« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.

Aller en bas 
AuteurMessage
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

Colère du Ciel

Messages : 285
Points d'XP : 397
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 17
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Mer 2 Jan - 19:36

Colère du ciel venait de se réveiller dans la stabul du fort, grande et chaude, avec de la paille de partout le tacheté était heureux d'être revenus ici, il s'en étonnait même,il se leva et s'étira calmement, le soleil se levait calmement sur l'horizon et autour de lui les autres chevaux se réveillait lentement, il arrachat une bouché de foin et commença à contempler le fort. Un jeune soldat arriva vers lui et lui passa le licol pour le sortir, comme à son habitude Colère du ciel baissa les oreilles et piaffait à coter du jeune homme qui se raidissait au bout de la longe sans le lâchait.


Il  vit le caporal sortir Stardust plus loin, le sombre renaclâ en le voyant, il ne lui avait pas manquait tiens, mais la selle qui lui tombait sur le dos lui fit oublier son agacement et il commença à observer le soldat s'activer autour de lui, au moment de prendre le filet le sombre rua, ce qui n'étonna personne, l'étalon se demanda finalement si le fait qu'il ne bronche pas au moment du filet ne pourrais pas effrayer les bipède, après tout il avait une réputation à tenir.

Une fois près à partir le bipède le conduisit vers les portes du forts, étrangement le soldat ne semblait pas vraiment avoir envie de monté le sauvage, mais finalement, après un échange assez dur avec le caporal qui vrilla les oreilles de Colère du ciel, le jeune se décida à grimper sur le tacheté qui ne secoua son encolure sans regarder son camarade de patrouille. Elle promettait d'être très longue, quand les portes s'ouvrirent il sentit ces rênes se raidir et les deux duos s'engagèrent vers le chemin de fer.



By Khyda


On a qu'une vie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

Prince des forficules

Stardust

Messages : 215
Points d'XP : 303
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Mer 2 Jan - 20:14

Stardust se réveilla dans le fond de la stabule. Hier, une vieille connaissance à lui était revenue. Un certain Colère du Ciel ? Vous le connaissez ? Non. C'est très bien, n'allez pas lui parlez, ce n'est qu'une perte de temps. Il ne lui souhaita pas la bienvenue, il connaissait bien les lieux. Rien que de voir sa stupide robe à pois l'agaçait. Il souhaitait juste qu'on ne lui pique pas son cavalier, parce qu'ils partageaient le caporal. Et oui ! Enfin, au moins il devait savoir quelle était sa meilleure monture, le choix n'était pas compliqué. Jamais il n'avais éprouvé une haine pareille. Même pas envers Wolf's song. Là, c'était un mélange de déception, et d'animosité très, trop ?, forte.

    Le caporal qui vint le chercher se fraya un chemin parmi ses congénères, et alla le chercher, licol à la main. Il paraissait de bonne humeur, et sifflotait alors qu'il le pansait rapidement. Il le sellait, et le pommelé parcourait le fort des yeux, quand une silhouette sombre fit son apparition. Du coin de l'œil, il le fixait, et chose très étonnante, il fit son intéressant. Oui, c'était très marrant de se ruer pour faire peur à son petit cavalier. Oh, il avait la bougeotte. C'était étrange, tiens. Une fois que son filet fut mis, après de vains essais, celui qui tenait la bête rejoint le cavalier du gris. Il geignit auprès de son supérieur, qui l'envoya bouler violemment. Puis il enfourcha son cheval, et attendit que le jeune arrive, une fois monté sur Colère du Ciel. Donc il allait patrouiller avec ce cher noir tacheté. Super.

    La porte s'ouvrit, et les quatre partirent, sous haute tension. Entre le caporal énervé, Stardust fortement agacé et tendu à souhait, le soldat paniqué et Colère du Ciel habituel, la promenade risquait de passer très lentement. Et alors que ses iris bleues parcoururent le corps qu'il avait autrefois aimé, il conclut que l'autre était blessé. Il était malheureusement blessé. Il n'aurait pas pu y laisser sa peau ? C'était bien sûr sarcastique, mais pas vraiment après tout. Et il engagea tout de suite la discussion, très ironique :
"Et bah, on dit pas bonjour ? Ah non, excuse-moi, j'ai oublié que tu n'étais qu'un malpoli. Mais je suis tellement rassuré de te voir, tu ne peux pas savoir à quel point tu m'as manqué. J'en ai fait des cauchemars …"



Atlas & DreamWorks

Merci Atlas !  (Star, mûri par son nouveau grade, a vieilli physiquement xD)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

Colère du Ciel

Messages : 285
Points d'XP : 397
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 17
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Mer 2 Jan - 20:27

Le sombre bougea une oreille quand le gris lui parla et il la remua comme si un insecte invisible le déranger, son jeune cavalier c'était détendu alors le sombre se permit de prendre un trot lent pour rester à la hauteur des deux autres et finalement il se décida à répondre à son chers ami.

- Excuse moi, je ne t'avais pas vus

Il se détourna à nouveau du gris et repris son allure relever, il sentit une main lui tapotait l'encolure, mais il ne bronchat pas enfaite il n'en avait rien à faire, tout ce qu'il avait vus l'avait changer, radicalement changer et puis il n'avait que faire de la créature qui l'accompagné, il dressa les oreilles pour écouter les bipèdes qui parlait, il entendit plusieurs fois son nom sans jamais entendre celui du gris, ce qui renfoça son regard froid et hautain.

- Stardust, c'est bien ça ?

Le sombre lança un coup d'oeil au gris, ça question était empreinte d'indifférance, il se contentait de faire la conversation, le temps risquait d'être long sinon. Son petit trot soulevait le sable et il longeait les rails calmement, jamais il n'avait était aussi docile, ce qui semblait étonnait son cavalier qui ne savait pas vraiment comment se mettre sur le dos de l'étalon, il ne saissez de gigoter ce qui finit par agacer Colère du ciel qui lança une ruade pour le remettre en place.



By Khyda


On a qu'une vie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

Prince des forficules

Stardust

Messages : 215
Points d'XP : 303
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Jeu 3 Jan - 14:19

L'équidé tacheté, dire qu'avant il comparait ses horribles points blancs à des étoiles, commença à partir au trot et reçut en guise de récompense une caresse. Le caporal serra ses talons et Stardust passa à l'allure supérieure, attendant une réplique digne de ce nom de l'ancien insoumis qui était connu pour tout le temps faire des scènes.
- Excuse moi, je ne t'avais pas vus. Stardust, c'est bien ça ?

Le gris roula des yeux, un peu agacé de ne pas avoir face à lui un vrai combattant, du moins par les mots. Car malgré ses blessures, il fallait avouer qu'il restait sans doute encore trop fort pour lui. Le sang sauvage, vous me direz. Mais non, il préférait essayer de se contenir, au moins le fort pourra dormir tranquillement, sans être réveillé par les hennissements futiles de cet équidé. Et voilà qu'il lança une nouvelle ruade. Il ne pouvait pas se contenir. Au grand malheur de Stardust, le jeune cavalier tint sur sa selle, et donc Colère du Ciel resta à ses côtés. Qu'il parte au triple galop, cela pourrait seulement lui faire des vacances. Mais non, il fallait qu'il reste là où il posait des problèmes. A s'en demander si c'était un don chez lui.

L'animosité commençait à faire son effet chez le gris, qui voulait juste partir à fond, loin de cet égoïste abruti qui ne pensait qu'à son petit confort. Mais la poigne d'enfer de son cavalier ne lui permettait que de s'abîmer la bouche, à cause du puissant mors.
"Oh, mais dis-moi, c'est que tu as muri ? De poulain tu es passé à yearling."

Allait-il comprendre qu'il ne parlait pas de la taille mais du mental ? Avec lui, rien n'était sûr.



Atlas & DreamWorks

Merci Atlas !  (Star, mûri par son nouveau grade, a vieilli physiquement xD)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

Colère du Ciel

Messages : 285
Points d'XP : 397
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 17
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Jeu 3 Jan - 14:36

Le sombre n'écouta le gris que d'une oreille, son passage chez les nomades l'avait bien muscler malgrès ces blessures il revenait au fort en pleine forme et sa tenue plus fière que par le passé semblait insister son compagnonnde fortune à rester sur ces positions, il trottait calmement et pouvait même semblait bien meilleurs monture que le truc mal propre qui trotter à ces coter, Colère du ciel gardait les oreilles pointait en avant et semblait observait, calculer et surtout comprendre absolument tout, ces yeux brillaient de nouveaux de la même lueur que celle de l'ancien meneur, après quelque foulé son cavalier lui demanda l'arrêt, il voulait montré quelque chose au loin, sans doute une bestiole sans importance, enfin si on pouvait trouvait de l'importance à un machin gris, tout avait de l'importance alors.

Durant la pause, le sombre ne broncha pas, il restait immobile et muet, il savait qu'il ne devait pas parler aux imbéciles, après tout pourquoi se donnait la peine de les instruires ? Le sombre sentit son jeune cavalier descendre se qui le fit tourné la tête pour surveiller le bipède, son impatience pouvait se lire dans le balancement de la queue de l'étalon, il regarda le bipède s'avançait vers les rails et se penchait pour voir un truc, se qui fit lâchait un soupir au tacheté qui se décida finalement à lui répondre, finalement il n'avait pas envie de s'ennuyer à mourir.

- Stardust je ne te pensais pas comme ça voyons !

Il lui lança un regard méprisant quand le soldat lui sauta sur le dos et demanda un départ au trot qui se fit rapidement.

- Tu es entrain de me dire que tu n'aime que les poulains ?

Colère du ciel prit une mine aussi choquer qu'amusé, il n'avait pas envie de jouer avec lui ou avec les mots, non il voulait juste faire passer le temps en parlant, même si parlait a ce truc gris sale ne l'enchanter pas vraiment.



By Khyda


On a qu'une vie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

Prince des forficules

Stardust

Messages : 215
Points d'XP : 303
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Jeu 3 Jan - 20:38

Ils ralentirent finalement, jusqu'à l'arrêt. Le jeune cavalier bondit et s'attarda sur le chemin de fer. Ses mains passèrent sur le métal et un nuage de poussière s'envola, se mélangeant à la vapeur qui s'échappait de leur bouche, à cause de la fraîcheur. Le caporal en profita pour donner un coup sur sa monture, et quelques grains de sable de son passage à la carrière s'échappèrent. Il commençait à moins prendre soin de lui, au grand damn du gris qui ne comprenait pas pourquoi cet éloignement soudain. Il devenait plus dur, brut. Les moments passés avec lui devenaient simplement du travail, plus vraiment de la bonne compagnie. Son grade lui montait peut-être à la tête, après tout. Mais il n'allait pas se révolter.
- Stardust je ne te pensais pas comme ça voyons !

Le gris soupira doucement. Qu'il était inintéressant. Alors qu'il avait déjà passé des heures avec lui, une simple minute avec cet étalon était bien trop longue. Il aurait préféré discuter avec Khyda, elle était de meilleure compagnie. Au moins, leur discussion menait à quelque chose. Ici, ils se contentaient de se renvoyer la balle avec une maturité de gamin. Mais ça faisait au moins passer le temps. Pas la haine, mais le temps oui. Le bleu remonta et ils repartirent de bon train, et, au rythme de leurs foulées, l'autre répondit :
- Tu es entrain de me dire que tu n'aime que les poulains ?

Il commençait à se dérider. Mais Stardust n'en avait que faire. Il ne comptait pas papoter de bonne grâce avec celui qui l'avait rendu malheureux comme une pierre. Il n'oubliait pas. Il n'avait pas pardonné non plus, d'ailleurs.
-Les poulains, si. Toi, non.

Simple et efficace. Ses iris turquoises le fixèrent froidement.



Atlas & DreamWorks

Merci Atlas !  (Star, mûri par son nouveau grade, a vieilli physiquement xD)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colère du Ciel

Boule disco & Chanteur de Piaf

Colère du Ciel

Messages : 285
Points d'XP : 397
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 17
Localisation : dans le fort

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Jeu 3 Jan - 21:15

Le sombre continuait la patrouille d'un pas calme et détendu tout en persevant la gêne du mal propre envers le caporal, leur relation semblait tendu, non mais vraiment qui avait envie d'un cheval aussi docil, la pauvre bête n'avait pas de vie ! Ce n'était pas son problème après tout, si le cporal voulait le faire travaillait et donner un maximum de confort au sauvage ce n'était la faute d'aucune des monture, mais Colère du ciel devait bien avouer que ça avait un avantage. Le sombre reporta rapidement son attention sur l'horizon, c'était le calme plat et le sombre se remit à montrait de l'ennuit, il aurait bien aimait un peu d'action maintenant que son cavalier était détendu et le montait presque renne longue, mais rien ne bougeait à l'horizon et parlait avec le gris sale l'ennuyait au plus haut point, alors il continua d'observait l'horizon écoutant d'une oreille les bipède parlait calmement et sentant de temps à autre une mains lui effleuré l'encolure.



By Khyda


On a qu'une vie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust

Prince des forficules

Stardust

Messages : 215
Points d'XP : 303
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 15
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Monture du caporal
Autres infos :

MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   Ven 11 Jan - 20:15

Et le silence se fit. Il avait donc cloué le bec du noiraud, qui ne savait l'ouvrir que pour tenir des promesses et pour dire des conneries, excusez-le du vocabulaire, plus grosses que lui. Et voilà qu'il se pavanait, tel un paon, sans faire de ruades alors que les rênes étaient longues. Cependant, simplement entendre le bruit du vent contre le sable, jusqu'à percevoir leurs roulements les uns sur les autres, et la voix des deux hommes, était bien plus agréable. Plus agréable que d'entendre des insultes n'ayant ni queue ni tête. Juste pour avoir le dernier mot. Il l'avait eu. Et il ne pouvait que s'en satisfaire.

Le pommelé se détourna, et observa avec attention un de ces bosquets dont il avait parlé avec Tialmah, le fils d'Asrae. Ce gosse avait plus de répartie que Colère, c'était pour dire. Il irait loin, le petit, bien plus loin que lui. Et il veillerait à son avenir. Il fut d'ailleurs pressé de rentrer pour voir s'il avait grandi. Malgré son espoir de revenir là où il ne se sentait pas seul, la patrouille continua, d'un ennui effrayant.



Atlas & DreamWorks

Merci Atlas !  (Star, mûri par son nouveau grade, a vieilli physiquement xD)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est toujours la p'tite bête qui mange la grosse !
» Le même homme, toujours dans un bar. [Livre 1 - Terminé]
» L'avenir s'enracine toujours dans les méandres du passé.| PV Nuage du Crépuscule |
» " Si tu m'aimes, je serais toujours dans ton cœur." ~ Ludy
» Rey Mysterio a Raw!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres des Soldats :: Le Chemin de Fer-
Sauter vers: