« On dit que la légende de l'Ouest fut écrite sur la selle d'un cheval. Mais aucun cheval ne l'avait contée avec son cœur... Jusqu'à ce jour... »
 

Partagez | 
 

 "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Mer 26 Juil - 18:25

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
Ivy courrait à fond de train, les oreilles plaquées contre sa nuque.
"Ivy est toujours en tête de la course !
Mais ! Mais ! Voilà que son plus grand concurrent, son ennemi de toujours, Belzet, commence à réduire la distance qui le sépare de la grande championne..."

La ponette jette un regard derrière elle - elle est seule, et continue sa course effrenée - et prend un air résolu. Martelant le sol de ses sabots, la ponette accélère encore.
"C'est incroyable ! Voilà que Ivy, la reine des courses, alors que l'on pensait qu'elle avait atteint sa vitesse maximum, accélère encore. Mais Belzet ne l'entend pas de cette oreille..."

Ivy atteignit alors le lac, qui la distrait de ses histoires de pur-sang championne de course. Essoufflée, elle s'arrête en dérapant et boit quelques gorgées. Autant par jeu que pour se rafraîchir, elle leva haut son sabot, puis le laissa retomber dans le lac dans un arc-en-ciel de gouttelettes.
Une nouvelle histoire naquit aussitôt dans son esprit, et, pleine d'énergie, elle se jeta à l'eau, pataugeant dans le lac peu profond. Elle rue, cabre, projette le plus d'eau possible de tous côtés.
"Ivy, le dernier cheval sauvage de Camargue, luttait pour sa liberté... Des humains, montés sur des chevaux asservis à leurs ordres, l'entourait de tous côtés. Mais elle n'abandonnait pas... Soudain ! L'intrépide jument aperçoit une brèche dans le cercle qui la retient."

La petite pie s'élance au galop vers un autre bout du lac.
"Elle fonce vers cette brèche... et... vic - "
- Oh. Coucou !
La ponette s'était arrêtée, nez à nez avec un cheval à la robe alezan.
Tellement prise dans son histoire, elle n'avait pas vu son approche.
Pas déstabilisée le moins du monde, elle lui adresse un grand sourire, tout heureuse d'avoir trouvé un public.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 


Dernière édition par Ivy le Sam 11 Nov - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Ven 28 Juil - 22:02

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


Le cuivré, était parti en compagnie de son bipède préféré dès le lever du soleil, profitant de la fraîcheur qu'offrait les matinées en ce moment. En effet le soleil venait à peine de mettre les voiles vers son apogée et le borgne lui allait vers un endroit qu'il ne connaissait que trop peu. Il souffla, puis quand l'homme grassouillet lui en ordonna, lâcha prise dans un galop énergique, semblant feindre l'air, la sciée en deux dans un simple passage étroit que lui-même créait sous l'impulsion et la vitesse, ses crins s'ordonnant dans l'air qui semblait virevolté sur son maigre passage.

C'est ainsi que notre duo favori raya une partie de la région, parcourant une bonne distance dans une allure qui au fil des mètres, réduisait son ampleur, sa vitesse, ses foulées… Bientôt il s'arrêta, ayant traversé avec succès l'étendue de sable fin dans lequel le fort baignait. Il souffla légèrement épuisée, les sabots dans l'herbe qui lui picotait légèrement les bas des membres.

Puis le bipède, colt vêtu pourtant d'un uniforme, descendit de sa monture, laissant une légère trace dans l'herbe à présent coucher sous le poids du petit monsieur. L'étalon fouetta légèrement les alentours de sa queue, un petit sourire aux lèvres tout en regardant de son œil valide l'humain. Celui-ci fit traverser tant bien que mal quelques taillis, au borgne, puis arriver à destination le dessella soucieusement et lui enleva le filet, qui lui barrait la bouche.

Hurricane reçut une petite caresse sur l'encolure puis observa les alentours, l'œil avide de détails qui se présentaient dans chaque recoin de ce magnifique lac doré, aux reflets de feux. Finalement, d'un coup sec et brutal, il partit au grand trot dans l'eau profitant des éclaboussures de celle-ci pour rafraichir sa robe emplit d'une légère pellicule de sueur à l'emplacement de son harnachement habituel.

Après quelques pas vagabonds et hésitant, il s'arrêta prudemment, Puis se retourna observant au loin la silhouette tortueuse du soldat qui déjà semblait coucher dans l'herbe, *surement en train de rêver* pensa ironiquement l'alezan. Quand soudain, une petite voix franche et cassante se fit entendre, après un vacarme qu'avait dû causer celle-ci.

- Oh. Coucou !


L'étalon se tourna légèrement afin de pouvoir identifier visuellement son interlocuteur, qui l'avait abordée du mauvais côté. Il fut légèrement surpris à la vue d'une ponette pie, aux traits légèrement enfantins, couverte de perles d'eau livides. Il fronça légèrement les sourcils, puis aborda un air plus détendu.

« Oh, bonjour… Que fais-tu par là seule ? »





-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Ven 28 Juil - 22:36

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
- Oh, bonjour… Que fais-tu par là seule ?
Le sourire d'Ivy s'agrandit encore. Elle en sautille presque de joie. Une question... c'est une histoire qu'elle peut raconter !
- Je suis toujours seule...
Elle prends un air mystérieux, et chuchote en s'approchant un peu, comme pour lui murmurer un secret:
- Sais-tu pourquoi ?
Sans lui laisser le temps de répondre, elle secoue la tête.
- Non, bien sûr ! Je suis toujours seule, parce que...
Puis la ponette vois l'étrange œil de son interlocuteur. Son attitude change du tout en tout, et de la pose qu'elle essayait de rendre mystérieuse, elle passe à une curiosité sans failles.
La pie fait le tour de l'alezan d'un petit galop sautillant, puis se colle à son côté aveugle - son poil est collant à certains endroits, plein de sueur, mais elle ne s'en préoccupe pas.
Elle s'exclame:
- Oh, tu es borgne ! Comment est-ce que tu as perdu ton œil ? Est-ce que c'est de naissance ? Est-ce qu'il te fais mal ? Comment c'est, le monde, avec un seul œil ? Comment est-ce que tu survis ? Est-ce que les autres chevaux te traitent normalement ? Tu n'as jamais eu peur de devenir aveugle ? Oh ! Moi, je n'aimerais pas perdre mes yeux ! J'aime trop les couleurs.
Elle sautille encore un peu, puis s'avance un peu pour revoir l'autre œil de l'étalon.
- Dis, est-ce qu'il était de cette couleur aussi ton œil, avant de mourir ?
En s'avançant, elle les éclaboussa copieusement.
- C'est génial, l'eau, hein ?
La pie s'écarte de l'étalon, plonge son nez sous la surface et souffle par les naseaux. De grosses bulles s'en échappe et viennent éclater à l'air libre.
Elle remonte la tête et éclate de rire.
- Oui, c'est vraiment génial !
Elle rue encore une fois, puis redescend en envoyant encore une belle vague les inonder.
- Dis, au fait, je m'appelle Ivy !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 


Dernière édition par Ivy le Sam 11 Nov - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Dim 15 Oct - 21:35

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


La ponette sembla s'amuser de la question du plus grand, prenant d'étrange façon de parler, débitants des phrases dont le cuivré ne comprit, ou du moins ne voulut pas écouter. Il nota silencieusement de ne plus lui poser de question et un fin sourire se dessina sur ses lèvres tendues, tout comme lui ; allez savoir si c'était de la nervosité à cause de l'habitude de la plus jeune ou parce qu'il trouvait en elle un brin de folie et d'innocence qu'il aurait surement encore porté s'il n'avait jamais eu de problème-t-elle que ceux qu'il avait rencontré.

Il s'ébroua légèrement puis se redressa, faisant voler quelques gouttes à l'éclat cristallin tout autour de lui. Il soupira intérieurement quand une question vint éveiller son esprit pourtant si peu vif de par cette chaleur. Il observa la plus jeune et pour une fois que son œil lui sauvait la vie, enfin l'audition, s'apprêta à répondre. Quant à son tour la jument servit d'arrosoir, l'éclaboussant de cette eau fraiche et lui coupant la parole à l'occasion, « son flot de mots déchainés aurait pu déclencher les plus grandes vagues dans ce lac », pensa fortement l'étalon, un rictus au coin des lèvres visiblement agacée.

Cependant, il garda son calme, tout le monde est ce qu'il est, il faut parfois un peu de patience ; d'ailleurs dès que la petite eut finit ses nombreuses phrases (surement pour respirer) il en profita pour à son tour s'imposer vocalement parlant.

« Au, enchanté moi c'est Hurricane, enfin appelle moi Hurri ça sera plus profitable pour nous deux »

Il émit un léger signe de tête et repris la main, le sabot immédiatement.

« Mon œil je me suis fait ça il y a assez longtemps pendant un entrainement un clou est passé lui faire le bonjour. »

S'esclaffa-il, avec un brin d'humour.

« Mais à la base, il était aussi marron que l'œil que tu viens de voir, au moins il a le mérite d'être bleu maintenant. Et dis-moi, tu habites où ? »

Finit-il plus calmement sa voix devenant plus douce, lui s'apaisant doucement bercé par l'eau dans laquelle il se trouvait.





-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Sam 28 Oct - 22:21

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
Il resta silencieux tout le long de ses questions, puis il répondit:
- Au, enchanté moi c'est Hurricane, enfin appelle moi Hurri ça sera plus profitable pour nous deux
Il accompagna ses paroles d'un signe de tête, puis il continua en s'esclaffant:
- Mon œil je me suis fait ça il y a assez longtemps pendant un entrainement un clou est passé lui faire le bonjour. Mais à la base, il était aussi marron que l'œil que tu viens de voir, au moins il a le mérite d'être bleu maintenant. Et dis-moi, tu habites où ?
Elle attendit quelques secondes, pour être sûre qu'il avait bien terminé, puis, mécontente, elle s'éloigna de quelques pas, avant de revenir vers lui:
- Hum. Ça ne répond pas à mes autres questions.
Elle fronça les sourcils, puis demanda d'un ton curieux:
- Est-ce que j'allais trop vite ? Je peux répéter.
Enfin, elle pris le temps de la réflexion face aux quelques réponses que lui avait fournies l'alezan.
- Un clou ? Brouh. Ça a du faire mal. Elle frissonna avant de continuer sur sa lancée: Et puis... pourquoi être bleu serait-il un mérite ?
Son imagination prit ensuite le relais en s'emballant sur sa dernière question: Une reine... non, une princesse... Mpff, ça devient répétitif, alors, plutôt, une bâtarde fille d'un... champion de course ! C'est ça !
La petite pie se retint difficilement de sautiller de joie, puis elle afficha un air triste.
- Je viens d'un élevage de chevaux de course. Mon père aimait ma mère, alors que ça lui était interdit. Nous avons fui, elle et moi, mais elle est morte pendant le voyage... Et me voilà ici.
Elle soupira, pour bien souligner sa triste situation.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 


Dernière édition par Ivy le Sam 11 Nov - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Dim 29 Oct - 1:07

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


La petite pouliche s'éloigna alors puis se rapprocha, continuant son drôle de manège, ce qui fut sourire le cuivré. Puis elle reprit son flot de parole incessant dans lequel le borgne crut encore une fois se noyer, mais cette fois ayant compris comment garder pied, il attendit sagement que la pie arrête ses premières exclamations sur le fait qu'il était borgne ou autre.

Étrangement quand celle-ci aborda le fait qu'il avait dût avoir mal, il eut un petit pincement au cœur, pourtant combien de personnes lui avait fait remarquer, combien s'étaient inquiétés sans que cela, à force de répétition, le toucher ou même l'effleurer. Il eut un petit rictus, se disant que c'était surement dut au fait qu'elle était jeune ou quelques choses comme ça.

Puis la pie, bientôt passa à une mine plus triste, plus abattu, elle employa le passé pour parler de ce qu'elle avait 'vécut'. Bien sûr l'alezan peu dupe, vit bien que la ponette n'avait aucunement le physique d'un cheval de course, ni la taille ou bien les muscles.

Pourtant, il sentait comme une part d'elle blessée, la rendant touchante. Il hocha alors simplement la tête acceptant le mensonge comme pour la protéger elle-même. Puis se redressant, il s'ébroua légèrement et repris la parole :

"On en arrive tous là par un chemin différent, moi aussi ma mère est morte"

Dit-il l'air grave, la voix plus rauque, souiller par une fine tristesse qui le suivait à chaque fois qu'il en parlait. Il se tut quelques instants et se souvenu alors des questions précédentes.

"Non merci, j'ai bien tout compris, borgne mais pas sourd, juste chaque chose en son temps."

S'exclama-t-il alors, entre deux petits rires, surpris de rigoler il continua alors plus en détail :

"Je n'ai pas peur d'un jour devenir aveugle et pour les hommes un œil bleu est plus beau, enfin selon eux mais, le mien ne vaut rien, ni me sert à grand-chose d'ailleurs. Et tu sais quoi ? J'adore l'eau."

Finit-il tout en remuant le peu d'eau qui se trouvait sous ses sabots, il remua alors légèrement les crins de sa queue et avec leurs aide arrosa légèrement la jeune, le plus gros perlant désormais sur sa robe cuivré. Il prit alors un pas engagé et passa à côté de Ivy, la regardant distraitement.  *Pourquoi pas* se dit-il finalement. Il prit alors un air plus enjoué et proposa à la sauvage :

"Une petite course ?"




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Sam 11 Nov - 23:26

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
L'alezan, d'une voix rauque, répondit:
- On en arrive tous là par un chemin différent, moi aussi ma mère est morte.
Ivy sentit son cœur se serrer. L'émotion dans la voix de l'étalon avait comme ramené à la surface les siennes, et le souvenir de la pie qui l'avait élevée la hanta pendant quelques instants. Elle semblait si fantôme, sa mère. Comme de la brume, qui s'évanouissait chaque fois qu'on essayait de la toucher. Comme avec un pied déjà dans la mort. Elle n'avait pas compris. Elle n'avait jamais compris. Puis les hommes étaient arrivés... Et elle avait compris. Le souvenir s'évanouit quand il reprit:
- Non merci, j'ai bien tout compris, borgne mais pas sourd, juste chaque chose en son temps.
Elle se retrouva un peu perdue avant de comprendre qu'il parlait de sa proposition de répéter. Il parle en désordre, elle songea, un peu émerveillée.
Hurri marqua une pause en riant, puis continua :
- Je n'ai pas peur d'un jour devenir aveugle et pour les hommes un œil bleu est plus beau, enfin selon eux mais, le mien ne vaut rien, ni me sert à grand-chose d'ailleurs. Et tu sais quoi ? J'adore l'eau.
Elle voulait réfléchir à ses paroles, surtout que la mention des hommes l'avait déstabilisée - mais au moins elle croyait avoir réussi à dissimuler son mouvement de panique -, quand l'alezan commença à faire de grands mouvements d'eau autour d'eux, jusqu'à l'éclabousser. Elle se cabra à moitié, riant et protestant, sentant sa peur s'effilocher en même temps que le jeu. Elle plongea la tête sous l'eau, les yeux bien serrés, et projeta une vague en direction de Hurri, qui avançait un peu plus loin dans l'eau.
Il lança alors d'un air enjoué :
- Une petite course ?
Se retrouvant excitée comme si elle avait deux jours, elle répondit avec une fausse protestation :
- Mais ça ne serait pas juste ! Tu as de plus grandes jambes que moi ! Mais sans lui laisser le temps d'ajouter quoi que ce soit, elle reprit: Je veux bien, mais alors je part avec de l'avance !
Et, sur ce, elle s'élança au galop, aussi vite qu'elle pouvait, la queue levée comme un fanion. Mais l'eau la ralentissait. C'était drôle de courir dans le liquide scintillant, qui explosait en des myriades d'étoiles scintillantes sur son passage, mais il n'était pas question de laisser Hurri gagner. La pie bifurqua vers la plage, et tira de toutes ses forces sur ses jambes, visant un arbuste une centaine de pas plus loin sur la berge du lac, tout en criant dans son dos:
- Le premier au buisson a gagné !
La vitesse l'enivre. Elle a l'impression de n'avoir jamais couru comme ça. Mais qu'en est-il de l'alezan ? Elle jeta un regard vers l'arrière.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Mer 20 Déc - 21:14

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”

L'alezan eut à peine le temps de réagir à ce que venait de prononcer la petite pie, que déjà celle-ci, enivrer de vitesse autant que rêve de victoire, c'était élancé à grande vitesse non sans mal dans l'eau qui après son passage devenait trouble, semblait mener une danse saccadée avec le sable, qui aussitôt voulait retomber au fond emporter par son propre poids.

Le cuivré s'arrêta quelques secondes encore regardant la jeune galoper avec entrain et difficulté dans le liquide. A son tours, il s'élança, prenant un galop vif sans être trop freiner ou même gêner, grâce à sa taille : il avait connue bien pire. Il pouffa légèrement à cette idée, se repassant le film et les meilleures images de la fois où il avait été bloqué par la mer sur un ilot.

Ce fut la voix pétillante d'Ivy qui lui remit les idées en place. Il regarda alors le buisson désigner et accéléra un peu histoire de la rattraper au moins avant l'arriver. Finalement, crinière au vent et quelques grandes foulées rapides plus tard, allongeant son encolure brune, cherchant la vitesse et les sensations, il arriva enfin au niveau de la coupe de la sauvageonne.

Il marqua une légère pause à sa hauteur, laissant légèrement tomber sa course folle et avec le sourire aux lèvres, effleura le garrot de la ponette en prenant soin de ne pas la déstabiliser, puis lâcha à son attention :

"Allez championne, la ligne d'arriver est droit devant, montre nous ce que tu sais faire !"




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Jeu 28 Déc - 1:20

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel

Le martèlement de sabots s'approcha d'elle, malgré tous ses efforts, et elle sentit le léger contact d'Hurri contre son garrot, tandis qu'il lançait, sans effort apparent:
- Allez championne, la ligne d'arrivée est droit devant, montre nous ce que tu sais faire !
Elle grommela un "mais c'est pas juste" inaudible, et tira un peu plus sur ses jambes, les oreilles couchées sur sa nuque alors qu'elle essayait de s'étirer en de plus grandes foulées, plus rapides...

Puis le sol céda sous son antérieur, et le monde valsa sens dessus dessous.
Sonnée, elle cligna stupidement des yeux face au ciel indigo, puis la pie ramassa ses membres sous elle, et elle se releva.
Elle fit le tour de ses douleurs, mais à part pour quelques plaies ouvertes sur ses flancs et son antérieur qui, gonflé, pulsait douloureusement, elle n'avait rien.
Puis une pensée lui vint à l'esprit, et elle adressa un grand sourire victorieux à l'alezan:
- Ah ah ! Tu n'as pas gagné !
Bon, elle non plus n'avait pas gagné.
Mais elle n'aurait pas gagné de toute façon si la course s'était finie.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Ven 29 Déc - 16:08

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


Le cuivré, toujours dans sa course, ralentit légèrement se mettant une énième fois à la vitesse de la ponette, qui semblait il grommelait quelques chose d'inaudible, le son coupé par le vent et la vitesse. Il s'élança un peu plus, étendit son encolure musclé, puis tourna la tête pour s'assurer que la jeune le suivait toujours.

Il vit alors, la pie, derrière le suivre d'une manière... Originale ? il ralentit de suite, planta ses sabots dans le sol humide, et fit demi tour aussi rapidement que possible. Il s'approcha de la sauvage, en la regardant se son œil valide alors que celle-ci se relevait. Rien de grave, des plaies qui à vue d'aveugle paraissaient peu profondes cependant sa patte plus gonflée, sûrement le choque, inquiéta plus le cuivré.

Il se sentit coupable, lorsque une phrase victorieuse vint l’interrompre dans ses pensées.

- Ah ah ! Tu n'as pas gagné !

Le borgne regarda la ponette et immédiatement eut un sourire aux lèvres, elle ne perdait visiblement pas de sa ténacité, même blessé, doucement il répondit :

"-Non, par contre tu m'as fais une sacré frayeur, tu peux marcher au moins, ta patte ne te fais pas trop mal ?"

Il se secoua légèrement laissant retomber l'anxiété qui l'avait envahit il y a quelques minutes, en attendant la réponse de la plus jeune.




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Sam 6 Jan - 14:36

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
Ivy leva des yeux surpris:
- Non, par contre tu m'as fais une sacré frayeur, tu peux marcher au moins, ta patte ne te fais pas trop mal ?
- Bien sûr !
Elle n'avait aucun souvenir de quelqu'un qui s'était inquiété pour elle auparavant. C'était... troublant. Elle s'ébroua, puis tâcha de passer à autre chose que cette sensation déroutante:
- Mais je ne crois pas pouvoir faire de nouvelle course aujourd'hui.
Elle avait pris un ton faussement dramatique, et commença à s'éloigner en boitant légèrement pour plonger ses membres dans l'eau. Cette dernière était fraîche et agréable contre le gonflement, et elle poussa un soupir béat.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Sam 6 Jan - 21:36

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”



"- Bien sûr !"

Le borgne se sentit légèrement rassurer par la petite, qui semblait bien troublé par la situation, peut être le choque ? Il s'ébroua à son tour, puis écoutant la jeune tergiversé sur le fait qu'elle ne pourrait pas faire d'autre courses, lui emboîta le pas jusqu'au lac, où elle plongea, dans l'eau fraîche, sa patte abîme. Il pouffa légèrement à sa réflexion et ajouta :

"En tout cas tu ne perd pas le nord."  

Puis il regarda distraitement le ciel ; le soleil qui doucement déclinait à travers une horde de nuage blanc, indiquait que bientôt la fin d'après midi arriverait. Il souffla à cette pensée puis pris une lampée d'eau qu'il avala immédiatement. Il se redressa alors, pensant à son humain de compagnie, espérant qu'il dormait toujours au même endroits, sans que quelque chose lui soit arrivé.

Son regard se tourna alors vers Ivy, il devait bientôt rentrer de son côté et ne voulait pas vraiment la laisser rentrer seule, encore moins avec cette patte. Il lui adressa alors une question simple :

"-Tu vis où ?"





-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 


Dernière édition par Hurricane le Dim 7 Jan - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Dim 7 Jan - 0:44

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel

Après une remarque sur son exceptionnelle lucidité, la pie observa le regard d'Hurri se perdre dans le ciel à la lumière baissante, puis l'étalon avala une gorgée de l'eau claire, avant de demander:
- Tu vis où ?
C'était vrai qu'elle s'était bien amusé, mais il était temps pour elle de rentrer avec le troupeau. Avec son troupeau, pas vrai ? Mais... et s'ils avaient profité de sa patrouille pour partir et l'abandonner ? Elle sentit son ventre se serrer.
Pourtant, sans prêter attention à sa sensation, elle adressa un grand sourire à l'alezan:
- Et bien, généralement, tout le monde est à la prairie aux fleurs, mais ça peut changer.
"Mince !", elle se fustigea, se rendant compte un instant trop tard qu'elle avait perdu l'occasion d'une histoire. Elle trottina avec énergie en dehors de l'eau, puis s'arrêta brusquement quand son antérieur la rappela à l'ordre. Là, elle se retourna, et adressa un nouveau sourire joyeux:
- Il n'y a pas beaucoup de chemin, mais c'est très dangereux ! Il y a des serpents venimeux, des marécages,...
La ponette eut une nouvelle moue dramatique, tandis qu'elle sentait comme des flammes de joie danser en elle en pensant à la merveilleuse histoire qui accompagnerait son retour.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Lun 8 Jan - 0:42

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


"Et bien, généralement, tout le monde est à la prairie aux fleurs, mais ça peut changer."

L'alezan regarda interrogativement la ponette, la prairie aux fleurs ? C'était vraiment le nom d'un endroit ? Quelle étrange habitude, enfin lui appelait bien aussi les endroits dans lesquelles il vivait : écurie, coral... Et il en passait...

"- Il n'y a pas beaucoup de chemin, mais c'est très dangereux ! Il y a des serpents venimeux, des marécages,..."

Hurricane attarda son regard sur la pie, surement en faisait telle des caisses, mais il n'était vraiment pas tranquille à l'idée de la laisser rentrer seul... S'il lui arrivait quelques choses ? Il s'ébroua alors, essayant de chasser de son esprit les pensées qui l'envahissaient, sans y arriver.

Il se retourna une fois hésitant, puis ses sabot foulèrent l'herbe sur quelques foulés, le sol devenant plus résistant et moins glissant. Il souffla légèrement ; il devait prendre une décision avant que le soldat ne se réveille et que la nuit tombe ; il n'avait pas l'éternité pour réfléchir.

Le borgne s'éclaircit finalement la voix, se retournant d’instinct vers la plus jeune :

"-Tu me montres par où c'est chez toi ? Je t'aiderais à combattre tous les ennemis qu'il y a sur notre chemin en échange ! Je sens que l'on va bien s'amuser."

Le cuivré se demanda si ce qu'il venait de dire sortait vraiment de sa bouche, à croire qu'il devenait gaga, enfin peut l'importait, si ce n'est le fait qu'Ivy rentre en sécurité et dorme au chaud, au sein de son troupeau.




-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy

avatar

Messages : 107
Points d'XP : 274
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 4
Localisation : Perdue... peut-être dans ses songes ?

Qui suis-je ?
Genre : Féminin
Grade : Gardienne
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Sam 13 Jan - 23:30

« Je veux rester dans mes rêves colorés. Mais, chaque fois que j'invoque la lumière, le sombre de ces rêves revient à moi... L'ombre de l'arc-en-ciel. Je veux lutter; je n'en veux pas, mais. Je crois qu'elle fait partie de moi. Comment lutter contre moi-même ? »
A l'ombre d'un arc-en-ciel
La ponette avait le regard tourné dans la direction d'où elle venait, anticipant la joie du chemin du retour, quand elle entendit soudain l'alezan déclarer:
- Tu me montres par où c'est chez toi ? Je t'aiderais à combattre tous les ennemis qu'il y a sur notre chemin en échange ! Je sens que l'on va bien s'amuser.
Ivy pencha la tête, surprise. Puis ses paroles attirèrent un grand sourire de bonheur sur ses lèvres, et elle déclara avec un grand sérieux:
- Ça me va. De l'aide ne sera pas de trop pour franchir tout ces obstacles... Ni du temps. Alors, allons-y !
Sur ces paroles pleines de majesté, la pie s'élança d'un bon pas.
Le voyage fut long, n'arrivant à destination qu'à la disparition du soleil derrière l'horizon, et le chemin, traître.

Ivy voyait d'immenses troncs insurmontables là où était tombés des branches basses, des fossés infranchissables remplis d'une eau noirâtre et piégeuse là où coulait de paisibles ruisseau, et bien sûr la merveilleuse Ivy, pleine d'astuce et d'audace, parvenait toujours de l'autre côté de ces obstacles.

Il y eut des marécages, bien sûr, qui prirent place au bord d'une paisible mare auprès de laquelle elle s'amusa beaucoup, et les serpents venimeux tentèrent de les attaquer par surprise au détour d'un sentier sur lequel elle commençait à s'ennuyer.

Puis, quand elle ne connut plus aucun détour pour rallonger le trajet, ils parvinrent à l'orée de la clairière. La harde, au milieu du tapis de milliers de couleurs odorantes, paissait paisiblement. La petite ponette sentit un soupir de soulagement lui échapper tandis que son angoisse s'évanouissait comme si elle n'avait jamais existée.

Quelques chevaux levèrent la tête vers eux, et Ivy tourna la sienne vers Hurri, une question silencieuse dans le regard, mais sur laquelle la ponette n'arrivait pas à mettre de mot.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia




Présentation | Historique
Lines originaux : Avatar / Signature
couleur de parole: YellowGreen
DC: Asrae & Tialmah

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurricane

Miss France des pigeons & Fan de nutella

Miss France des pigeons & Fan de nutella
avatar

Messages : 167
Points d'XP : 240
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 17
Localisation : heeuuu ? Par-ci, par là...

Qui suis-je ?
Genre : Masculin
Grade : Cheval de soldat
Autres infos :

MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   Lun 15 Jan - 23:14

“Jeunesse éternelle ? Je ne connais pas ce principe...”

“A l'ombre d'un arc-en-ciel”


- Ça me va. De l'aide ne sera pas de trop pour franchir tout ces obstacles... Ni du temps. Alors, allons-y !

La plus jeune, d'air air surexcité, partit devant d'un pas rapide et cadencé mal grès que sa patte soit encore légèrement gonflée. L'alezan regarda une dernière fois en direction d'où il avait laissé son humain, puis se concentra pour suivre Ivy, la rattrapant d'abord au petit trot.

Il la suivie de près, tout le long du grand chemin. Une sorte d'épopée pour la pie, tandis que le brun découvrait de nouvelles terres, retenant quelques points significatifs auxquelles il pourrait se repérer au retour sans avoir l'aide de personnes.

Il y eut d'abord des chemins terreux encombré de petites branches et brindilles, appartenant aux arbres qui encadraient la route longiligne, bordée par de petits fossés, endroit où la végétation verdoyante reflétait les teintes orangées du ciel, profitant des dernières lueurs du jour. Il y avait aussi ce lac, dont la surface opaline faisait danser les premières étoiles sur fond de douce obscurité.

Puis enfin, alors que le froid tombait peu à peu, au loin, les premières silhouettes équines se dessinait. Le borgne emmena la sauvage au plus près de son troupeau. Quelques-uns levèrent la tête, étonné de voir La jument en compagnie du soldat sans cavalier ni selle. Il scruta les quelques chevaux, dont un, gris foncé, qui le regardait d'un air étrange, hésitant surement entre rire et aller le voir.

L'étalon baissa alors respectueusement la tête et se tourna vers la tacheté. Il la regarda un instant dans les yeux, puis lui mordilla en signe d'amitié l'encolure, qu'il poussa du bout du museau. Puis d'une voix calme il lui affirma :

"Je rentre chez moi pour ce soir, je serais où allé, avec un bon galop je ne devrais pas être trop en retard... On se reverra, je te promets que je reviendrais combattre les méchants avec toi ! Repose toi bien et soit en forme pour la prochaine fois !"

Conclut-il tout en lui montrant sa fine patte du bout du museau. Aussitôt dit, il repartit marche arrière, prenant un galop élancé, le plus rapide qu'il possédait. Il se retourna une dernière fois et fit un léger signe de tête.

Il retraversa tout ce qu'il venait de parcourir en un temps record, ses sabots tambourinant le sol meuble, créant derrière lui une masse de poussière improbable, soulevant la terre à certains endroits. Enfin, au loin il entendit une voix, encore endormi, crier son nom. Il traversa alors le lac sur la même lancée, l'eau lui rafraichissent le ventre et les postérieurs.

Bientôt il vit Colt, qui visiblement l'attendait, toujours au pied du même arbres un peu dégarnie. Il s'arrêta à son niveau, cœur battant, essoufflé et entièrement recouvert d'une fine pellicule de sueur. L'humain l'observa quelques secondes, lui posant la fameuse question "Mais, que ce que tu as pu bien faire ?". Seulement il lui remit l'équipement et regrimpa maladroitement sur son dos. Il prit délicatement les rênes, lui demanda un pas calme, le dirigeant vers le fort.





-Merci 'sraé  coeur-

Petite signa ;3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy   

Revenir en haut Aller en bas
 
"A l'ombre d'un arc-en-ciel" - Hurricane & Ivy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cimarron RPG :: Archives :: RPs-
Sauter vers: