« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 If you can make me smile, I'll remember you

Aller en bas 
AuteurMessage
Forfi-Eph

avatar

Messages : 5
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 30/12/2018

MessageSujet: If you can make me smile, I'll remember you   Ven 4 Jan - 20:00

♚ If you can make me smile, I'll remember you

❝Isis ~ Hurri' ❞

Isis observait avec dégoût l'étalon noir tacheté. Qu'il était laid. Sa robe était si voyante. Il était si différent, trop différent. Et dire qu'il avait eu une idylle avec un cheval pommelé. Celui qui était en train de travailler dans la carrière, d'ailleurs. Deux étalons ! Comment les autres faisaient pour leur parler ? L'ouverture d'esprit n'est pas son fort, à la jument. Mais elle était si butée, qu'elle ne comprenait pas que les autres ne soient pas pareils. C'était inconcevable. Enfin, qu'y pouvait-elle ? Ils étaient bizarres, qu'ils restent dans leur bizarrerie.

Un homme vint la chercher, la tirant brutalement hors de la stabule. Heureusement qu'elle était petite, elle n'eut pas trop besoin de s'excuser de bousculer les autres équidés. Cet homme n'était décidément pas doux. Mais elle en avait vu de vertes et de pas mûres, et elle s'habituait à ce changement fréquent. Et au moins, quand il y en avait un gentil, ça faisait plaisir. Mais ce ne serait pas aujourd'hui. Elle espérait au moins que son compagnon de patrouille serait plus sympathique.

Une fois sellée, pas pansée évidemment, il fallait s'en douter, et le filet mis brutalement, chose logique, il la tira vers un cheval alezan. Il semblait à la jument qu'il s'appelait Hurricane, et que l'homme fort qui le montait était son propriétaire. Le sien bondit avec agilité sur elle, et ils partirent en balade. Ca changeait du fort, et même s'il y faisait plus froid, c'était tout de même plus agréable. Elle conserva une distance respectable, et n'engagea pas la conversation, assez méfiante.


► Elsyie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 166
Points d'XP : 256
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 18
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: If you can make me smile, I'll remember you   Sam 5 Jan - 22:35

Isis
&
Hurricane
I'll remember you


L'alezan observait le fort de son œil noisette, jetant vivement quelques regards éparses aux chevaux qui se trouvaient aux horizons. Il remarqua Colère, non loin de là et son esprit vagabonda plusieurs instants, repensant à toute l'histoire qu'avait engendré sa relation avec le gris. Il s'ébroua, comment avait-il pus autant s'aimer puis se détester d'une t-elle sorte ?

Et puis deux mâle ?! Enfaite, ça ne le choquait pas tant, ce qu'il n'arrivait pas à comprendre était plutôt leurs comportements l'un envers l’autre. Il se secoua plus sèchement : après tout ce n'était pas directement ses affaires...

Il se tourna alors, et une légère caresse l'accueilli : il avait bien sentit le présence du petit homme fort, qui, bride à la main gauche, carotte à la droite, lui souriait d'un air satisfait et béat -surtout béat-. L'homme lui plaça le morceau de métal dans la bouche après que le cuivré eut fini sa carotte, puis le brossa rapidement : le temps pressait et ils n'étaient pas franchement à l'avance.

Colt grimpa alors sur le dos de sa monture préféré, puis se dirigea vers les accompagnateurs du jour : un couple, une jument baie toute en nuance cerise et un homme que l'alezan n'avait jamais aperçut. Le petit soldat se raidit à l'approche de son camarade : c'est ainsi que la monture devina qu'il ne l’appréciait guère. Il souffla puis se mit en marche aux côtés d'Isis.

Son regards se posa alors sur elle : celle dont l’œil se scindait en deux couleurs distincte était une petite jument, discrète mais dont l'air reflétait une certaine douceur, pourtant il ne lui avait jamais vraiment adressé la parole depuis son arrivée. Elle gardait une distance de "sécurité" et l'observait, sa pupille légèrement rétrécit de par la méfiance qu'elle profanait à son égard. Alors, pour détendre l'atmosphère, le cuivré profita de l'allure calme pour entamer la conversation :

"Belle journée."

Dit-il plus bas, plutôt pour lui-même, avant de continuer d'un ton enjoué :

"Tu sais où on va ?"




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forfi-Eph

avatar

Messages : 5
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 30/12/2018

MessageSujet: Re: If you can make me smile, I'll remember you   Dim 6 Jan - 21:10

Isis l'observait de travers, l'étalon. Il était plutôt allant, un peu gras peut-être. Mais il avait l'air normal. Et quelqu'un de normal, de nos jours, c'est rare. Son iris coupée en deux couleurs observa quelques instants les hommes, qui semblaient assez raides. Une non-entente évidente entre le brut qui violentait les chevaux et l'autre, qui donnait des carottes à sa monture. Pas qu'à sa monture d'ailleurs. Il devait en manger aussi. Mais elle aurait tout donné pour en manger une aussi, quitte à prendre ce balourd sur le dos. Avoir un homme doux, qui laissait les rênes détendues, au lieu de vouloir la mettre en place directement.
"Belle journée. Tu sais où on va ?"

La jument se retourna vers lui, enfin, elle essaya, vu la poigne de son cavalier. Elle tenta de donner des coups de tête pour lui faire comprendre qu'elle souffrait, déjà que le mors était bien trop dur pour sa fragile bouche. Mais il répliqua et un violent coup de cravache sur la croupe. Et elle se résigna à marcher, totalement courbée pendant que là-haut, une discussion débutait. Le cavalier d'Hurricane commença à parler plus sèchement, mais sa voix résonnait bien douce à côté de celle de son cavalier. La jument jeta un œil à l'alezan, sachant qu'elle resterait comme ça toute la promenade, sauf si le bipède avait un fort esprit de dissuasion :
"Oui. Non, pas d'idées précises. Que ça ne soit juste pas long, par pitié …"

Elle espérait qu'il ne le prenne pas mal, mais la souffrance se faisait déjà ressentir, et les éperons dans son flanc n'arrangeaient pas les choses. Mais elle s'inquiétait tout de même qu'il n'apprécie pas sa remarque, alors elle sourit doucement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 166
Points d'XP : 256
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 18
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: If you can make me smile, I'll remember you   Dim 6 Jan - 21:51

Isis
&
Hurricane
I'll remember you

La jument, prit d'un élan soudain parut vouloir se retourner avant de se faire arrêter sèchement par la main sévère de l'homme. Il lui arracha littéralement la bouche tout en la cisaillant de ses jambes, particulièrement contradictoire celui-là. Une expression complexe se dessina sur l'alezan, entre le dégout et l'effroi. Celle-ci se transforma en rancœur pure lorsque l'homme fouetta la jument d'un coup brute à l'aide de sa cravache.

Il cessa d’avancer, puis la regarda d'un air effaré, tandis que deux voix distincte remplissait l'air d'un animosité certaine. Quelques paroles ressortaient plus vivement, Colt lui criant Qu'il "devrait utiliser son cerveau au lieu de sa cravache" et aussi Que "la prochaine fois il lui rendrait ce qu'il venait de faire", Hurricane l'écouta attentivement, tout en essayant de deviner le sens de ses paroles.

"Oui. Non, pas d'idées précises. Que ça ne soit juste pas long, par pitié …"

La voix aigre d'Isis le ramena à sa conversation. Il se tourna vers elle, un peu idiot de la réponse brève et glaciale avant d’apercevoir un Léger sourire illuminer son visage, comme pour signifier que sa remarque le touchait pas directement, que le ton répondait au cavalier qu'elle portait plus qu'à lui-même.

Il lui répondit alors d'un sourire pareil, n'ayant pas eut le temps de grogner sur la dureté du ton employé. Il souffla alors, puis d'une voix relativement douce reprit :

"Je comprends... C'est toujours lui qui te sors ?"

Puis, une légère sensation l'envahit : des bottes froides lui serraient le ventre, lui demandant de repartir. Il s'effectua calmement tout en faisant attention que la baie reparte avec lui, d'une pareille allure. Il remarqua alors qu'un silence pesant sifflait : la patrouille s'avérerait longue en cette si belle journée.




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forfi-Eph

avatar

Messages : 5
Points d'XP : 9
Date d'inscription : 30/12/2018

MessageSujet: Re: If you can make me smile, I'll remember you   Dim 13 Jan - 21:08

Le discours là-haut était ponctué de grognements de la part de son cavalier, qui agitait sans cesse les mains. Mais se rendait-il compte qu'il tenait les rênes fermement dans ses longs doigts raides ? La pauvre jument devait sans arrêter lever la tête, aller de droite à gauche, telle une vulgaire marionnette. Elle préférait passer pour une idiote devant cet étalon que de finir la bouche ensanglantée. Ceci dit, il était possible que les deux options soient validées pendant la patrouille, vu l'abruti qu'elle portait sur son dos. Une fois qu'ils eurent fini de discuter, il donna un violent coup de talon, et ils repartirent. Elle roula des yeux, agacée mais elle ne pouvait rien faire. Cependant, ils auraient au moins pu choisir un soldat qui était adapté à sa mince et frêle silhouette. Si elle en avait porté des plus lourds, avoir un bipède léger de temps à autre ne faisait pas de mal.

Isis reporta son attention sur l'alezan, qui avait toujours ce bête sourire sur le coin des lèvres. Il paraissait assez embarrassé, à vrai dire. L'avait-elle blessé par sa remarque ? Sûrement pas, vu ce qu'il répondit.
"Je comprends... C'est toujours lui qui te sors ?"

Elle fut surprise de voir qu'il était compréhensif. C'était assez rare, de ce temps. Et en plus, il faisait attention à elle. L'œil scindé de la baie l'observa avec attention, tant intrigué que méfiant de cet être qui semblait doux. Mais ce n'était peut-être qu'un masque, simplement pour se la mettre dans la poche. Mais elle ne marchait pas, malgré que son manège était tout de même agréable. Elle tenta de déceler une sombre lueur dans ses iris marrons, mais elles ne reflétaient que de la gentillesse. Voilà qui était bizarre.
"Non, je change régulièrement. Mais j'ai souvent des cas comme lui …"

Enfin, elle ne voulait pas passer pour une victime, elle n'en était pas une, mais simplement qu'elle lui disait simplement la vérité. Elle ne se plaignait pas, mais exposait seulement ses faits. Lui avait bien de la chance d'avoir son propre cavalier, mais elle radotait. La seule chose qui l'intriguait, c'était cette bienveillance impossible : Elle continua sur sa lancée, un peu plus brute, chose étrange pour la jument douce qu'elle donnait l'impression d'être :
"Pourquoi tu es gentil avec moi ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If you can make me smile, I'll remember you   

Revenir en haut Aller en bas
 
If you can make me smile, I'll remember you
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» Elias - I'll make you smile! I promise!
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Smile(y) me back!
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres des Soldats :: La Plaine Aride-
Sauter vers: