« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Demi Lune

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 152
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.   Dim 25 Mar - 10:57

L'amour d'une mère c'est comme l’air : c’est tellement banal qu'on ne le remarque même pas. Jusqu’à ce qu’on en manque.
ft. Kodah

Le soleil commençait a grandir a l'horizon, déployant ces rayons sur la plaine où broutait paisiblement la jument capée, tout était calme dans le camp, les nomades se réveiller lentement et Demi Lune espéra un instant pouvoir passer ça journée dans la prairie qui verdissait a vue d’œil, mas un homme plutôt fin s'approcha d'elle, il lui passa un licol pour la conduire vers une barrière en bois, la belle soupira en espérant que ce ne soit pas une patrouille, elle ne vit aucun cheval avec elle, ils était tous dans les paddocks de fortunes, elle sentit une selle s'abattre sur son dos et elle se remit aussitôt a chercher la raison qui poussait ce bipède a la préparé, ce fut un jeune cheval a la robe grise qui lui donnât ça réponse, en effet, la gris avait était nettoyer et il n'avait aucun équipement, ce cheval devait être vendu, mais encore une nouvelle question germât dans son esprit, a qui devait il être vendu ?

Après quelques heures a l’attache avec le gris, dans un silence absolut, elle vit un autre bipède s'approcher, il grimpa sans ménagement sur la jument et attrapa la longe de l'autre équidé avant de donnait le signal du départ, la jument n'avait pas envie de parlait a qui que ce soit, elle marchait rapidement dans la direction que son cavalier lui indiquer, le chemin fut court bien qu'assez intense pour la belle qui tantôt se faisait arracher la bouche tantôt marteler les flancs.
La jument vit apparaitre le camp des indiens devant ces yeux, elle soupira mais continua son chemin sans broncher, le jeune étalon serait en paix ici, elle le savait et ne pouvait s'empêcher d'être un peu jalouse, le trio entra dans le camp et les flancs de la belle frôlaient parfois les grandes tentes sans faire attention et ils débouchèrent au centre du camp, son cavalier descendit et libérât les deux équidé en veillant a leurs laisser le licol au cas ou ils ait envie de partir sans lui. Demi Lune observa tout le camps puis elle se mit a attendre son cavalier.



La vie n'est jamais belle ; seules les images de la vie sont belles.


by Khyda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kodah

avatar

Messages : 5
Points d'XP : 3
Date d'inscription : 23/02/2018
Age : 17

MessageSujet: Re: Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.   Mar 10 Avr - 12:32


Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.
DEMI-LUNE && KODAH
Cela ne faisait quelques temps que le petit étalon était arrivé chez les indiens. Et à vrai dire on ne peut pas mentir à ce sujet là, il s'y plaisait fortement. Il pouvait enfin sentir le vent se faufiler dans sa fourrure peu épaisse, certes. Sans oublier, qu'il était tout de même en semi-liberté, et ce n'est pas donner à tout le monde. Son petit débat intérieur, vint à s'en terminer là. Effectivement, une agitation venait dans le centre du campement, lui étant un peu à l'écart. Il ne pouvait pas s'empêcher d'aller voir ce qu'il se passer, il est timide peut-être, mais il est très curieux. C'est pourquoi dans un faible engagement au trot, il vient à rejoindre une jument venant d'ailleurs. C'est alors là que des questionnements vient à lui trotter dans l'esprit. Pour le moment il les gardaient pour lui, il aurait sûrement l'occasion de les poser plus tard. Il l'observa attentivement restant devant elle, sans aucun mot. Il ne sait pas pourquoi, mais cette jument avait quelque chose de spécial, mais il ne se doutait de rien. Afin comprendre son hésitation, il décida donc d'hûmer l'odeur de celle-ci à l'aide de ses naseaux, en les écartant alors. Il n'avait toujours aucune réponse, c'est pourquoi à la fin de son geste son regard ce montrait totalement confus, plissant légèrement les yeux. Vivement il vient à faire secouer sa tête afin de reprendre ses esprits, faisant changer sa crinière de côté.  
  

▬ Salut ! -Dit t'il tout simplement avant de continuer.  Je vois bien que tu n'es pas d'ici, qui es-tu ? -Prononça t'il d'un ton un peu plus enfantin.

C'est alors ici, qu'il est possible d'entretenir une longue discussion avec cette jument, pensa t'il. Mais ce n'est pas grave au moins, ça lui aura permit de faire passer la matinée.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demi Lune

avatar

Messages : 79
Points d'XP : 152
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 16

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : jument du camp ( poulinière)
Autres infos :

MessageSujet: Re: Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.   Dim 29 Avr - 9:51

L'amour d'une mère c'est comme l’air : c’est tellement banal qu'on ne le remarque même pas. Jusqu’à ce qu’on en manque.
ft. Kodah


La belle vit plusieurs chevaux affluer vers eux, puis un jeune étalon sortie de la petite foule, ces crins sombre tomber avec élégance sur son encolure grise, la capée observa un instant son interlocuteur, quelque chose d'étrange se passé, l'étalon était jeune et beau, il avait une robe magnifique et ces yeux ....
Elle savait qui il était, mais lui l'avait oubliée ou plutôt il avait appris a vivre sans elle, devant elle se trouvait un jeune qui avait oubliée ça mère, elle le regarda avec une immense douceur et une fierté loin d'être cacher, elle s'avança vers lui et posa ces naseaux contre ceux de son fils.

- Kodah... Comme tu as grandi !

De fines larmes perlée sur le bord de ces yeux, elle avait eux quatre poulains dans ça vie mais seuls Kodah et Rey vivaient encore,les hommes détruisaient les chevaux bien vite au gout de la mère, elle recula doucement pour regarder son fils, elle ne savait pas quand ils partiraient alors elle voulait en profité, aucune jument n'oubliait ces petits et les poulains n’oubliait jamais leur parents, elle le savait, elle se souvenait encore de ça mère et regretta de ne pas avoir pu élever ces petits comme ça mère l'avait fait pour elle.



La vie n'est jamais belle ; seules les images de la vie sont belles.


by Khyda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ou même touchées. Elles sont ressenties avec le cœur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus belles femmes du monde! ( Rien de mieux pour attirer ! )
» Cassiopée ♦ Les plus jolies choses du monde ne sont que des ombres
» être sensible aux belles choses n'est pas une faiblesse.
» LES PLUS BELLES CHUTES DU MONDE
» elles sont belles, les entreprises françaises...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: RP :: Terres des Indiens :: Le Camp-
Sauter vers: