieux, mais cette époque remontait à quand il était poulain. Alors il avait appris à vivre avec cette sensation de devoir non accompli, et devait s'en satisfaire. Pas le choix. Il regarda une fois encore derrière, vers l'horizon, pour fixer le ciel d'un bleu pur. Effectivement, ce temps était superbe, mais le cadre était mieux encore. Et elle venait pour l'améliorer, si c'était possible. Une légère brise faisait onduler leurs crins lentement pendant que le temps passait, sans qu'il ne réponde. Puis, il se décida à la rassurer, n'appréciant pas être la cause du malheur de quelqu'un. Sauf d'Atlas, mais c'était une autre histoire. Pas de cette ravissante yearling.
"Oui, ça va, merci ! Il est vrai que ce paysage est d'une beauté époustouflante. Cela ne fait pas de mal aux yeux, de voir ça, de temps en temps."

Il avait failli rajouter qu'elle était aussi belle que ce tableau, mais n'avait pas osé aller aux bouts de ses paroles. Elle se serait moquée. Et puis, elle devait bien le savoir, de toute manière. Sa modestie en prendrait un coup si elle entendait tant de compliments ainsi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee

Ozalee

Messages : 62
Points d'XP : 151
Date d'inscription : 31/12/2017

MessageSujet: Re: supporter ma douleur, subir ta joie ...    Sam 22 Déc - 23:54

Ozalee sentit le regard de cet étalon planer sur elle un instant, mais elle n’en tint pas compte. Il n’était pas Indien, d’où venait-il?Harde, ou solitaire ? Oh et pourquoi fallait-il sans cesse qu’elle se demande quelle pouvait être la teneur de la vie des gens…
A son tour, la yearling regarda en souriant le paysage : oui, cet endroit est merveilleux, et ce temps l’était tout autant.

« C’est sûr que cela change de la grisaille de la fin d’automne...La neige, enfin ! »

Ses yeux bleutés sourirent aussi à l’étranger, puis elle eut un mouvement des antérieurs pour provoquer une monce gerbe d’eau.

« Sans vouloir être indiscrète, d’où venez-vous ? »

Elle se retourna vers lui, tout à fait confiant. Il avait un petit quelque chose de...particulier, à la fois noble et inquiétant. Comme sa robe.
Elle hésitait presqu’à lui dire...à lui demander ce qui n’allait pas, mais elle se contenta de secouer la tête avec un air amusé.



(c) Atlas - DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farewells

Farewells

Messages : 5
Points d'XP : 50
Date d'inscription : 19/11/2018

MessageSujet: Re: supporter ma douleur, subir ta joie ...    Mar 1 Jan - 18:25

Farewells fixait l'ange, en attente d'un jugement. Un cheval comme lui qui appréciait la nature, c'était bizarre. Il était pathétique. C'est vrai. Ridicule. Elle répondit, toujours aussi enjouée, après l'avoir observé très spécialement. Avait-elle peur de lui ? Non, c'était impossible, il faisait plus pitié qu'autre chose. Mais oui, c'était logique, qu'une beauté comme elle ne devait pas vivre avec des horribles monstres. Que c'était dur à porter, cette douleur, cette robe, ce passé. Mais il n'était pas méchant. Pourquoi fallait-il que tout le monde pense ça ? Tu n'as pas le choix. C'est la vie. S'éclaboussant avec joie, elle était encore dans l'eau, elle reprit :
« Sans vouloir être indiscrète, d’où venez-vous ? »

     L'étalon se crispa. Il n'aimait pas parler de ça. De lui. Sa froideur, ce masque qu'il devait porter, revint au triple galop, tandis que ses iris ambrées devinrent plus sombres, moins vivaces. Il avait tenté d'être naturel, mais son existence antérieure le suivait, sans relâche. Toujours, toujours. Et ce sourire si heureux, chaleureux. C'en était désespérant, presque. Il recula de deux pas, secoua la tête doucement. Qu'allait-il répondre à l'ange ? Il n'allait pas lui raconter sa vie, il ne voulait pas lui raconter sa vie. Il ne souhaitait pas qu'on sache. Mais elle risquait de prendre mal qu'il ne lui réponde pas, ou sèchement. Alors il décida de ne pas s'étaler sur le sujet, arrondissant les angles :
"De loin. Une longue histoire."

     Il ne prit même pas la peine d'enchaîner sur une nouvelle question. Voire de lui poser la même chose en retour. C'était simplement parce que cela ne l'intéressait pas. Parce que tu ne veux pas qu'elle te parle de sa vie. Tu n'es pas assez fort pour entendre ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: supporter ma douleur, subir ta joie ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
supporter ma douleur, subir ta joie ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joie Ineffable
» La douleur s'efface [PM] [ avec Faith]
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» La douleur d'un jugement
» Ô joie, Ô bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres Libres :: La Plage aux Vents-
Sauter vers: