« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 
Nous recherchons actuellement unes équipe de rédaction pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours du printemps est achevé ! N'oubliez pas de votez pour votre texte favori !
Nous avons un serveur Discord ! Rejoignez-nous ici : https://discord.gg/pUVnhY7

Partagez | 
 

 « Are we also blind ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoki

avatar

Messages : 53
Points d'XP : 84
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: « Are we also blind ? »   Lun 6 Mar - 20:26




Open your eyes over darkness.
Anoki & Midnight


Anoki s'ébroua. Une goutte s'écrasa sur son chanfrein et dégoulina jusqu'à ses larges naseaux. Il réprima une envie de se secouer pour chasser l'eau de sa robe couleur ébène. Une légère pression contre son flanc lui commanda tacitement le pas. Il s'engagea dans la forêt, les yeux mi-clos pour les protéger de la pluie.

« On dirait que ça se calme, non ? »

Le Noir ronfla avec exaspération en couchant les oreilles. Et ta cervelle, elle se calme ? On est sous des arbres, évidemment qu'il pleut moins ! La mauvaise volonté du kerry bog était évidente. Son cavalier l'avait sentit, mais se contentait de froncer les sourcils. Il savait que quelque chose n'allait pas ; Anoki semblait toujours de bonne humeur… Alors pourquoi pas ce jour-là ? Qu'est-ce qui avait changé ? La pluie ne l'avait jamais dérangé. Mais il se morfondait, ronchonnait dans son coin, comme un enfant capricieux.
Anoki redressa vivement l'encolure, les oreilles pointées et le regard balayant la forêt. Soudain, un lièvre détala devant lui. Bidziil se saisit promptement de son arc et d'une flèche. Il visa, avant de se raviser. Au lieu de décrocher la flèche, il abaissa l'arc et observa l'animal s'enfoncer à vive allure dans les sous-bois.

« Nous ne sommes pas là pour chasser, marmonna-t-il comme à lui-même en replaçant la flèche dans son carquois. Il y a suffisamment de viande pour la tribu. »

Anoki laissa échapper un soupir. Ils n'étaient pas là pour chasser, ni pour ramasser les pièges, pas non plus pour surveiller les terres… Mais qui, bon sang, avait des idées aussi farfelues que d'aller se promener sous la pluie sans autre intérêt !
Le Noir observa encore un instant les alentours en reprenant son chemin, comme s'il espérait y entrevoir quelque chose – ou quelqu'un. Lui-même ne comprenait pas sa mauvaise humeur. Étais-ce à cause de sa troublante rencontre avec le grand clydesdale, sur l'île qu'il avait découverte au large des vestiges mystérieux ?

En longeant une clairière, le kerry bog jeta un regard vers le ciel. La pluie s'était apaisée en une fine bruine, et le soleil pointait, chaud et agréable. Anoki s'ébroua et secoua sa longue crinière qui, trempée, se plaquait contre son encolure. A présent que le temps s'était adoucit, peut-être que d'autres, plus raisonnables, en profiteraient pour se défouler hors du camp. Un bruit soudain de voix indistincte lui fit dresser les oreilles. Bidziil l'arrêta d'une légère pression de la corde dans sa bouche. Silencieux, le duo guetta avec attention la moindre silhouette furtive dans la forêt. Ce n'était certainement pas un soldat ; par ce temps, ils étaient bien trop affairés à rester au sec. Un nomade, peut-être ?
Le chef remit sa monture au pas. De lui-même, Anoki se dirigeait vers la source du bruit. Il aperçut enfin une silhouette. Un cavalier sur sa monture. Plissant les yeux pour l'identifier malgré la bruine, il découvrit l'un des chevaux de guerre du camp.
Un léger hennissement de salutations s'échappa de ses lèvres.

« C'est ça que tu veux, de la compagnie ? » lui souffla malicieusement Bidziil.

L'indien mit le kerry bog au trot pour rejoindre l'autre. Anoki s'approcha de la monture de celui-ci, un grand croisé warmblood gris, qu'il salua d'un ronflement de naseaux.

« Comment te portes-tu, Midnight ? »



(c) PF



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 22
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 23
Localisation : Le camp des indiens

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Mar 7 Mar - 20:08

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Are we also blind
La pluie les flaques d'eau c'est ce que j'affrontais avec mon Indien en ce moment dans la forêt remplie de bruine. Je ne sais ce que je faisais ici précisément je ne savais rien peut-être que mon Indien faisait sa tournée habituelle, pour je ne sais quoi. Mais ce que je sais c'est qu'il n'épargnait pas ma forme, car il me fit passer sur toutes les allures sur différents terrains de cette forêt. Je regarde autour de moi et je m'arrête tout d'un coup en apercevant une masse noire s'approcher de nous. Je souris légèrement en découvrant Anoki et je sentis mes oreilles bouger au son de son hennissement. Si cela allait bien j'en savais trop rien, mais bon ses temps-ci cela dépendait de bien des moments, je le salue alors d'un mouvement de tête et je m'approche légèrement de lui pour enfin lui dire de mon ton habituel.


je ne vais pas mal et toi comment tu vas depuis ce temps Anoki ?


Je regarde autour de moi et j'attendais la réponse de ce cheval, je n'aimais pas trop être mouillé j'avais vraiment hâte d'être au sec ou du moins que ma robe sèche rapidement. Je sentis tout d'un coup mon Indien débarquer de sûr mon dos et il allait devant moi et il regarde tout d'un coup le chef du camp. Je me demandais vraiment ce qu'il allait lui dire. Mais bon mon Indien ne semblait pas trop sur de lui tout d'un coup je le sentais, avait-il peur qu'il se fasse punir ou autres vues qu'il était sortie comme cela. Après tout selon moi nous étions juste venue nous entraîner ici et nous étions toujours sur nos terres il n'avait alors aucun problème à mon avis. Anjuman s'incline alors légèrement et dit d'un ton assez calme au chef.


Bonjour chef Bidziil vous allez bien, oui je veux bien de la compagnie cela me fera le plus grand bien en cette journée pluvieuse...


À ses mots Anjuman tord alors sa longue chevelure noire, pour ensuite frissonner légèrement de froid. Il n'était déjà pas trop revêtu il avait tout de même juste une toile qui recouvrit à moitié son corps. Il s'assit alors sur une pierre et regarde autour de lui en silence il était attentif au moindre bruit. Il se demandait quel avenir il allait avoir avec les autres indiens, il était quand même jeune il avait tout de même encore des affaires à apprendre. Il regarde un moment son arme qui était toujours accrocher sur la selle de son cheval. Il se demandait aussitôt quand qu'il allait avoir une guerre. Il n'espérait pas tout de suite, car bon il avait toute la vie devant lui encore et il ne voulait pas être blessée mais cela ont ne savais jamais quand cela allait nous arriver.




Anjuman : "Symbole"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Anoki

avatar

Messages : 53
Points d'XP : 84
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Jeu 9 Mar - 20:09




Open your eyes over darkness.
Anoki & Midnight


« Je ne vais pas mal, et toi comment tu vas depuis ce temps Anoki ? » répondit le demi-sang.

Le Noir ne savait trop comment répondre. Il serait malhonnête de prétendre que tout allait pour le mieux, mais il ne voulait avouer son humeur au jeune qu'il connaissait à peine, de vue. Et lui-même ignorait ce qu'il lui arrivait.
Un certain soulagement le prit lorsque son interlocuteur se désintéressa de sa réponse pour jeter un regard à son indien qui mettait pied à terre pour saluer son chef avec déférence.

« Bonjour, chef Bidziil, vous allez bien ? Oui, je veux bien de la compagnie, cela me fera le plus grand bien en cette journée pluvieuse… » prononça-t-il.

Son appréhension n'échappa ni à Anoki, ni à son cavalier. Il s'assit sur un roc à proximité, l'air songeur. Bidziil en profita pour bondir à bas de sa monture et arranger une plume qui, trempée, pendait dans ses crins et menaçait de s'envoler.

« Que fais-tu ici, Anjuman ? Une promenade sous la pluie ? demanda-t-il tout en s'affairant. Tu vois, ajouta-t-il à voix basse à l'oreille du Noir, je ne suis pas le seul à vouloir laver un peu mon cheval ! »

En réponse au ton malicieux de son indien, Anoki lui administra un bon coup de tête sur le torse en pouffant. Bidziil se tourna vers le guerrier, qui frissonnait de froid.

« Reprenons notre chemin, il ne faudrait pas prendre froid en restant sur place. »

Le chef replaça correctement le tapis épais qui couvrait le dos de sa monture et se saisit des rênes de corde. Il bondit de nouveau sur le dos d'Anoki, non sans lui donner une petite tape amicale sur l'encolure afin de le prévenir qu'il se tenait prêt à l'un de ses écarts malicieux.



(c) PF



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 22
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 23
Localisation : Le camp des indiens

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Sam 18 Mar - 6:25

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Are we also blind
Je regarde le cheval de l'autre indien non mais pourquoi j'avais aucunes réponses de sa part, était t'il rendue muet. Je souris légèrement pour ensuite soupirer, c'était bien à son choix mais après tout on venait juste de se voir aussi officiellement. Je regarde ensuite l'indien de celui-ci être une grande conversation avec mon indien, je me demandais vraiment ce qu'il lui disait. Je me mis aussitôt face à l'étalon noir pour ensuite le regarder attentivement de mes yeux bleus d'un regard d'incompréhension. Mes oreilles étaient bien droites et ma queue était légèrement relevé et je fouettais l'air avec celle-ci. Pour enfin regarder le ciel, j'avais hâte de rentrer au sec mais en même temps je voulais en faire profiter à mon humain de ce grand aire. J'aperçois alors mon indien, écouter attentivement l'autre humain.

Bien oui en quelque sorte aussi je m'entraînais sous la pluie... Et vous ?

Au moment que j'allais cueillir une belle fleur que j'avais trouver près de moi, il me parle de nouveau. Super il avait vue que j'avais eu froid, oui il avait raison mais j'aimais bien cet endroit. Mais je me devais de l'écouter, car je ne saurais ce que j'aurais comme punition par - là suis. Je me lève alors de rochers pour ensuite aller vers mon étalon. Je monte alors tranquillement sûr celui-ci pour enfin m'assoir sur son dos, je lui ordonne d'aller se mettre à côté de l'étalon noir.

Déjà, c'est bien alors... Je hum vous suis...

Je me demandais vraiment ce qu'il allait me dire, je me demandais surtout où qu'il allait nous apporté. Je me demandais aussi s'il me considérait l'un des membres les plus importants de son clan ou, non. Car bon les guerriers comme moi nous défendons le clan tout de même et nous le protégeons. Je commençais à faire avancer ma monture tranquillement, pour fait en sorte que je puisse entendre toujours les paroles de celui-ci. Je regarde autour de moi, mais je devais être sûr mes gardes aussi si mon cheval allait prendre un trou au sol, pour pas que je puisse tomber de celui-ci.






Anjuman : "Symbole"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Anoki

avatar

Messages : 53
Points d'XP : 84
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Mer 22 Mar - 20:14




Open your eyes over darkness.
Anoki & Midnight


Le guerrier se leva pour rejoindre le mâle gris. Il s'installa sur son dos, et le fit avancer jusqu'aux côtés d'Anoki. Le Noir jeta un regard amical vers son cadet, heureux de partager sa promenade sous la bruine avec l'un des membres de la Tribu, aux côtés duquel il combattrait peut-être un jour. Il n'avait jamais eut l'occasion de vraiment apprendre à connaître le gris.

« Déjà, c'est bien alors... Je... Hum, vous suis… »

Anjuman mit sa monture au pas. Il nous suit en prenant les devants ? songea Anoki, moqueur, tout en se lançant à son tour. Il rattrapa l'autre en quelques pas et se mit à sa hauteur. Bidziil laissa les rênes glisser entre ses doigts, laissant la liberté au kerry bog de choisir la direction.

« Es-tu heureux d'être un guerrier ? » demanda-t-il au gris pour engager la conversation.

Le Noir s'ébroua, faisant virevolter le capteur de rêve orné de plumes azur et brunes contre son puissant poitrail, et tinter les petites perles pâles qui s'entrechoquèrent. Il apprécia une fois de plus ce son familier, qui lui rappelait sa fierté de se battre, de chasser pour les Indiens. Pour Bidziil. Il portait avec honneur les peintures écarlates qui le bariolaient. Pour les humains de la Tribu, chacune d'elles marquait sa bravoure, ses exploits. Mais dans son cœur, elles représentaient bien plus. Elles étaient les symboles du lien qui l'unissait à son cavalier. C'était à ses côtés qu'il avait combattu, qu'il avait bravé les dangers, qu'il avait gagné ces marques qui se gravaient dans son cœur plus encore que sur sa robe sombre. Elles représentaient la fierté de Bidziil à son égard.



(c) PF

Hors RP :
 



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 22
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 23
Localisation : Le camp des indiens

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Sam 25 Mar - 16:31

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Are we also blind
Je laisse alors passé l'étalon noire en avant et le suis alors au pas. Je me demandais vraiment où qu'il allait m'apporter. Je reste en silence tout en regardant autour de moi et je me contentais de suivre le jeune noire. J'avais hâte de combattre à ses côtés un jour, mais en même temps non mais je ne sais pourquoi encore. Après quelques minutes je me mit aux côté du kerry bog pour que Anjuman puisse voir l'autre indien. Je regarde un moment de mes yeux bleus le kerry bog* je me demande vraiment, pourquoi qui semblait heureux de ma présence tout d'un coup.* Je m'ébroue pour ensuite regarder devant moi, je ne sais pas pourquoi, mais je ne fesais pas totalement confiance au noir en ce moment, il pouvait aussi bien me jouer un tour et nous faire tourner en rond. Je regarde un moment une de mes cicatrices, cela me représente bien comme cheval de guerre, mais cela était surtout les marques de mon passé. Si j'étais heureux être un guerrier voilà une très bonne question, oui peut-être plus qu'avant, car en même temps je voulais me venger de ses cow-boys.

Oui je le suis vraiment, car je veux me venger de ses humains!

Tout d'un coup je ne sais pas pourquoi je m'arrête et je regarde autour de moi paniqué. On n'aurait dit que je ne pouvais plus avancer des images de la forêt venaient tout d'un coup dans ma mémoire , mais on n'aurait dit qu'elles étaient vraies. Je tremble tout d'un coup pour tout d'un coup partir au galop et je m'arrête après quelques minutes. Je respire rapidement et j'hennis d'un hennissement assez troublant. Je devais me ressaisir je soupire et j'attendais l'étalon noire, qui devait sûrement se demander ce qui venait de m'arriver. Je devais défendre ma vie pour ceux que j'avais laissée mourir comme un lâche, ou bien pour ceux que je n'avais pas eu le temps de sauver, j'en savais rien de tout cela.




Anjuman : "Symbole"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Anoki

avatar

Messages : 53
Points d'XP : 84
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Mer 29 Mar - 20:25




Open your eyes over darkness.
Anoki & Midnight


La réponse tarda à venir, comme si le Gris réfléchissait. Les oreilles d'Anoki basculèrent légèrement vers l'arrière lorsqu'il perçut une vague méfiance qu'il identifia comme celle du guerrier. A son encontre ? Pourquoi le jeune était-il soupçonneux envers le Noir ? Anoki fut soudain frappé par une sourde colère.

« Oui, je le suis vraiment, car je veux me venger de ces humains ! »

Il s'arrêta brusquement. L'affolement semblait l'avoir gagné, clairement visible. Anoki, surpris, huma l'air en quête d'une trace de prédateur. Rien.

« Te… Venger ? »

Le jeune guerrier se mit à trembler, de plus en plus violemment, jusqu'à exploser dans un galop infernal qui le fit aussitôt disparaître dans les ombres de la forêt. Surpris, le Noir sursauta. Il sentit une vive pression contre ses flancs, et s'élança à la suite de l'autre sur un claquement de langue de Bidziil.
Un hennissement troublé parvint aux oreilles de la monture du chef. Il accéléra l'allure, louvoyant entre les troncs, les évitant de justesse tandis qu'il fonçait. La silhouette tremblante de Midnight apparue bientôt. Sa robe grise se couvrait d'une écume blanchâtre. Anoki raccourcit sa foulée et repassa au pas en s'ébrouant.

« J'espère que ce n'est pas de ta faute, Anoki. Tu as le don pour entraîner les autres dans tes bêtises ! »

Le Noir ronfla des naseaux avec exaspération. Bidziil ne voyait-il pas l'affolement du Gris ? Ça n'était pas un jeu. Son regard écarquillé, qui fixait la forêt sans la voir, ses muscles tendus, la terreur qui émanait de son être bouleversé… Anoki connaissait ce genre de choses. Il l'avait vu, il l'avait ressentit bien souvent. Le passé, chasseur implacable, rattrapait sans cesse sa proie et enfonçait ses griffes d’airain dans sa chair délicate, la déchirant jusqu'à étouffer son cœur dans une cage de fer et de sang.

Le kerry bog s'approcha de Midnight. Il effleura son encolure des naseaux, réconfortant. Son cœur tambourinait, rythme infernal. Mais ça n'était pas dût à sa course folle. La douleur qui l'étreignait, qui l'étouffait, trop intense pour qu'il la refoule, n'était pas sienne. Il avait appris à différencier ce qu'il devait à son ''don'' sarcastique de ses véritables émotions.

« Ça va, Anjuman ? s'enquit Bidziil. Le mien me fait souvent ça, aussi. Pour s'amuser. Veux-tu rentrer au camp, pour que Midnight se repose ? »

Ignorant les paroles de son cavalier, Anoki plongea son regard smaragdin, plein de compassion et de sagesse, dans celui du jeune mâle à la robe grise.

« Ce n'est rien, Midnight. Je ne sais pas ce que tes jeunes yeux ont vu, et tes oreilles entendu, et ta bouche hurlé, mais à présent tu es l'un des nôtres. Tu es un guerrier de la tribu. Et la tribu protège toujours ses membres. Nous autres, nous sommes une famille. Tu n'as plus à craindre des images que le temps ne reprend jamais. »



(c) PF



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 22
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 23
Localisation : Le camp des indiens

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Ven 14 Avr - 1:44

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Are we also blind
J'attendais alors la voix du kerry bog celle-ci me fit penser à autre chose que mon passé. Je sursaute de même à son geste et je lui souris pour le remercier, moi remercier quelques-uns cela n'était vraiment pas normal chez moi aussi non je ne me connaissais pas encore tellement. Ce n'est rien cela était très relatif mais bien sûr tout cela était passé et j'étais en ce moment avec eux en sécurité. De plus j'étais un guerrier alors je devais rester fort et le montrer et je devais les protéger et rien d'autre. Oui nous étions tous une famille même si nous nous, connaissons pas tellement encore. Je soutiens alors le regard de l'étalon noir quand celui-ci me fixe. Non je n'avais plus rien à craindre de ses images car celles-ci n'étaient maintenant plus réelle, car tout cela était fini à jamais. Je le regarde pour ensuite regarder vers le ciel qui commençais tranquillement à fait apparaître les rayons du Soleil, la journée avançais tout de même vite celle-ci allait finir sûrement bientôt.

Oui tu as bien raison maintenant je suis auprès de vous et tout cela est chose du passé. Je suis un guerrier maintenant et je me dois de le rester pour le camp.

Mon indien regarde alors l'autre indien du noir, et il lui sourit.

Hum oui ont peu dire que cela va bien, oui j'aimerais bien rentrée au camp.

Sans attendre un signe de celui-ci, je me dirige alors tranquillement vers le camp ayant attendu les paroles de mon indien. J'attendais de même les paroles de l'étalon noir, je me demandais bien ce qu'il allait me dire cette fois-ci. Je regarde alors du même coup, l'homme de l'étalon noir. Enfin je regarde l'étalon d'un ragues joueur, une course jusqu'au camp serais bien entre nous deux. Mais je ne savais si mon indien étais près pour cela. Mais bon il aurait bien un autre temps et un autre moment pour faire cela. De plus avec le sol mouillé cela n'était pas une très bonne idée, si ont ne voulais pas se casser la figure. Je ris tout d'un coup, à ses pensée cela serais drôle de voir ses indiens au sol non. Mais bon après tout je ne voudrais pas non plus que mon humain se blesse. Car il fallait qu'il soit en plaine forme pour combattre.




Anjuman : "Symbole"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Anoki

avatar

Messages : 53
Points d'XP : 84
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Mar 25 Avr - 20:05




Open your eyes over darkness.
Anoki & Midnight


Le Gris esquissa un léger sourire en guise de remerciement. Je le lui rendit, rassurant et amical.

« Oui, tu as bien raison, maintenant je suis auprès de vous et tout cela est chose du passé. Je suis un guerrier maintenant, et je me dois de le rester pour le camp. »

J'acquiesçais, approuvant ses paroles. Le kerry bog entendit vaguement la réponse que donnait Anjuman à son cavalier, préoccupé par l'état de son camarade. Midnight prit les devants de lui-même, s'engageant sur le chemin du retour. Anoki lui emboîta le pas, se plaçant à sa hauteur.

Le Noir surprit le regard malicieux de son acolyte, qui s'éteint aussi brusquement, pour bientôt laisser place à un éclat de rire. Anoki pencha la tête de côté, se questionnant. Il semblait que le guerrier hésitait... A s'amuser un peu ?

« Tu sais, chaque vie mérite quelques éclats de folie... » souffla-t-il au Gris.

Une lueur de malice fusa dans son regard couleur des feuilles de printemps. Bidziil, sentant les muscles de sa monture se contracter, eut tout juste le temps de serrer les genoux et de saisir une poignée de son abondante crinière d'ébène pour s'y agripper tandis que déjà, Anoki s'élançait dans un vif galop. Sa voix, brusque et sur le ton de la réprimande, n'arrêta pas l'entier dont elle articula le nom ; pas plus que la pression des cordes qui se tendirent dans la bouche du Noir, frottant désagréablement la commissure de ses lèvres. Anoki donna un brusque coup-de-cul. Les cordes se détendirent un bref instant, qui lui suffit pour baisser la tête et les saisir entre ses dents, les arrachant des mains de son cavalier.

« J'aurais dût m'y attendre... » marmonna l'indien, résigné à subir les agissements puérils de son imposante monture.

Dans un éclat de rire, Anoki s'élança de nouveau dans les airs dans un dernier saut de mouton, avant de cesser son petit rodéo, secouant sa crinière d'un air fier, comme pour narguer Bidziil.

« Tu exagères, Anoki... Si tu continues comme ça, il faudra bientôt que je me trouve une nouvelle monture, tes cabrioles ne sont pas du meilleur effet pour mes vieux os ! » ronchonna Bidziil, qui ne put cependant contenir l'amusement et l'affection dans ses paroles.



(c) PF

HRP :
 



- Anoki & DreamWorks -

Autre :
 


Couleur de parole : forestgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight

avatar

Messages : 38
Points d'XP : 22
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 23
Localisation : Le camp des indiens

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Dim 7 Mai - 17:55

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Are we also blind
Oui je le savais très bien, car sans cela il n'avait rien et tu ne profitais de rien, sans toujours pensée au mauvais moment. Je souris tout d'un coup et je le regarde, je sentais qu'il allait jouer un tour, à son humain tout d'un coup. Je ris tout d'un coup tout en suivant celui-ci au grand galop, il avait joué un très bon tour à celui-ci. D'autant plus que je n'étais vraiment pas le seul à rire, car quand que je m'avais arrêté mon indien rit à son tour. Mon indien regarde son chef pour voir s'il allait bien, oui effectivement il aurait vraiment dû s'y attendre pensa l'indien. Je regarde le noir secouer sa crinière et je fis de même pour ensuite, me mettre sur mes deux jambes arrière et après quelques minutes je me remis sur mes quatre jambes. Mon indien répond alors à son chef et ris de nouveau.

Il t'a vraiment jouer un tour celui-là...

Je continue mon chemin jusqu'au camp, pour ensuite regarder autour de moi. Je jette alors un regard à la monture de l'autre indien, je lui souris alors. Il était vraiment drôle sur ce coup-là Je lui dis alors d'un ton vraiment joyeux et je regarde légèrement vers mon indien.

C'était vraiment drôle tout cela !

(Fini, merci)




Anjuman : "Symbole"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Atlas
Inclinez-vous devant votre
Inclinez-vous devant votre
avatar

Messages : 244
Points d'XP : 185
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: « Are we also blind ? »   Lun 8 Mai - 13:30

RP achevé, donc. Direction les archives :3




Parce qu'Atlas, c'est The Best :
 


Couleur de parole : goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Are we also blind ? »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Les Blind'boyz: un gadget ?
» Blind Test [Nouveau Jeu]
» Blind-Test du forum - Thématique "Chansons pourries"
» cout d'un nob blinboyz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: