« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf's-Éph.

avatar

Messages : 1
Points d'XP : 0
Date d'inscription : 06/12/2017

MessageSujet: Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)   Mer 6 Déc - 22:55



Black Beauty

« Sanity, where are you gone ? You leave at night, return at dawn »

.


Personnage


Prénom : Black Beauty
Âge : 8 ans
Sexe : Étalon
Race : Cheval du Don (Donskaya)
Origine : Russie
Groupe : Nomade ou Solitaire
Grade : Insoumis ou Solitaire

.


Physique


Fier représentant de ta race, tu étais destiné a être le géniteur d'une lignée entière de poulain. Symbiose parfaite des nombreux sangs créateurs de la race, ton profil fait de toi un cheval rustique et fort, d'une puissance exceptionnelle et d'une robustesse a toute épreuve. Tes allures ne sont pas parfaites et évoquent une certaine disgrâce mais ton sang Arabe souligne tes muscles, te donnant un aspect de Pur Sang, dont tu as hérité de la taille et des membres si fins mais pourtant puissants. Du cheval Turkmène tu as l'endurance et du Karabakh la vitesse mais là sont les seules ressemblances avec ces beaux chevaux. Tu aurais pu hériter de la robe d'or si prisée du Akhal-Téké mais la génétique t'attribua une robe aile de corbeau surmontée de quatre petites balzanes, seul héritage de ta mère blanche comme la neige. Ta tête, si fine, était ornée d'une gracieuse liste blanche et de deux yeux jaunes comme le topaze, dénotant fortement avec le reste du corps. Des crins ébènes faisaient la joie des enfants qui y glissaient des fleurs ou des rubans de couleur lors de cérémonies. Mais ça c'était avant.

.


Caractère


Tu es gentil et courageux, intelligent et généreux. Enfin tu étais .
Maintenant tu n'es rien de plus qu'une ombre. Tu mets tout en oeuvre pour attraper de nouvelles proies, tout n'est que manipulation et souffrance et tu es celui qui souffre le plus. Tu es aveugle, aveugle d'envie et de jalousie pour ceux qui ont eu une vie. Tu a été arraché a la tienne, il n'est que justice que tu arraches celle des autres. Tu hais tout le monde en permanence, tu te complais dans ta folie dévorante. N'as tu plus de famille ? Si loin, si loin que tu ne pourras plus la retrouver. Mais, n'est ce pas toi qui a renié ta mère ? Non ! Si... Tu te mens a toi même pour t'innocenter. Mais réfléchis, tuer t'exalte, non ?De proie tu es devenu prédateur et ton coeur bondit d'allégresse quand les cris de tes victimes résonnent a tes oreilles.

Y'a t'il une issue pour toi, pauvre enfant brisé ? Non, jamais.

.


Histoire


Noble petit cheval de Cosaque, tu fus élevé dans la Russie lointaine. Ce peuple nomade tirait sa force de ses chevaux, essentiels a leur survie et dot tu faisais partie. Dès ta naissance, on avait vu en toi le géniteur des générations futures. On prenait soin de toi et tu aimais les longues marches aux côtés des humains, t'éloignant de ta mère, insignifiante pour toi, pour te rapprocher de plus en plus de ces mains si réconfortantes.
Plus le temps passait et plus on t'exhibait, fier de ce que tu devenais. Tu savais maintenant marcher en licol et on t'apprenait a accepter la selle et la bride. Tes congénères te jalousaient, surtout les jeunes étalons de ton âge. Vous vous défiez tellement souvent qu'il avait fallu vous séparer et t'isoler. Mais a chaque fois, on trouvait le moyen de te provoquer et ça dégénérait. Tu vainquais toujours, que tes opposants soient plusieurs ou non, que tu sois fatigué ou pas. Puis vint l'âge où les autres furent vendus ou castrés et plus personne ne te provoquât. Tu menais une petite vie tranquille et bientôt tu portais ton cavalier fièrement dans toute la steppe. Après celui des chevaux, tu connus le regard envieux des humains. Lors de tes tournées, certains avaient l'audace de laisser traîner leurs doigts crasseux sur ta robe lustrée avant de recevoir une correction de la part de ton éleveur. Tu n'avais pas commencé ta carrière de reproducteur que, déjà, des éleveurs et des paysans affluaient de tout le pays pour te présenter leur jument. Cependant, ta carrière débutait a peine qu'elle se terminait déjà. Un groupe de voleurs, ayant entendu parler du "fabuleux étalon noir", te ravit a ta vie douillette et tranquille. Là-bas, les douces cajoles se transformèrent en de violents coups, striant ta robe noir de zébrures rosées. Là-bas, tu appris la haine et le déshonneur. Tu vis ce que la vie avait de plus horrible a offrir: la déchéance d'un humain en ce qu'il y avait de plus vil, tout juste bon a souffrir. Ses yeux te regardaient avec une avidité non contenue, la démence et la convoitise luisant dans ses yeux morbides. C'est ainsi que tu vécu comme un voleur, passant d'un noble destin a celui d'une vil monture, portant les pillards, les aidant a s'enfuir. Pendant tes années passées a leurs côtés, tu sombras dans la folie et la violence. Tu ne te contentais plus de servir de monture, tu tuais avec eux, abattant humains et équidés, assoiffé de sang, ton irrépressible envie de déchirer les chairs te meurtrissant le cœur et illuminant ton regard dément. Tu devenais un danger pour tous et il fallu t'isoler encore une fois, pour la sécurité des autres. Tu t'endurcissais en même temps que tu sombrais, te rendant encore plus impitoyable, encore plus impossible a distancer. Les humains se mirent a voler les chevaux de grande lignée, allant même dans les écuries du tsar. Cette nuit là signa ta fin. Quand on sortit les chevaux de leur écurie, tu te jetas sur eux, près a les écorcher vifs. Tu massacras deux des cinq chevaux volés sous les yeux des humains ébahis. Puis ils t'enfermèrent.Tu ne comprenais pas. Ils avaient  créé le monstre. Pourquoi ne voulaient ils pas t'ouvrir ? Tu martelais la porte sans succès jusqu'au jour où des hommes entrèrent. Les voleurs avaient déserté l'endroit, nulle trace des chevaux. Il ne restait plus que toi, enchaîné, a demi fou et d'une maigreur épouvantable. On tenta de t'approcher, tu montras les dents, on dût t'assommer pour te transporter. On te remis en état mais jamais tu ne sera le même. Tu étais perdu, irrémédiablement perdu. Agressif et inutile, on te vendis au plus offrant et tu partis pour l'Amérique. On t'embarqua sur un bateau et tu fus entouré d'autres chevaux. Ils ne surent jamais quelle chance ils eurent que tu sois dans les vapes ! On te débarqua et tu t'enfuis, enfin libre ! Tu erras longtemps, vivotant par ci par là. Puis tu croisas un troupeau de chevaux et ton envie te repris. Sublime envie, tentation de l'autre monde, poison mortel auquel tu succombas. Les ténèbres s'étaient abattus sur la raison et il n'y eu plus aucun survivant, juste une ombre, une ombre incarnat. Tu aspirais les vies que tu croisais, réduisant a néant des familles entières. Les soldats du Fort ont bien essayé de te juguler mais ils n'y ont laissé que des morts. Rien qu'a l'évocation de ton nom, on fuyait et dès qu'on apercevait, on ne pouvait que prier pour sa survie. Tu devins le synonyme de la Mort, imprévisible et impitoyable. Beauté terrible et mortelle, dernière vision avant de rejoindre un autre monde. Tu hais les humains et leurs montures, tu cherches a abattre ta haine sur eux a tout prix. Tu t'es promis de te venger car jamais tu ne retrouvera ton passé. Tu crois te battre pour une bonne cause mais tous te fuient. Tu n'es qu'un monstre.


.


Derrière les écrans


Prénom : J'ai vraiment encore besoin de me présenter ? D:
Âge : Toujours le même :3
Codes du règlement : NAAAN ! Faut encore partir a la pêche aux codes ?! D:
validés || Atlas
J'ai trouvé le forum : Au fin fond de mes toilettes :D
Sur le forum, je joue aussi : Deux chevaux chelous xD
Ma première expérience en rpg ? : oui, c'est mon premier tc :3







Dernière édition par Wolf's-Éph. le Dim 10 Déc - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asrae

avatar

Messages : 208
Points d'XP : 247
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 7
Localisation : Au Fort.

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Cheval du Fort.
Autres infos :

MessageSujet: Re: Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)   Jeu 7 Déc - 19:26

Re-re-bienvenue alors !
Sympa ce petit noir xD



Autres:
 


Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: Maroon
DC: Ivy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mhisseon.wixsite.com/site
Stardust

avatar

Messages : 102
Points d'XP : 163
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 14
Localisation : entre les quatre murs du fort ...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)   Sam 9 Déc - 19:43

Et bien ! Un petit cheval fort gentil ^^ Ce serait sympa (ou pas XD) de RP avec toi, avec Blackhole ou Stardust.
Bienvenue pour la ... 3ème fois dans ce cas !




Merki Wolf's song de cette sympathique signa °o°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 91
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)   Dim 17 Déc - 15:47

Personnage validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimarronrpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Beauty -Beauté Mortelle- (Perso Éphémère)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirius Black : le parrain
» [UU] Milobellus, beauté mortelle. [Débutant]
» Na jamais réveiller une jument endormis !! {Pv, Black Beauty}
» Douleur, regret, nostalgie qui se mêlent dans un regard vivant des brumes de son passé... [PV Black Beauty]
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Avant le RP :: Personnages :: Présentations :: Validées :: Ephémères-
Sauter vers: